827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Vive la Police
Alors que je venais de terminer mon travail, je me rendis à ma voiture, mis ma ceinture de sécurité, allumai le moteur et les phares et me voilà partis pour chez moi... Au milieu du parcours, voila qu'un flic me fait signe de me mettre sur le bas-côté. Je stoppe la voiture, éteint le moteur et baisse ma vitre. Le flic s'approche de ma voiture (vu la chaleur cet été la, ma chemise était ouverte sur mon torse imberbe).
- "Vos papiers, s'il vous plaît !"
Il devait avoir la trentaine, les yeux d'un bleu ou l'on pourrait s'y noyer, des cheveux châtains courts, et un visage angélique que même les mots ne seraient expliquer.
- "Bien sûr ! Ils sont la !" répondis-je en cherchant dans mon sac pendant 3 longues minutes (c'est vrai que mon sac est un vrai bordel).
- "Dépêchez-vous, ou si ne vous les avez pas, venez dans le fourgon pour que je vous dresse un P.V." dit-il d'une voix assez énervée.
Donc je prend mon sac, et ferme la voiture pour me diriger vers le fourgon avec un début d'érection dû surement à l'uniforme. Il n'arrête pas de se retourner pour être sur que je le suive bien.
- "Donnez-moi votre sac. On va le vider ici et trouver vos papiers"
Il prend mon sac et vide son contenu sur une petite tablette et énumère tout ce qu'il voit :
- "Paquet de cigarette, portefeuille avec carte bleu, carte de visite de mon boulot, stylo, chéquier, guide gay de la région, capotes, lubrifiants... vous êtes homo ?" me demande t-il d'un air coquin.
- "Oui, et alors ça vous dérange ?" répondis-je en cachant mon érection de mon pantalon.
- "Et je vois que je te plais ?" dit-il en regardant à hauteur de mon sexe.
Il attrape les clefs du fourgon et ferme les portes. Il s'approche de moi (je ne bouge pas), prend ma main et me la met sur son paquet qui gonfle sous son bel uniforme. Ma queue elle aussi est comprimée dans mon pantalon sous l'effet de l'excitation. Il me prend par les cheveux et me fait mettre la bouche à hauteur de son sexe.
- "Vas-y, suce-moi, petit pédé !"
Sans me dégonfler, je commence à mordiller son uniforme sentant a travers la tissu, sa bite dure. J'ouvre sa ceinture qui maintenait son pantalon et baisse le tout d'un coup. Je suis surpris du monstre qu'il renferme. Une bite d'au moins 21*6. J'enfourne son sexe dans ma bouche en faisant de léger vas et viens le long de son sexe (très agréable en bouche) prenant ainsi plus de plaisir a le sucer.
- "Oh ! Oui suce, continu ! ! Ne t'arrêtes pas c'est trop bon !" - "C'est vrai qu'elle est bonne et belle en plus !" dis-je sans aucune gène. - "Ah bon ! Alors attends moi là !"
Il se rhabille, ouvre le fourgon et la porte et appelle son collègue Jean (au fait lui c'est Pierre) qui était en train de contrôler une autre voiture. Jean arrive et monte dans le fourgon.
- "Tu ne veux pas te vider les couilles par hasard car J'ai la bouche qu'il te faut crois moi !" lui dit Pierre. - "Pourquoi pas ! ! Viens là et montre moi comment tu suces ! !" me dit Jean.
Je m'exécute aussitot. Il a une queue un peu plus petite que Pierre (18*4). Je la prends dans ma bouche pour lui faire sentir ce qu'est une bouche d'un homo !
- "Oh oui, c'est bon ! Tu suces mieux que ma femme ! Tu as raison Pierre, c'est trop top !"
Sur ces paroles, Pierre ressort sa queue pour que je le suce à nouveau. J'ai devant moi deux super bites tendues et passe de l'une a l'autre en faisant de longs vas et viens a chaque fois. - "Baisse ton pantalon que je puisse te prendre" me dit Pierre.
Ce que je fis sans l'ombre d'une hésitation en me cambrant toujours avec la queue de Jean dans la bouche.
- "Je vais te prendre et te montrer comment un homme encule une femme !" dit-il.
Je sens une langue sur mon trou puis un froid qui n'était que le lubrifiant qui se trouvait mon sac. C'est maintenant un doigt que je sens explorer mon intimité, puis un deuxième, un troisième et enfin sa queue se frotter contre mon anus. Des que le moment fut propice, je m'empalai sur sa queue qui entra d'un coup dans mon trou avec un plaisir immense (et une douleurs intense). Je gémissais de plaisir toujours tout en continuant a sucer Jean.
- "Oh, tu aimes te faire prendre" me dit Pierre. - "Huumm, oui !" répondis-je la bouche pleine.
Et Pierre continua lentement ses vas et viens dans mon anus dilaté par le plaisir. Plaisir de sentir une si bonne queue dans mon cul et une autre dans la bouche. D'un coup, je sentis Pierre accélérer la cadence et me dire :
- "Oh, je vais jouir ! Viens me sucer" dit Pierre.
Le temps de me retourner, il enleva la capote et me mis sa queue en pleine bouche pour reprendre ses vas et viens. Je le suçais avec autant de plaisir. Jean en profita pour enfiler une capote et m'encula à son tour. Sa bite rentra comme dans du beurre vu la dilatation dont Pierre avait fait preuve sur mon anus.
- "Ça vient ! Suce encore, oh oui !"
Il éjacula sa première giglée dans ma bouche puis se retira pour m'asperger le visage de ces trois autres jets.
- "Humm, c'est bon, maintenant va falloir nettoyer"
Il m'engouffra sa queue dans ma bouche, pendant que Jean continuai à me limer le trou du cul au moins pendant dix bonnes minutes.
- "Je vais jouir !" dit Jean en se retirant de mon cul, en enlevant sa capote et me giclant sur le bas du dos sa semence bien chaude et épaisse. - "Maintenant c'est moi qu'il va falloir nettoyer"
Ce que je fis avant qu'il me le demande d'ailleurs.
- "Tu es un très bon vide-couille ! Jamais ma femme ne m'a sucé comme toi ! J'ai pris un plaisir immense avec toi" - "Tu passes souvent par ici ?" - "C'est mon trajet tous les jours pour aller et venir du boulot !" répondis-je. - "Et ben au plaisir de te revoir" - "Merci pour ce plaisir que vous m'avez procurez tous les deux !".
Et je suis reparti en direction de chez moi avec un magnifique souvenir, et une bonne douleur au trou du cul lol. En ce qui concerne mes deux flics, je ne les ai toujours pas revu mais j'espère bien les revoir à nouveau.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.