827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Ma plus belle fête
Bonjour, je suis Stéphane, j'ai 18 ans, je mesure 1m83, plutôt maigre (58 kg), les yeux marrons et bruns. Ce qui suit est, à ce jour, le souvenir de ma plus belle fête de la petite ville où j'habite. C'était un samedi soir, j'étais accompagné de mon meilleur ami Rémi. Un gars d'environ 1m65, 40kg, les yeux marrons et brun. On devait rejoindre un autre copain, David (blond, 1m80, 70 kg, bien musclé, les yeux marrons). Nous passâmes notre soirée à discuter, à la pieuvre et aux auto-tamponneuse, bref on c'est bien amusé. Au bout d'un certain temps, et après quelques pressions (il faut bien se désaltérer), moi et eûmes envie de pisser et nous allâmes tous les trois aux toilettes. Je ne me priva pas de regarder enfin leur bite en liberté, mais ce qu'il me surprit, c'est qu'eux aussi regardaient et on s'est mis à bander. Ce qui me surpris davantage, c'est que David proposa de faire une partie à trois et que Rémi accepta de suite. A voir comment ils se regardaient, j'en déduisit qu'ils avaient déjà fait l'amour entre eux et voyant ensuite le regard qu'ils me jetèrent, ils devaient avoir prévu le cou en avance, mais peu importe, j'en avais envie, alors moi aussi, j'accepta. On alla aux toilettes pour handicaper (je sais, c'est pas bien, mais c'est là où il y a le plus de place, et en plus, il y en avait une autre pour handicapé) et là on se déshabilla. Nous pûmes constater que nos queues étaient vraiment raides, mais personne n'entreprit de commencer, je me sacrifia donc (en fait pas du tout, mais je voulais pas leur montrer) à sucer la matraque de David. Je fis des vas et viens sur sa queue en m'attardant sur son gland. Comme je suçais David, Rémi s'approcha de moi par derrière, me saisit les fesses pour me faire relever mon cul et pour qu'il puisse ainsi me limer. Il me prépara à peine avec un doigt, qu'il était déjà entrain de m'enfoncer son pieu. Il me donna au début que des petits cous de reins pour pas me faire mal et parce que la pénétration fut difficile. Puis il accéléra les cous de reins petit à petit tandis que je suçais toujours David. Mon Dieu que c'était bon ! Au bout d'un certain temps tout de même, ils me firent me tourner pour que je suce Rémi et que David me prenne. Je remarqua que soit Rémi m'avais bien dilaté, soit David avait une moins grosse queue que Rémi car David me pénétra sans trop de précaution et il ne me fis pas mal. Quoi qu'il en soit, je pouvais enfin sucer Rémi (cela faisait tout de même quelques temps que je voulais le faire) ce qui me transporta de bonheur, d'autant plus que David était entrain de me limer. Après un certain temps, Rémi déchargea dans ma bouche tout son jus que j'avala entièrement. Ca avait un goût délicieux. Je voulais continuer à sucer Rémi pendant que David me prenait, mais lui aussi se retira pour éjaculer dans ma bouche (mais ceci ne me dérangea pas, au contraire). Son sperme avait lui aussi un bon goût, mais je préférais celui de Rémi. Enfin, il ne restait que moi qui n'avais pas déchargé, alors Rémi s'accroupit pour me sucer tandis que David me léchait les tétons pour me donner plus de plaisir. Puis lorsque je sentis l'éjaculation montée, je prévins Rémi qui resta pour avaler tout mon sperme. Après ceci, nous retournâmes comme si de rien n'était, au centre de la fête pour continuer à s'amuser.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.