827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Le nouveau chum de ma sœur
J'ai 19 ans. Je m'appelle Nicolas. Je vais vous raconter ma première aventure avec un homme que j'ai vécu l'été dernier.
Ma soeur s'était fait un nouvel ami. Il avait 26 ans et se nommait Pierre. Dès qu'il me fut présenté, je le trouvai très attirant. Mais puisqu'il était avec ma soeur, je savais bien que je ne pouvais espérer réellement avoir une relation avec lui. Il ne devait aimer que les femmes.
Ils sont venus en vacances chez mes parents au cours du mois de juillet. Par une belle journée chaude et humide, je suis allé faire une randonnée de vélo. Je rentrai tôt car la chaleur rendait difficile tout effort physique. La maison semblait vide. Je lançai un appel pour savoir s'il y avait quelqu'un. Aucune réponse. Je pensai qu'il devait tous être sortis.
Je passai à ma chambre et j'enlevai mon chandail et mon short en ne gardant que mon jack strap. Je me dirigeai vers la chambre de bain afin d'aller soulager une envie urinaire. J'entrai dans la salle de bain en vitesse et je restai étonné de voir mon beau-frère dans le bain tourbillon double.
- Excuse-moi. Je croyais qu'il n'y avait personne. - C'est pas grave. Je suis seul. Ta soeur et ta mère sont parties chez ton grand-père. Elles ne seront pas de retour avant 17 : 00. J'en ai profité pour prendre un bain d'eau froide pour me rafraîchir. Ce n'est pas aussi amusant que dans une piscine, mais ça permet de supporter cette chaleur suffocante. - O.K. J'ai une envie pressante d'uriner. Excuse-moi, mais je ne peux pas attendre.
Je me tournai vers la toilette et sortit mon pénis. En le sortant je réalisai que j'exposais mes fesses à la vue de Pierre. Cela m'intimida un peu mais je fis mine de rien.
Je tournai la tête tout en urinant pour parler à Pierre. Je vis que son regard pointait sur mes fesses qui sont recouvertes d'un beau duvet blond. Je fis mine de ne pas m'en apercevoir. Il me demanda :
- Tes fesses sont bronzées. Fais-tu du nudisme ? - Oui ça m'arrive à l'occasion. Je vais dans le boisé derrière. Il y a une clairière à environ dix minutes de marche. J'y suis seul et je me fais bronzé à poil. - Chanceux. J'aimerais bien avoir un endroit pour le faire également.
J'avais fini d'uriner. Je secouai mon paquet et le remit dans le jack strap. D'ou j'étais, je ne voyais pas si Pierre était nu dans le bain ou s'il portait son costume de bain. J'hésitai un instant entre m'approcher du bain pour essayer de mieux voir le beau corps de Pierre ou encore sortir et m'en aller fantasmer en me branlant dans ma chambre. Pierre me dit :
- Tu peux approcher. Viens t'asseoir un peu que l'on discute.
Je m'approchai du bain. Il y avait trop de mousse. Je ne pouvais voir si Pierre était nu. Je m'assis sur le bord du bain, en lui faisant face. Je déposai un pied dans le bain à la place libre. J'admirai le corps magnifique de Pierre. Il était bien découpé et avait un teint basané. Des pectoraux bien définis, avec un léger duvet brun, mouillé par l'eau du bain et des mamelons qui étaient durcis par la température froide de l'eau. Ses abdominaux qui semblaient avoir été sculptés luisaient sous le reflet de la lumière. Un mince filet de poil descendait jusqu'au nombril, en faisait le tour et redescendait jusqu'à ce maudit tas de mousse qui me cachait l'objet principal de ma curiosité.
Un moment de silence s'était installé. Pierre avait du remarqué que j'admirais son corps. Je bassai la tête et m'aperçu que j'avais un début d'érection qui pointait dans le filet de mon jack strap. Je serrai les jambes et repris la conversation avec Pierre. Je le regardai dans les yeux et vis un sourire particulier sur son visage. Nous parlâmes de chose et d'autre. Je sentis que mon pénis avait repris son état de repos. Je décidai donc d'agiter l'eau légèrement avec mon pied. Mon but étant de faire déplacer le petit tas de mousse recouvrant le sexe de Pierre.
Tout à coup, il se cala la tête dans le bain. Son corps se releva et je vis poindre dans la mousse du bain un sexe d'au moins 8 pouces circoncis et en érection. Il resta la tête immergée pendant quelques secondes me permettant d'admirer le pieu qui de dressait devant moi. Il rebaissa le bassin, sortit sa tête de l'eau et redressa son corps.
- Tu devrais embarquer dans le bain toi aussi. Ça te rafraîchirait. Tu as eu très chaud. Ton corps est tout humide.
Je ne me le fis pas dire deux fois. Je me levai, je baissai mon jack strap. Un long filet de precum suivit le sous-vêtement. J'essuyai ma bite avec le jack strap et tandis que j'entrais dans le bain, je sentis ma queue battre fièrement de ses 7 pouces sur mes cuisses. Je m'assis au côté de Pierre. Je décidai de lui offrir le même spectacle qu'il m'avait offert auparavant. Je calai ma tête dans le bain et redressai le bassin afin que ma queue pointe hors de l'eau. J'étais sous l'eau depuis quelques secondes quand je sentis quelque chose de chaud et humide qui enrobait ma bite. La sensation était délicieuse. Je réalisai qu'il avait ma queue dans sa bouche. Je restai dans cette position le plus longtemps que je pus, savourant les sensations nouvelles et inconnues.
