827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Super Partouze entre mecs
Ce fut peu après ma 1ère partouze entre mecs, mon pote Marc me passe un coup de tel pour prendre de mes nouvelles et par la même occasion savoir si j'étais partant pour une super partouze.
Je lui réponds pourquoi pas, car, il est vrai que pour cette première, j'avais prit un pied énorme. Il me fait savoir qu'il y aura Gille et peut-être un autre collègue à lui. Nous prenons date pour cette nouvelle aventure, qui est le dimanche dans une quinzaine de jours.
Arrive ce fameux dimanche je ne sais comment me vêtir et je choisis simple, un string, un survêtement qui se dégrafe complètement sur les cotés et me voilà parti chez mon pote.
J'arrive en bas de chez lui avec une certaine appréhension, j'ai le coeur qui bas fort, je sonne il m'ouvre sa porte et j'aperçois Gille sur le lit déjà nu avec une belle érection il y a aussi 3 autre gars, j'ai comme qui dirait un regard retissant que Marc remarque et il me dit de ne pas m'en faire car ils sont tous pour moi.
Il me fait entrer dans la chambre donc je vois Gille et Marc me présente à ses potes, il y a Nicolas un gars musclé Edi un gars comme moi physiquement et Arnaud un grand black bien baraqué. Je rentre dans la chambre Marc me déshabille lentement, fait tomber mon polo ensuite commence à retirer mon tee-shirt je suis torse nu, les autres commencent aussi à se mettre à poil excepté Arnaud qui lui garde pour le moment son pantalon. Tous le monde est nu, Gille a déjà une belle érection je sents le regard des autres je décide de me placer au milieu du lit j'ai encore mon bas de survêtement je me met à genoux je cambre mon cul et fait glisser ce pantalon doucement jusqu'à dévoiler mon string. J'entends quelqu'un dire - quelle salope on va bien s'amuser,
un autre rétorque,
- quel cul tu nous as pas mentis Marc, il est bien gollé ton pote. Mais je continue je me retrouve en string sur ce lit, je joue de mon corps pour les aguicher, les rendre dingues, Gille est le premier à venir vers moi, il me caresse les fesses, le sexe sous mon string je commence à bander, Edi vient nous rejoindre à son tour puis Nicolas, je suis entouré de 3 mecs. Je me sents chienne, ils me caressent tous les 3, je commence à être excité.
Je ferme les yeux, là je sents derrière moi que l'on veut me bander les yeux, je me laisse faire, un foulard vient obscurcir ma vue, c'est bien comme ça, je me laisse manipuler par ces mecs, je m'offre à eux. On me fait mettre debout sur ce lit, mon string descend doucement, je sens une bouche prendre ma bite et commencer une fellation. Je bande bien dur maintenant, je suis nu, et offert sur ce lit, l'excitation monte très vite.
Celui qui me suçait s'arrête on me fait placer à quatre pattes, le cul bien offert, je sents une main me caresser le cul, puis une 2ème, un doigt vient me fouiller l'intérieur de mon anus. Un gars se pose devant moi et vient trouver ma bouche avec sa queue, il m'est impossible de savoir qui fait quoi, je suis tout excité, je me laisse faire et cambre bien mes reins pour offrir mon cul et ma bouche. J'ouvre la bouche et commence à sucer cette queue, elle est épaisse mais pas très longue. Je la gobe, la lèche, la suce comme jamais je n'avais sucé auparavant. Le gars commence à râler de plaisir et dit à l'assemblée,
- en plus d'avoir un corps superbe il suce comme un dieu. Comme si l'on voulais vérifier ses propos je sen's qu'un autre vient et me présente sa bite, je quitte cette dernière pour prendre la suivante, et là surprise je descends le long de cette tige avec ma bouche mais elle est longue et très large, de souvenir elle est plus large que celle de Marc. Je n'arrive pas à la gober à fond alors je pompe comme je peux. Le mecs dit - c'est vrai il suce super bien. Derrière je sens que l'on applique du gel abondamment. Je sents des doigts sensiblement 3. J'ai une queue énorme dans la bouche et 3 doigts dans le cul. Je suis aux anges. Le gars qui me doigtait retire ses doigts pour se placer derrière moi avec sa queue, il dit qu'il n'en peut plus et qu'il veut me défoncer, j'entends Marc lui dire d'y aller doucement quand même.
