827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Un fantasme devenu réalité...
Depuis de nombreuses années j'étais, comme la plupart de mes congénères masculins je suppose, obnubilé par une chose : avoir un jour une relation homosexuelle. Et durant tout ce temps, la seule façon que j'avais d'assouvir ce fantasme était de penser à d'autres hommes tout en me masturbant. Alors me direz vous, pourquoi avoir attendu aussi longtemps avant de passer à l'acte ? Facile...je me suis marié très jeune et une fois marié, en tout cas pour moi, il me fut très difficile de faire des rencontres pouvant aboutir à ce fameux objectif.... Avec l'apparition d'internet et des chats de discutions, un nouvel horizon à la fois rapide et discret s'offrait à moi et un jour, alors que ma chère et tendre épouse était partie toute une semaine chez ses parents, je décidai qu'enfin le moment était venu de passer à l'acte. Je me connectai donc sur mon site de chat favori à la recherche d'un homme, gay de préférence (je savais que ce choix me conduirait vers quelque chose de sérieux), et sensible à mon envie d'exploration. Après plusieurs dizaines de minutes de recherche infructueuse je tombai enfin sur la perle rare. Celui ci fut attentif à mes envies (qui se résumaient simplement à me retrouver dans les bras d'un autre homme) et m'expliqua en retour ses attentes (en gros il m'expliqua que lui était passif). Un douche rapide et me voilà parti en voiture pour rejoindre mon futur amant (qui vivait quand même à 70 KM de chez moi, ce qui prouvait un peu ma détermination.) Durant tout le trajet je n'ai pas cessé de me demander ce que j'étais en train de faire mais ce jour là ma motivation à enfin découvrir de nouvelles sensations était plus forte. J'arrive enfin chez Stéphane (on va dire qu'il s'appelait comme ça). Première bonne surprise, il est beau gosse même si d'ordinaire, dans la vie de tous les jours, je ne m'amuse pas à juger le physique des mecs que je croise. Je lui demande de m'offrir un café histoire de détendre l'atmosphère. On bavarde un peu, discussion de base puis le café finit on se dirige vers sa chambre. J'étais à la fois très inquiet et hyper excité... Dans sa chambre, debout au pied de son lit, il me pose une question qui me déstabilise : " est ce que tu embrasses ?" Et je me souviens avoir répondu une grosse ânerie :" benn c'est déjà gentil à toi de me recevoir alors on fait comme tu veux, je ne veux pas déranger." Mon bel amant compris que cette réponse peu standard était pour lui un feu vert et il se jeta goulûment sur ma bouche...à aucun moment je ne me suis senti résister à ce baiser...sa langue fouillait ma bouche avec une telle sensualité que je fus immédiatement transporté ailleurs. Ma langue quant à elle cherchait ardemment les faveurs de la sienne. Ce mec embrassait comme un dieu ! ! ! Le baiser se prolongeait lorsque je sentis sa main se poser sur mon sexe qui gonflait déjà depuis longtemps la toile de mon jean. Sans autre cérémonie et d'une main que je qualifierai d'experte il fit valser mon ceinturon, dégrafa les quelques boutons qui enfermaient ma verge tuméfiée de désir et me fit basculer (nous étions alors à genoux face à face sur son lit) sur le dos. D'un geste à la fois rapide et brusque il agrippa mon jean et mon boxer et les fit descendre tout en bas de mes chevilles. Cette fois nous y étions...j'étais quasiment à poil (j'avais encore mon tee shirt), allongé devant un autre homme, complètement offert...j'avais déjà laissé toute envie de résister au vestiaire et là je n'avais qu'une hâte, c'était qu'il fasse de moi tout ce dont il avait envie. Je crois qu'il avait compris cela depuis longtemps car il saisit la base de ma queue et engloutit aussitôt le reste dans sa bouche. Etant marié depuis de nombreuse années (au fait j'ai 34 ans et cette histoire c'est passée il y a environ 3 ans) j'ai l'habitude d'être gratifié régulièrement d'une fellation par mon amoureuse, mais ce que je ressentis ce jour là fut comme une toute première fois. Cette