827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

un moment aquatique
Ceci s'est passé lorsque j'avais 18 ans. J'étais en vacances avec mes parents à La Rochelle et comme il ne faisait pas beau il n'était même pas question de se baigner.
Les activités culturelles étant vite ennuyeuses, je me retrouvais à la piscine qui se trouvait près de l'hôtel. J'adore nager, être dans l'eau, faire des longueurs. C'est donc ce que je faisais lorsque j'aperçus un gars qui nageait la brasse avec le maillot à moitié baissé. On pouvait lui voir la moitié de son cul qui avait l'air bien musclé. Il ne nageait pas vraiment, il avait la tête a l'extérieur pour voir si quelqu'un s'intéressait a lui. Je me mis donc derrière lui dans la ligne d'a coté pour mieux le mater. Je faisais de longues coulées pour mieux savourer ce que j'avais sous les yeux. A chaque mouvement de ses jambes ses fesses sortaient un peu plus de son maillot. Il avait l'air visiblement jeune, 25 ans, mais je n'arrivais pas a voir comment il était foutu.
Fatigué de mes apnées prolongées je sors de l'eau et m'assois sur le bord. Je peux toujours observer mon beau mâle qui continue ses allées et venues. Lorsque je ne peux plus le voir, j'observe aux alentours les autres hommes et il y en a d'autres pas mal foutus, dont un vieux (40 ans) très bien foutu, bronzé avec un superbe moule-bite qui lui met son paquet en valeur. Fasciné, je perds de vue mon nageur et je ne l'aperçois plus dans l'eau. Je regarde autour de moi et surprise il est assis sur le même bord que moi, a deux plots de moi. Je peux maintenant l'admirer complètement : il a le physique des nageurs de compétition, une peau lisse, imberbe, avec des épaules robustes et une chaîne en argent qui descend au milieu de ses pecs. Ses cheveux très courts font penser a un militaire. Je suis sous le charme mais trop timide pour l'aborder.
Il se lève, il a à présent son maillot remonté. Il se dirige vers les vestiaires. Je ne réfléchis même pas, ramasse mes affaires et vais aux douches le rejoindre. Lorsque j'arrive il y a lui et un autre mec, un vieux, et oh surprise il est nu. C'est le genre de type très fier de son corps qui n'hésite pas a le faire admirer ! Son sexe est proportionné avec son corps de sportif, on dirait une sculpture grecque. Je commence a bander ferme et me précipite dans la cabine pour me soulager. Je commence a me toucher, me branler lorsque l'on tape a ma porte. Je remets mon maillot et la serviette autour de la taille pour ne pas que l'on voit dans quel état je suis et ouvre. C'est lui, la, devant, avec sa serviette, plutôt petite, autour de lui.
- "Je peux t'accompagner ?"
Il n'attend pas ma réponse qui je crois ne serait jamais venue, entre dans la cabine et la referme.
- "Je t'ai vu m'observer, et pas que sous la douche." Je ne trouve rien d'autre a dire que "ah bon". - "Tu sais ça m'excite de voir qu'on me mate. Tu veux toucher ?"
Il me prend la main et me la met sur son paquet qui a doublé de volume depuis la douche. La serviette tombe et sa queue apparaît, musclée elle aussi, d'un bon 20cm. Il se plaque a moi et je peux maintenant caresser cette peau de bébé parfait, tellement douce. Mes mains se placent sur ses fesses fermes et ne les lâche plus. Il commence un mouvement des reins, sa queue frotte mon entre cuisse. J'en peux plus et explose, vidant tout mon jus sur ses abdos. Il me prend la tête, me baisse et me demande de lécher. Je m'exécute. Puis il me demande de le sucer. J'avale sa bite chaude et commence le travail. Il gémit et se tortille. J'ai son plaisir entre mes mains ou plutôt dans ma bouche.
Il me relève et me retourne, se baisse et me fout sa langue dans mon cul. Il l'écarte un maximum. Puis vient le moment ou il présente sa tige a l'entrée de mon cul. Doucement et patiemment il la rentre complètement, je sens ses couilles qui frottent et je n'ai presque pas mal, le plaisir est plus fort. Je rebande. Lui commence a s'activer et accélère, puis s'arrette, repars. Il veut que ça dure. Finalement je sens une contraction plus forte que les autres et jouit en moi. Il me branle et je ne tarde pas non plus a reejaculer. Il se retire et avale le sperme qui coule le long de mes cuisses. Il m'embrasse, reprend sa serviette et repars, sans un mot. Moi je suis incapable de me lever. Finalement, après mettre remis, je retourne prendre une douche et me rhabille. Il n'est plus la il est parti.
Je retourne a mon hôtel, pleinement comblé de mes vacances a la Rochelle.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.