Une grosse queue dans la bouche et une plus petite dans le cul, la partie commence je bande dur j'ai le cul bien ouvert, un gars vient me sucer je jouis, le premier qui est derrière me dit qu'il va jouir, il n'est pas très endurant visiblement, je remue encore plus mes fesses pour l'exciter encore plus, il ne tarde pas à se retirer je le sents faire le tour et il se trouve devant moi et me dit - suce moi que je me vide,
j'ouvre la bouche, en même temps je sents qu'un autre se place derrière moi et commence à entrer dans mon cul d'un coup sec je jouis de plaisir et au même moment le premier se décharge dans ma bouche puis sur le visage, je sents sont sperme bien chaud couler le long de mes lèvres. Celui qui vient de rentrer derrière moi me pilonne comme un fou, sa queue parait plus longue, j'aime ça, je remue mon cul pour le rendre dingue il râle, quel bonheur je suis dans un état d'excitation indescriptible.
Il se retire et fait le tour pour visiblement éjaculer dans ma bouche mais à peine qu'il se soit retiré qu'un autre vient se placer et rentrer, cette queue est plus large mais moins longue. L'autre vient se vider dans ma bouche, j'en avale tellement qu'il en lâche. C'est bon je suis de moins en moins pris avec délicatesse. A chaque nouvelle queue dans mon cul, j'ai la sensation qu'ils y vont de plus en plus fort et loin. C'est le 3ème, ils sont 5, je prends un pied d'enfer, celui qui est en moi est plus endurant que les autres cela dure une éternité pour moi qui n'ai que pour seul point de repérage les coups de bites qui vont et qui viennent.
Je sents sa queue gonfler en moi, il sort un autre vient et me présente sa queue à l'entrée de mon cul qui doit être bien ouvert. Il rentre en douceur, celui qui venait vers moi se vide sur ma bouche je n'ai pas eu le temps de l'ouvrir et là je le gobe pour nettoyer cette queue mais d'un seule coup je sents cette progression dans mon cul, le gars appuis sur mes reins pour me faire cambrer encore plus, rentre entièrement je sents ses hanches au contact de mes fesses.
Cette bite est longue, large, j'ai la forte impression de reconnaître celle de mon pote Marc, et je lui dis - vas-y Marc défonce moi comme il te plaira,
j'ajoute même - comme tu es le dernier et le mieux monté, alors fait toi plaisir. Sur ces mots Marc me répond, c'est incroyable que tu m'ai reconnu comme ça, mais sache que mon 22cm de long pour 5 de diamètre n'est pas la dernière il te reste encore un que je t'ai réservé pour la fin, oui je vais me faire plaisir à te défoncer le cul mais c'est Arnaud le plus gros de nous tous. Il a une bite monstrueuse qui mesure 26cm de long et qui fait environ 6, 5cm de diamètre. Sur ces mots j'ai un gloups d'appréhension. Mais comme je lui ai dis de se faire plaisir il ne se fait pas prier.
