827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Début en fac!
Tranquillement installé devant mon clavier je me décide à vous parler de ma première fois...
La première fois que j'ai pris du plaisir avec un mec, c'était à l'époque où je voyais le jeune Ahmed régulièrement. Étudiant à la fac de sciences de Nancy et âgé de 21 ans, je lui donnais des cours de maths 2 fois dans le mois. Ahmed habitait encore chez ses parents et les leçons se déroulaient dans sa chambre au premier étage. Arrivé en avance, sa mère me guida dans la chambre de son fils qui était encre sous la douche. Les murs étaient garnis de photos et de trophées en tout genre illustrant une belle petite carrière de footeux. Installé sur son lit, je pus le voir entrer dans sa chambre et admirer pour la première fois les détails de son anatomie. Le teint halé et les yeux bleus, muscles saillants et peau imberbe, il n'était vêtu que d'une serviette de coton. Il me salua et, avec une totale désinvolture, ôta sa serviette alors qu'il se dirigeait vers la penderie.
Géné par cet éblouissant spectacle, je n'osais pas le regarder. Mes sentiments étaient confus. Je continuais à faire la discussion tout en évitant de le mater trop franchement alors que la serviette reposait toujours sur le sol. Ahmed venait d'enfiler un élégant boxer noir et me proposa de commencer à corriger les exos que je lui avais demandé de faire. Le cours pouvait donc débuter et je me devais de rester concentré.
Ahmed est un mec intelligent et vif et nous nous sommes toujours très bien entendus. Je crois que le fait de bosser ensemble nous a beaucoup rapproché en dépit des 3 années qui nous séparaient. Il riait beaucoup et cependant nous avions bien avancé au niveau du boulot. Je me surpris à poser mon regard sur son boxer qui laissait s'échapper une multitude de poils indisciplinés et regroupés autour de son nombril. Initialement posée sur sa cuisse, sa main vint rejoindre et caresser la délicieuse bosse cachée par le textile. À demi nu sur cette chaise, il pressait sa main sur son boxer. Un frisson me parcouru tout entier, mes jambes frémissaient et je sentais ma gorge se nouer. Nous ne parlions plus. Sa main avait franchi la frontière de l'élastique. Nos regards se faisaient complices, son autre main vint rejoindre ma joue. Tout allait très vite et pourtant je profitais de chaque instant. Son émotion devenait de plus en plus perceptible et bientôt, son boxer n'arriva plus à le contenir entièrement. Il se leva d'un coup et me considéra du haut de son 1m80. Nous avions sans doute été trop loin. Il se dirigea vers la porte de la chambre et tourna le verrou.
À nouveau, je sentis ma gorge se nouer à mesure qu'il s'approchait de moi. Il vint s'agenouiller face à moi, me prit la main et apposa ses lèvres contre les miennes. Je crus m'évanouir de plaisir tant ce baiser était excitant. Il se redressa et m'offrit la bosse que je n'ai cessé de contempler. "Vas-y, fais ce que tu veux !" J'insérais alors mes doigts à l'intérieur de l'élastique et retirai lentement le boxer noir. Ahmed, nu devant moi, me tendait une queue magistrale de 23 cm. Je regardais une dernière fois sa petite gueule d'ange avant de plonger sa belle bite dans ma bouche. Il ne put s'empêcher de retenir un râle de plaisir lorsque je caressais son gland avec ma langue. Mes mains malaxaient ses fesses pendant que ma langue allait et venait le long de sa tige. Je le sentais frémir.
Alors je saisis son membre à pleine main et me mis à lécher son urètre avec volupté. Puis j'enfonçai son sexe dans ma bouche et me mis à le sucer, découvrant tout un tas de sensations nouvelles. Il gémissait puis me demanda de retirer mes vêtements pendant qu'il s'allongeait sur le lit. Je m'exécutai rapidement et me retrouvai à poil, exhibant ma bite gonflée à mort. Je la sentais prête à cracher tant l'émotion était forte, d'autant qu'il n'a pas cessé de se branler pendant mon "show". Répondant à son appel, je me couchai sur lui et je sentais nos deux sexes chauds et durs frotter l'un contre l'autre. Sa main virile s'empara de mes couilles, puis vint me branler avec vigueur.
La chaleur m'envahissait de plus en plus, je sentais que je n'allais pas tarder à prendre un pied sidéral. Alors, il se mit à me sucer très tendrement et avec une grande précision. Chaque coup de langue était une bénédiction. Mon sexe se mit à vibrer et je sentais le liquide monter le long de ma tige. Mon gland lui était toujours dans la bouche d'Ahmed qui ne perdit pas la moindre goutte de sperme. Il aspira toute ma semence et me provoqua un orgasme monumental. Il écarta mes jambes à fond, me lécha le zob, les couilles, avant de s'attarder sur mon anus. Je sentais ses doigts qui s'agitaient autour de mon trou et qui finirent par y entrer.
Soudain, il bascula mes jambes sur ses épaules et avant même que je ne pus résister, mon cul s'ouvrait déjà aux plaisirs de la sodomie. Il me rassura du regard et me caressa les jambes. Son sourire enjôleur m'ôta mes derniers doutes et je sentis son gland s'aventurer près de mon cul, puis dans mon cul. Sa bite chaude était dans mon cul. J'avais très mal mais il me maintenait fermement par les fesses et me demanda de me laisser aller et de lui faire confiance. Avec une extrême douceur, il habitua mon antre à son sexe puis accéléra les va-et-vient. Je sentais ses couilles contre ma peau, entendais ses râles profonds, et soudain, je sentis son sperme chaud en moi. Il vacillait. Il reposa mes jambes et vint se coucher auprès de moi. Mon cul me faisait un peu mal mais je venais de prendre un pied génial.
Je promis alors que cette expérience ne serait pas la dernière...

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.