827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Jeux coquins
J'avais plus vu mon demi-frère depuis deux ans... on avait été séparés a 16ans, chacun de son côté, lui à l'internat, moi au lycée. C'était les grandes vacances et on allait passer deux mois ensemble... On s'était écrit pendant deux ans toutes les semaines. On avait pas de secrets l'un pour l'autre... Je lui racontais comment j'avais rencontré une fille, une brève romance de câlins et de baisers, on avait pas été plus loin que des attouchements. Il me disait qu'il n'avait rencontré personne, que la pension pour garçons avait été difficile pour lui.
on se retrouvait donc pour ce qui allait être un mois de vacance d'été du tonnerre. On se retrouvait à la maison de vacances familiale dans le sud de la france... Il y avait un bassin pas loin (100m de la maison) qu'on avait l'habitude d'utiliser comme piscine... c'était destiné aux vaches mais on ne se gênait pas pour s'y baigner. On partageait la même chambre Pierre et moi. Les premiers jours furent l'occasion de retrouvailles... se racontant chacun ce qu'on avait fait ces deux dernieres années... Le soir on se retrouvait a deux, les parents partis se coucher, et on allait au bassin se fumer une clope...
Y'avait la pleine lune... je dis à Pierre, 'Viens on va se baigner'... 'Yessss' il me répond et commence à se déshabiller... 'Tu sais, c'est spécial la pension dans laquelle je suis' il me dit Moi :'pourquoi ?' Lui :'C'est différent, les rapports entre élèves sont différents... C'est un autre état d'esprit' Moi :'faudra que tu m'expliques'...
On se fout tous les deux à poil... Je regarde mon demi-frère et remarque qu'on est assez similaires : même stature...tous les deux blonds aux yeux clairs, je regarde sa queue et remarque qu'il est complètement épilé...
'Depuis quand tu te rases les poils toi ?' je lui demande avec une pointe de sarcasme... 'Je fais partie de l'équipe de natation...on doit tous être épilés' il me rétorque 'Eh ben, t'as l'air d'un gamin maintenant, avec ta petite quéquette sans poils'... je fais exprès de provoquer mon demi-frère pour qu'il soit gêné, et ça marche.... 'Vas-y te fous pas de ma gueule... je suis obligé' 'C'est bon frèrot je déconne c'est juste marrant de te voir comme quand on était jeunes...tu te souviens on faisait des concours de celui qui avait le plus de poils, c'est toujours toi qui gagnait !'
-'Ouais et au concours de la plus grosse c'est moi qui gagnait aussi tu te souviens ?' -'Je sais pas si on peut dire que c'est le cas aujourd'hui' je lui réponds... Viens on compare... On se met l'un à côté de l'autre à la lumière de la pleine lune... et on prend chacun notre queue dans la main... 'Alors ?' il me dit... 'Je crois que c'est encore moi qui gagne...' -'Facile' je lui réponds, t'as pas de poils elle fait plus grande !' -'Ah ouais, ben vas-y rase toi puis on pourra comparer alors' -'Chiche... je fais ça avant de me coucher'
On se baigne puis on retourne à la maison... Je vais dans la salle de bain et m'assieds sur le bord de la baignoire... Je commence à me couper les poils avant de m'appliquer de a mousse à raser sur la queue et les couilles. Pierre frappe à la porte 'Alors t'as fini ?' -'Pas encore, putain c'est pas facile, j'en fous partout !' Il éclate de rire et me dis 'eh oui ça demande de la pratique !' 'Fais pas le malin et dis moi comment faire !' Pierre rentre dans la salle de bains, et s'arrête, je suis assis les jambes bien écartées sur le bord du bain avec la queue et les couilles pleines de mousse et le rasoir en main. -'Ben qu'est-ce qu'il y a ?' je lui dis -'En effet tu sais vraiment pas t'y prendre ! ! !' me dit-il avec un sourire, 'tu me laisses faire ?' -'Vas-y mr le pro du poil' et je lui tends le rasoir Pierre se met à genoux entre mes jambes et commence à me raser. Je suis surpris par son expertise. -'Eh ben on dirait que t'as fait ça toute ta vie... attention aux couilles, j'ai pas envie d'un accident !' -'Tiens ta queue vers le haut ce sera plus facile' Je tiens ma queue, elle est incroyablement douce...'Putain c'est du satin !'... -'Ecarte un peu plus les jambes stp'...je m'exécute, j'ai le trou de balle bien à l'air et ça me gene un peu Pierre me rase les couilles, les poils sur mes cuisses, puis commence à raser sous mes couilles -'C'est bon tu dois pas aller jusque là frérot... on doit comparer nos queues pas nos culs !' -Tant qu'a faire autant que je finisse non ?'
