827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Avec mon voisin
Hétéros, j'aime aussi me faire sodomiser, c'est un voisin qui me l'a fait la 1ère fois, on regardait un film de cul pendant que sa femme n'était pas la, il avait la gaule, moi aussi, il a proposé un film plus hot, c'était des femmes qui enculaient des mec, doigts, vibros, godes ceinture, chapelets anal, il se branlait en me disant qu'il n'y avait pas besoin d'être homo pour aimer par derrière, d'ailleurs il avait un gode que lui mettait sa femme pendant les fellations, il me propose de l'essayer.
J'enlève mon pantalon et mon slip et lui tend mes fesses à quatre pattes sur le canapé. Il me crache plusieurs fois dans la raie, me masse la rondelle pour la détendre, me rentre un doigt en entier, fait des vas et viens dans mon cul, en ajoute un deuxième et continue de m'astiquer le sphincter. Il saisit le gode, une belle bite latex de 20cm de long et 4 de diam et me l'enfonce dans l'anus, ça me déchire, je pousse pour faciliter la pénétration, le dard glisse et me remplit le ventre. Mon voisin le fait bouger doucement et ressortir puis le remet et commence à me limer le fion, je me branle, c'est trop bon. Il me dit que je suis une petite salope et qu'il m'enculerai bien. Je dis d'accord mais après ce sera moi qui te la mettrai, il dit ok. Il enlève le gode de mes fesses, se met derrière moi, m'écarte les fesses d'une main et de l'autre pointe sa verge contre mon anus, il appuie, elle entre sans mal dans mon cul déjà ouvert par le gode et il se met à me buriner me tenant par les hanches, sa queue est grosse et me ramone à fond. Il me baise pendant un long moment et m'avertis qu'il va lâcher sa purée, en effet je sens mon boyau devenir chaud et liquide, il a un râle de contentement et des spasmes de jouissance qui l'agitent encore dans mon trou. Il se retire, je passe une main sur mon anus, il est grand ouvert et dégoulinent de sperme, ça y est, je suis dépucelé de l'oignon et maintenant c'est à mon tour de le sodomiser. Il se met en position, bien cambré, je me laisse allé à une feuille de rose pour lui lubrifier l'orifice, _image-je rentre même la langue dedans, j'aime le gout de son anus. Je prends ma queue à la main et lui la rentre d'un coup, il a un crie de surprise et de douleur, je m'enfonce dans le sphincter, c'est chaud mais un peu sec, tant pis, il la sentira passer comme ça, je le besogne au ralenti d'abord puis j'accélère le mouvement, je sors mon gland de temps en temps pour mieux lui le remettre et lui branle l'entrée avec, il couine que je lui déchire le cul mais c'est trop bon je ne vais pas tardé à venir, je sent la jouissance me monter des couilles, me retiens encore un peu et lui lâche mon foutre dans les intestins en continuant à l'astiquer, le jus ressort quand je la rentre avec des bruits de succion, trop marans. Voila, c'est fait, je me suis fait enculer et j'ai aimé ça et je me suis tapé un anus de mec, belle journée.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.