bouche mes amis travaillait mon sexe d'un manière quasi divine et sa langue sut immédiatement trouver les points qui me faisait frémir. Tout en sentant qu'il ne faudrait pas 5 minutes à une bouche pareille pour me faire exploser je me disais que c'était bien la meilleure pipe qu'on ne m'avait jamais faite jusque là. Ayant totalement décrocher de la réalité je ne saurai vous dire combien de temps ce délice dura mais alors que je sentis le plaisir monter je lui fis signe (dans un moment de volonté extrême tellement c'était bon) d'arrêter s'il ne voulais pas être aspergé. Il se redressa, me regarda (je lui souriais comme un gros niais) et je lui expliquai alors que parmi mes envies redondantes figurait celle d'être sodomisé. Je vis qu'il fit une petite grimace car étant passif ce n'était pas son truc...mais je vis aussi qu'il était décidé à me faire plaisir car il accepta de le faire. Il sortit donc un préservatif, le posa sur son sexe (qui était probablement aussi dur que le mien, ce qui me prouva que la fellation qu'il venait de me faire l'avait excité lui aussi), me proposa un lubrifiant que, bien évidemment, par manque d'expérience j'appliquais gauchement sur mon anus (au final en voyant ça c'est lui qui a fini par me l'appliquer), puis il me demanda dans quel position je voulais être pris. Je me mis d'office en levrette et attendis de le sentir entrer en moi...mais il faut croire hélas qu'un homme aux tendances passives gardes ses affinités car après quelques essais la pénétration se révéla infructueuse, ce qui eu pour effet de lui couper tous ses effets justement et les miens avec. Je le sentais hyper gêné par la situation d'échec et avant qu'il n'ait eu le temps de s'excuser je le rassurais en lui disant que je comprenais. Nous nous sommes alors observé pendant quelques secondes et cette fois, ce fut moi qui pris l'initiative de l'embrasser...nous redémarrâmes au quart de tour.. A nouveau il me bascula sur le dos et avant d'enfoncer à nouveau mon sexe (qui avait retrouvé la forme pour l'occasion) dans sa bouche il me demanda gentiment de ne plus l'interrompre. Je compris alors que j'allais vivre une expérience au delà de toute espérance car malgré toutes les fellations que mon épouse m'avait déjà faites jusque là jamais je ne fus autorisé à lui éjaculer dans la bouche... Je me laissais donc transporter par les vas et viens succulents de la belle bouche de mon fougueux amant, par les tours de sa langue et par les jeux coquins de ses doigts qui, de temps à autre, s'amusaient à faire ce que j'espérais que son sexe ferait quelques minutes plus tôt. Le plaisir monta peu à peu...je le prévins tout de même quelques secondes avant l'explosion en lui disant simplement que j'allais jouir, ce qui provoqua pour simple réponse de sa part un grognement lié je suppose à l'excitation de l'instant. Puis je m'abandonnai à l'extase...je ne saurai dire quelle quantité de sperme est sorti de moi ce jour là mais mon éjaculation fut longue, électrisante et mon beau Stéphane donna des coup de bouche et de langue encore plus langoureux tout le temps de ma jouissance....Lorsqu'il sentit qu'enfin je n'avais plus rien à jouir, il se redressa et vint s'allonger à côté de moi...il m'embrassa goulûment d'un baiser qui avait bien sur encore le goût du pêché à l'instant commis...j'étais sur le point de défaillir. Il me demanda comment c'était, bien qu'il connaissait déjà la réponse. Je lui souris et lui répondis que j'étais désolé d'avoir pris tout le plaisir sans jamais lui en donner mais il me répondit à son tour que son plaisir avait été sans aucun doute bien plus grand que celui qu'il venait de me donner. (J'en doute mais bon)... Après 10 bonnes minutes passées dans son lit je me suis rhabillé. Il m'offrit un nouveau café et puis je suis parti...nous nous sommes promis de nous revoir car je tenais absolument à lui rendre tout ce qu'il venait de me donner.... Nous nous sommes revus, donc...mais ça, c'est une autre histoire.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.