827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Vacances à Mallorque
Tous les ans au mois de Mai, je passe 3 semaines de vacances à Mallorque où j'ai une maison au centre de l'ile. Le programme est immuable, mais je ne m'en lasse pas...
Le matin c'est grasse matinée jusqu'à 10 heures puis je pars à la mer distante d'une quarantaine de km. Là, je mange léger avant une longue séance de plage à poil. Ensuite vers 17 heures c'est drague à tout va, en général je m'amuse bien.
J'adore les petits Espagnols bien bruns, très fiers, à la peau hâlée.
Cette année après la plage, je me rends en voiture à un endroit où il y a des mecs, lorsque j'aperçois un jeune gars qui fait du stop. Je m'arrête et l'invite à monter. Il ne porte qu'un long short maillot de bain et des lunettes de soleil. Son corps est
fin et musclé, il a une très belle peau mate, et un sourire magnifique. Il est jeune 2022 ans et ça se voit...
Nous décidons de parler en anglais, il est curieux de tout et très sympa. Il a une grande bouteille de bière dans son sac, il l'ouvre et nous la sirotons tout en roulant en buvant tour à tour au goulot. Ce mec m'excite et je sens mon sexe se dilater sans pour autant bander. Je n'ai qu'un maillot de bain et un long T-shirt blanc.
Je lui demande ce qu'il faisait à l'entrée de la pinède... Là il se marre et me répond "la même chose que tu allais y faire". En riant il découvre des dents splendides, j'ai envie de le manger... Mais il est bien jeune et je ne suis pas hardi sur ce coup.
Arrivé au port, son lieu de destination, je lui propose un verre à la terrasse d'un café ce qu'il accepte sans problème. La communication passe bien entre nous, il est bavard, assez marrant et très naturel. Il me raconte qu'il est de Barcelone mais qu'il vient souvent à Mallorque ou il "fait des affaires" (petit trafic de drogue à mon avis, c'est très courant là-bas). Ensuite il prend congé, mais me dit que si je veux diner avec lui ce soir ça lui ferait plaisir et qu'il sera de retour dans deux heures. J'accepte sa proposition avec un plaisir certain...
Vers 21 heures, il est effectivement de retour, vêtu d'un léger pantalon beige et d'une chemisette ouverte, il a quitté ses lunettes son regard est noir et brillant... Humm
Nous dînons en terrasse un repas sans grand intérêt, puis je lui propose de lui faire visiter ma maison et de le ramener ici demain matin. Il est ravi, et nous quittons le restau tout joyeux en courant presque vers la voiture... Nous roulons dans la nuit en direction de ma maison en écoutant de ma musique à la radio espagnole. Il me plait bien ce petit mec, mais je ne sais pas trop comment m'y prendre, des fois je suis un vrai con... Si... Si. Arrivé chez moi je lui fais faire le tour du propriétaire et nous sers un gin tonic plus gin que tonic. Il est un petit peu éméché et ses yeux brillent. Il est très beau, très racé, très latin lover.
Je m'excuse auprès de lui, mais je le laisse seul le temps d'aller prendre une douche car j'ai la peau et les cheveux salés et sableux (à la mer on a toujours la pine pleine de sable !)
Je suis sous la douche lorsque je vois la porte s'entrouvrir. Il passe la tête et me dit simplement "Can I come with you ?". Je suis sûr que tu as deviné ma réponse et en 30 secondes son pantalon et sa chemisette sont sur le sol et lui sous la douche avec moi. Je remarque qu'il ne portait pas de slip. Nous rions nous sommes simplement contents, un bonheur simple et intense, la vie est parfois très belle et bien faite. Lui aussi est bien fait, un torse imberbe mais puissant, un joli petit sexe en semi érection avec un gland à moitié décalotté qui montre le bout de son nez... Il a un joli petit derrière, des fesses musclées et bien dessinées, que du muscle. Alors je lui passe les bras autour du cou et l'embrasse goulûment. L'eau ruisselle sur nos têtes, sur nos corps, c'est divin. Nos sexes font connaissance, et nous nous frottons avec frénésie...
Ensuite nous nous massons tout le corps avec du shampooing, ça glisse ça sent bon, c'est génial. Mes mains s'intéressent surtout à son petit cul, j'ai une envie folle de le baiser. Par contre sa queue n'est pas très grande, qu'importe...
Nous restons un bon moment sous l'eau à nous toucher à nous embrasser, puis il s'accroupit et commence à me sucer. Je me rends tout de suite compte qu'il a du métier et que je ne suis pas son premier mec (là-dessus je suis très naïf, je m'imagine toujours les gens plus innocents et purs qu'ils ne le sont en vérité). Il suce très bien mon petit Bart. Et ce qui m'excite bien c'est de voir sa figure et ses cheveux tout mouillés de l'eau qui dégouline de la douche. Pendant qu'il pompe, il se branle doucement, c'est un ange ce petit mec.
Nos ablutions terminées, je l'entraîne dans ma chambre et le renverse sur le lit, il est trop beau, dehors les grillons crient à tue-tête, il fait bon, je me sens bien. Je ne me lasse pas de sa bouche, j'ai les lèvres en feu. J'entreprends alors de le sucer. Il est allongé sur le ventre, mais très vite ma langue descend sur ses couilles puis sur son anus... Je lui bouffe le cul avec d'autant plus d'appétit que je suis sûr de sa netteté, l'ayant abondamment shampooiné... Il adore ça, Bart à la façon dont il gémit et ondule. Je le sens qui s'ouvre tout entier sous la pression de ma langue. J'ai trop envie de le prendre, je me redresse et là stupeur et surprise, il me couche violemment sur le dos, me chevauche le ventre puis descend les fesses tendues vers mon sexe...
Petite pause préservatif, puis je sens son anus en contact avec ma pine. Son cul est tout mouillé et glisse lentement le long de ma verge. Après une petite résistance et un petit cri de sa part, il s'enfonce jusqu'à la garde. Il s'immobilise un moment pour bien me sentir, puis son cul se soulève et se replonge de plus en plus vite sur ma bite... À ce rythme-là, je ne vais pas tarder à éjaculer et je lui fais comprendre de ralentir. Je me sens bien en lui, alors il se penche en arrière, je le pénètre ainsi encore plus et il se branle avec rage... Je vois sa pine luisante de mouille, ça m'excite trop, je lui défonce le cul par de puissants coups de reins et éjacule en lui... Lui aussi lâche sa semence en de puissantes giclées qui m'atterrissent sur le visage... C'est trop bon, je ne débande même pas je reste en lui et reprends de petits va et vient... Nous nous sommes endormis très tard.
Le lendemain matin je l'ai raccompagné au port, je l'ai revu une fois pendant mon séjour Il m'a paru bien jeune, trop jeune, le charme n'était plus le même...

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.