Lorsque je ne puis plus tenir la tête dans l'eau, je me relevai et vit Pierre qui était à genoux à côté de moi, le sexe pointant dans ma direction. Je me mis à genoux également et nos lèvres se rejoignirent. Sa langue pénétra dans ma bouche et se mis à en fouiller tous les recoins. Nos deux glands se frottaient un à l'autre comme deux épées dans un duel. Ses mains parcouraient mon corps, titillaient mes mamelons, caressaient chaque recoin de mes muscles.
Il se leva. Son pénis était maintenant vis à vis ma bouche. Au bout de son gland, perlait une goutte de sperme. Il s'avança légèrement appuyant de façon insistante son gland sur mes lèvres pour les faire céder. J'ouvris un peu la mâchoire afin de laisser pénétrer le boyau. J'entrepris avec ma langue de parcourir le tour de son gland et appréciai grandement le goût salé du liquide que je gouttait pour la première fois. J'entrepris avec ma main de faire un va et vient sur son membre tellement dur que je sentais tous les vaisseaux gorgés de sang sous le glissement de la peau que ma main effectuait. Je sortis son gland de ma bouche et lichai par plusieurs coups de langue généreux tout le liquide qui s'échappait, goutte à goutte lorsque je pressais avec mon pouce le dessous de son pénis.
Je sentais Pierre gémir à chaque coup de langue que je donnais. J'accélérai les lichées jusqu'à ce que je l'entendent haleter bruyamment. Son sperme fut projeté dans ma bouche en plusieurs giclées. Je lichai tout ce qui en sortait faisant frémir Pierre à chaque fois que ma langue touchait son gland. Je me levai et déposai mes lèvres sur les siennes. Nous échangeâmes un baiser au goût du sperme qui me remplissait toujours la bouche.
- C'est à ton tour maintenant de connaître le plaisir. Me dit-il.
Il s'agenouilla à mes pieds et entreprit une fellation du tonnerre. Je croyais bien qu'il se limiterait à cela, mais tout à coup il fit une pression sur mon bassin afin que je m'assoie sur le bord du bain. Il se releva, se retourna pour me faire dos et inclina son corps pour me présenter ses deux belles fesses galbées. Voyant que je ne savait trop quoi faire, il me dit :
- Vas-y avec ta langue.
Il prit ma tête et l'approcha de son cul. Je parcourai avec le nez sa raie et je le sentis frémir. Je commençai à faire de petites incursions avec la langue dans la touffe de poils rugueux qui sillonnait la fente obscure qu'il me présentait. Chaque coup de langue faisait réagir son corps et je décidai de pénétrer plus profondément dans cette forêt afin de voir sa réaction. Je descendis la langue tranquillement, parmi les poils rugueux quand soudain je sentis une douceur sur le bout de la langue. Une zone de sa raie était tellement douce Je retirai la tête et écartai avec les deux mains, ses fesses. Je vis son anus rose et soyeux. J'entrepris de coller les poils aux parois de sa raie avec ma salive. Maintenant, j'avais le chemin libre et je pouvais apprécier la douceur de son anus. Je lichai quelques instants, faisant frémir Pierre de plus en plus fortement.
Il se leva tout à coup. Il prit de sa salive et en imbiba généreusement son anus. Je vis pendant qu'il faisait cela qu'il était à nouveau en érection. Il revint au dessus de moi, en me faisant dos. Il prit mon pénis avec une main ferme, le plaça vis à vis son anus et baissa tranquillement son corps en m'empalant. Je sentais mon gland franchir chaque petit replis de son rectum. Quand son bassin fut accoté au mien, je collai son corps au mien. Mes mains se promenaient allant de son thorax poilu, à ses abdominaux puis à son membre qui se dressait fièrement à nouveau. Nous nous levâmes toujours embrochés et j'entrepris de faire un va et vient à l'intérieur de lui. À chaque coup de bassin, j'avais l'impression de me rendre de plus en plus loin en lui. Allant de plus en plus vite, je sentis monter en moi le point de non-retour. Je me penchai sur lui, prit son membre avec mes deux mains et donnai le dernier coup de bassin fatidique. Pendant que je déchargeais en lui, je sentais le sperme couler à grand flot de son propre pénis.
Quand nous eûmes fini de jouir, son anus se mit à se contracter pour évacuer mon pénis qui ramollissait. Nous nous étendîmes dans le bain. Son corps appuyé sur le mien, il entreprit de faire la toilette de mon pénis. Nous restâmes quelques instants enlacés sans parler puis il se leva, essuya son magnifique corps devant mes yeux. Il vint ensuite déposer un baiser sur mes lèvres et quitta la salle de bain.
Je l'entendis pendant quelques minutes bouger dans la chambre qu'il occupait avec ma soeur. Puis je l'entendis sortir de la maison. Je me levai, m'essuyai et je jetai un coup d'oeil dans la chambre. Ses bagages n'étaient plus là, il avait laissé un mot à ma soeur :
Je quitte précipitamment. Je doute que ça puisse marcher entre nous. Je te rappelle pour m'expliquer.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.