Marc commence un va et vient lentement puis il accélère le mouvement. Je sents sa queue aller très vite dans mon cul, il me remplis j'ai une drôle de sensation, j'ai un orgasme qui vient, c'est horrible tellement c'est bon. Je lâche des cris de plaisir. Il continu à me pilonner le cul, je suis dans un autre monde, je cris de plaisir, les mecs autour de moi disent que je suis une vraie salope. Marc est très endurant et la fatigue commence à se faire sentir, je lui dis, il me répond qu'il va jouir. Il se retire et vient me présenter sa bite, il retire mon foulard pour que je regarde ce qui se passe autour de moi, et là j'aperçois Arnaud il bande dur visiblement, sa queue est vraiment monstrueuse, au même moment c'est Marc qui m'arrose le visage de sperme et me dit de le sucer pour finir, ce que je fais sans broncher. Je sents Arnaud se placer derrière moi, sa bite est à l'entré de mes fesses, il place son gland sur ma rondelle, je le sents déjà rentrer. Il progresse doucement, c'est gros, je me sents m'élargir comme jamais, j'ai un frisson de désir. Quelle sensation une bite monstrueuse est en train de me remplir mes entrailles. Arnaud me dit que le plus dur reste à venir car il n'en est qu'à la moitié du parcours. Cette sensation me fait encore frissonner, je ne peut m'empêcher de lâcher un râle de plaisir et de peur aussi, il continu, cette progression est interminable pour moi, je le sents s'arrêter, reculer, et re-venir d'un coup plus rapide, j'ai comme l'impression que je vais m'évanouir, mais par réflexe j'ai un geste de recul comme si je voulais fuir, alors Arnaud dit aux autres de me tenir.
Je suis bloqué par Gille et Marc ils me disent de me détendre, ce que je fais et là d'un coup je sents claquer les haches d'Arnaud contre mes fesses, il est à fond en moi, je suis rempli, j'ai comme une drôle de sensation, je me mets à remuer mes fesses comme pour lui faire comprendre que je suis prêt.
Sur mes mouvements Arnaud commence de courts vas et vient, lentement il augmente la distance des coups, je sents sa queue sortir et rentrer à fond, mais toujours avec beaucoup de délicatesse. Puis d'un seul coup il augmente le rythme, va de plus en plus vite et de plus en plus fort, c'est si bon que je me laisse envahir, pilonner. Il me défonce à grand coup de reins. Je jouis comme jamais, je ne pensais même pas que l'on pouvait avoir autant de plaisir à se faire sodomiser. La je vois Gille passer sous moi, il prend ma bite, qui je l'avoue est moins bandée, il la lèche, la suce et commence à me faire une pipe d'enfer, je reprends peu à peu ma vigueur, Arnaud va de plus en plus fort mon corps répond par des spasmes.
Arnaud me dit qu'il va jouir au fond de mes entrailles, je ne bronche pas, j'ai même des mots d'encouragement, il continu de plus en plus vite, Gille me suce toujours et je ne peux le prévenir de mon éjaculation imminente. Je sens dans un dernier coup de reins, je lâche ma semence et Gille me suce encore comme si il ne voulait pas perdre une goutte de mon nectar, je suis aux anges je sents Arnaud se coller contre mes fesses, sa queue au plus profond de moi, et dans un râle de plaisir il lâche des flot de spermes, je sents en moi les jets qui me remplissent, je ne peux plus bouger, c'est si bon et j'ai même l'impression bizarre que mon ventre se met à gonfler tellement qu'il lâche une grosse quantité de sperme.
Il se retire et en même temps moi je m'écroule sur le lit, épuisé de fatigue, Marc me dit de me reposer car je l'avais bien mérité et sur ces mots je m'endors presque aussitôt. Il est 18h quand Marc vient me réveiller, je me lève j'ai les jambes en compote malgré cette sieste je n'ai pas tout à fait bien récupéré. Alors Marc et moi discutons pendent un long moment, il me dit que j'ai été formidable et que tous veulent bien recommencer un de ces jours. Je lui dit ok mais lui fait savoir que les petites bites sont moins agréables, il me répond qu'elles sont nécessaires car il faut bien me préparer à accepter les plus grosses, mais il rajoute qu'il peut éventuellement me présenter à d'autres gars qui sont comme ce très chèr Arnaud voire un ou deux de ces potes sont encore plus gros que lui, sur ces mots je frémis rien qu'à l'idée d'avoir une plus grosse queue rien que pour moi.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.