Je me met dans la baignoire et me rince avec la douche, passant le pommeau sur ma queue et mes couilles... lorsque je me retourne, Pierre me regarde et a un piquet de tente dans le caleçon ! -'Et bien frérot ! on a des émotions tout d'un coup ?' Je sors de la baignoire... 'ça va être difficile de comparer maintenant !'... Je me regarde dans le miroir... c'est très bizarre de me voir sans poils là en bas... mais assez excitant à la fois... je sens ma queue grossir. -' Toi aussi t'as des émotions on dirait, me dit pierre, vas-y touche pour voir comme c'est doux'
Je me passe la main sur la queue et les couilles, la sensation est incroyable et je ne peux m'empêcher de commencer à bander... Pierre me dit 'Ben comme ça on va pouvoir comparer maintenant', Il enlève son caleçon et se tient debout à côté de moi on se regarde l'un l'autre à travers le miroir... On est tous les deux à poil, sans poils avec des érections dure comme de la pierre, nos sexes fièrement dressés...
-'Alors ?' je lui dis 'qui de nous deux à la plus grande ?' Pierre me répond 'ça a l'air d'être plus ou moins la même chose non, tes couilles sont plus grosses... mais pour bien comparer on doit mettre nos queues côte à côte...
Je suis excité par la situation, Je n'ai jamais vraiment vu la queue de mon frère en érection, c'était toujours un piquet de tente dans le caleçon quand on se réveillait... plus jeunes, on se branlait dans nos lits respectifs sous la couette.
Pierre se met face à moi, en tenant sa queue à l'horizontale, puis il approche sa queue de la mienne pour qu'elles soit côte à côte. Elle est légèrement plus longue que la mienne. Son gland touche ma peau, ce contact m'envoie des spasmes de plaisir dans le corps. Ma queue à un soubresaut de plaisir... Pierre me dit 'et maintenant quand tu va te branler, tu va voir à quel point c'est différent' Et là dessus Pierre commence à se branler devant moi, et il me dit 'tu me fais bander'... je rougis et balbutie 't'est sérieux ?' -'Oui, d'ailleurs toi aussi tu bandes non ?... je sais qu'on l'a jamais fait mais, ça te dirait qu'on se branle l'un l'autre ? une petite branlette croisée ? les sensations sont meilleures...' -'Pourquoi, t'as déjà essayé je lui demande ?' -'Oui avec mon pote de chambre... on faisait ça assez souvent' -'Putain, je savais pas' -'Tu serais halluciné de savoir ce qui se passe dans ces pensions pour garçons, ça c'est que la partie visible de l'iceberg !'
Je suis machinalement entrain de me branler, Pierre s'est mis de la crème dans la main et s'approche de moi...'Laisse toi faire, et fais la même chose que moi' Il prend ma queue en main, je manque de jouir au contact... Il passe sa main autour de ma queue et sur mes couilles, appliquant de la crème partout et commence à me branler lentement, tirant sur la peau, mon gland sort du prépuce, mauve et gonflé... JE fais la même chose que lui, c'est la première fois que je touche une autre queue, sa queue.
Je ressens nettement la dureté sous la douceur de la peau, je lui touche les couilles aussi, tendues par le plaisir... Je m'amuse à décalotter et recalotter son gland... Pierre accélère le rythme, il me branle de plus en plus vite, et l'imite car je sens que je vais bientôt jouir... On se masturbe l'un l'autre de plus en plus vite Je souffle 'je vais jouir'....'Moi aussi' on continue et on jouit presque en même temps... des giclées de sperme partent dans les deux sens et éclaboussent nos torses et nos ventres... On a du sperme plein les doigts... Je suis gêné tout à coup de la situation et rougis de honte... Je vois piere étaler mon sperme sur son torse et sa bite -'Qu'est-ce que tu fous ?' il me regarde et porte un doigt plein de sperme à ses lèvres et le lèche devant moi -'Mmh pas mauvais' me dit-il... 'Putain Pierre tu déconnes ou quoi ?' -'T'as déjà gouté ton sperme Henri ? hein ?' -'Oui j'ai déjà gouté mais c'était le mien pas celui de quelqu'un d'autre !' -'On est demi frères c'est presque comme si c'était le mien après tout...'
