827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Rencontre d'un café
Je m'appelle Alexandre. J'ai eu vingt ans la semaine dernière et j'habite un petit village de Normandie. J'aime la ville, qui est plus agitée et mouvementée que mon trou perdu d'où je venais. Un matin, avant le lycée (je fais des études pour être avocat) je suis allé prendre un café prés du bahut. Déjà, à cette heure là, toutes les tables étaient prises par ceux qui se levaient de bonne heure... Je remarquais un homme d'une grande beauté et de mon age qui se dirigeait vers la porte d'entrée.
Je le suivis des yeux un moment et il en ressortit deux minutes plus tard. Il se dirigea alors vers ma table, un jus d'orange à la main.

-Je peux m'assoir ici ? -Bien sûr. Il me tendit une main chaleureuse et me dit en souriant : -Je m'appelle Maxime, et toi ? Comme il me tutoyait, j'en fis autant -Alexandre. Il but d'un trait son jus et griffonna sur un papier quelques chiffres -Tiens, c'est mon numéro. Mais tu dois me donner le tien. -Ok. Nous échangeâmes nos numéros, il me salua et partit. Moi, je me rendis au lycée, me remémorant cet échange pour le moins... étrange. Une semaine plus tard, Maxime m'appela. Il me donna rendez vous chez lui, pas loin du bahut. Il me dit qu'il fallait qu'on parle. Je m'y rendis avec une question dans la tête : on ne s'était parlé que cinq minutes, alors que me voulait t'il ? Arrivé chez lui, je sonnais et un instant plus tard, il m'ouvrit la porte. -Salut, fais comme chez toi ! -Salut... -Alors ? -Alors quoi ? -Bah, ça va ? -Oui.Et toi ? -ça peut aller. Il me montra la cuisine et me servit un café.Il me fit assoir à la table et me posa une foule de questions du type : t'a une petite copine, t'est puceau, bref. Plus il me parlait, plus je commençais à sentir mon sexe se lever dans mon pantalon. Et je rougissais aussi. Après tout, s'il m'avait appelé, c'était pour parler, rien que pour parler... Au bout d'un moment il me demanda de me lever. Je me sentis encore plus rougir. Il me força. Il remarqua la bosse dans mon jean's. Il éclata de rire... -Tu bandes, mon vieux ! -Euh, non mais euh... si un peu... Il s'approcha de moi, et m'embrassa longuement. Puis, il m'enleva mon t-shirt et commença à me lécher le torse. Il m'ouvrit la braguette, me descendit le pantalon et sortit mon sexe du calebut. Il le lécha avec avidité, le suça avec passion, comme s'il avait fait ça toute sa vie. Il se déshabilla et je compris que c'était à moi. Mais moi, je n'avais jamais baisé de mec ! ! Je fis du mieux que je pu, je le léchais, promenais ma langue sur son gland. Puis il me releva. Il prit un peu de lubrifiant et le mit sur son index, qu'il enfonça dans mon cul et tourna. Il le retira et enfonça sa bite bien droite, au garde à vous. -Tu as une maladie ? -Non, et toi ? -Non. Je commençais à gémir de plaisir. Et il éjacula dans mon cul et continuait à avancer et reculer. Enfin, il retira son pénis et me masturba. Quand je lui dis que je sentais le sperme monter en moi, il prit mon sexe et l'enfonça dans sa bouche. Il eu du sperme plein la bouche. Pour finir, il m'emmena dans sa chambre où nous continuâmes nos jeux... Depuis peu, je vis chez Maxime. L'amour est né entre nous.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.