Je ressens un trouble profond, Pierre à l'air différent tout d'un coup, je le vois sous un nouveau regard... Pour le provoquer, moi aussi je lèche mon doigt recouvert de son sperme... Il me voit et sourit... 'Tu vois c'est pas si terrible' je voyais son érection reprendre de plus belle -Je lui dis 'Ça t'excite hein ? t'aimes ça ? tu aimes ma bite ? mon sperme ?... et mon cul ? il t'excite aussi mon cul ?' pour le provoquer je me penche en avant et me donne une fessée... Pierre est de nouveau en train de se branler
-'Oui tu m'excites Henri... je bande quand je te vois, ta belle queue... tes grosses couilles m'excitent aussi...Je me suis souvent branlé en pension en pensant à toi'
Toutes ces révélations me trouble et m'excite à la fois, je me surprend à avoir une nouvelle érection aussi dure que la première... Pierre se rapproche de moi, 'ça t'est jamais arrivé de penser à moi comme ça ?'... nos queues se touchent, ça m'électrise
-'Henri, s'il te plait, j'ai un fantasme que j'ai jamais osé te dire... laisse toi faire, et laisse moi le réaliser' J'appuie mes fesses contre le lavabo, je m'abandonne, le plaisir que je viens d'éprouver à me faire branler par mon demi-frère m'a enlevé les derniers restes de raison, je ne peux plus faire marche arrière.
Pierre s'agenouille devant moi, son visage face à ma bite tendue, il prend ma bite dans sa main et me décalotte le gland, je le regarde faire, spectateur de mon propre corps. Il me regard dans les yeux et donne un coup de langue sur mon gland Je ne peux m'empêcher de faire un Ooooh de surprise et de plaisir... c'est suffisant pour lui donner le feu vert.
Pierre commence à me sucer le gland, sensation jusqu'alors inconnue pour moi... j'en gémis de plaisir Je sens sa langue passer sur mon prépuce, le frein, mon gland, une sensation de douceur et de chaleur mouillée incroyable... Il me suce de plus en plus profond. Ma bite est presque entierement dans sa bouche et il me suce doucement en passant la langue autour de mon sexe. Je voudrais que cette sensation ne s'arrête jamais. Il continue de me lécher la bite de haut en bas puis me gobe les couilles une a une, et s'y attarde, sa langue qui passe sur mes testicules, du satin contre du satin, cette douceur chatouille et excite en même temps puis je sens sa langue descendre encore plus bas, il la glisse entre mes fesses...
Instinctivement je lève une jambe, pour mieux sentir les sensations, sa langue passe sur ma rondelle, qui se contracte aussitôt, le plaisir est différent que de se faire sucer, mais tout aussi fort, j'en ai les jambes qui tremblent... ll remonte vers mon sexe (je regrette presque qu'il délaisse mon anus) et recommence à me pomper avidement, tout en jouant avec mes couilles avec sa main...
J'en peux plus et sens mes couilles déjà tendues se contracter un peu plus, je vais jouir... J'arrive juste à murmurer un 'Pierre...pierre...je vais....' il me prend les fesses fermement dans ses mains tout en continuant à me sucer et les écarte fort, écartant mon anus et y plante un doigt. Je contracte instinctivement ma rondelle autour de son doigt et à ce moment je jouis violemment dans sa bouche. De grosses giclées de sperme qu'il s'empresse d'avaler avidement, continuant à me sucer jusqu'à la dernière goutte...
Je reste haletant, mes jambes me portent à peine, je viens de prendre du plaisir comme ça ne m'était jamais arrivé. Pierre à les joues rouges et je vois qu'il a joui, du sperme coule le long de sa bite tendue et il y des traces sur le carrelage... On ne dit rien, un silence coupable mais partagé qui en dit long sur ce qui vient de se passer...
Je me dis que les choses vont surement changer maintenant entre nous deux...

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.