827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

La soumission
Cette histoire s'est passée pendant ma dernière année de lycée. J'ai été invité un samedi soir du mois de février avec un copain (Damien) chez un ami de classe qui se prénommait Pascal. Nous avions l'intention de jouer aux jeux vidéo et de mater des films. Après quelques partis de jeux, Damien a roulé un grand joint tandis que Pascal a examiné les vidéos de son grand frère et a découvert un film de cul hétéro. Les parents de Pascal étaient partis pour le week-end, donc nous avions fait un raid sur le bar et avions déjà bu la moitié de la bouteille de vodka. Je me sentais un peu bourré. Pascal mit un film et a éteint tous les lumières sauf un halogène dans le coin de la pièce. Il s'est assis sur le divan entre moi et Damien. Les scènes du film de cul étaient vraiment chaudes : deux types faisaient une double pénétration à une fille. Les deux mecs avaient des bites énormes. Le mec qui l'a sodomisé retirait de temps en temps sa bite ce qui nous permettait de voir le cul de la fille complètement ouvert. On était concentré sur le film, plus personne ne parlait mais le joint tournait. J'ai discrètement regardé mes deux copains pour voir s'ils bandaient. Pascal bandait et se frottait la bite à travers son pantalon. Je pouvais voir qu'il avait une très grosse bite. Après dix minutes, Damien et Pascal se caressaient ouvertement leurs bites à travers le pantalon, donc j'ai commencé à me caresser moi aussi. Pascal a commencé à m'observer, il a ensuite placé sa main sur ma cuisse en me frottant la jambe. Surpris, j'ai regardé Pascal, il m'a souri, mais je n'ai pas réagi. Il a alors déplacé sa main vers mon entrejambe et a commencé à me caresser la bite et les couilles. Il a prit ma main et l'a guidé vers sa bite. Pascal a ouvert la fermeture éclair de sa braguette. Il ne portait pas de sous-vêtements, sa bite gonflée à jaillir à l'extérieur, elle était vraiment énorme. J'ai placé ma main sur sa bite et ai commencé à serrer doucement. Tandis que je caressais sa bite, Damien a passé le joint à Pascal. Il a tiré dessus puis il s'est penché voir moi pour me souffler la fumée dans ma bouche, il m'a ensuite embrassé. Nos langues se sont entremêlés : quelle sensation agréable. Ma bite était dure comme de la pierre, j'étais super excité, je me sentais prêt à tout. Tout en m'embrassant, Pascal a enlevé ma chemise Il a trouvé mes mamelons et a commencé à les frotter doucement avec ses pouces. Il a soulevé son cul, et j'ai ôté son jean. Pascal m'a alors poussé la tête vers sa bite, je ne sais pas ce qui m'a pris (alcool et le joint sûrement où une envie secrète), je me suis mis à genoux entre ses jambes et ai commencé à lécher, embrassant et suçant ses couilles. J'ai soulevé une de ses jambes, Pascal l'a soutenu, exposant son cul brun, velu. J'ai timidement léché son anus. Il a haleté, encouragé, j'ai alors poussé ma langue dans son cul. Il sentait fort la sueur mais j'ai aimé le goût. Je l'ai léché jusqu'à ce que ce soit propre et sec. Alors je suis retourné à sa bite en le léchant du bas en haut. Il a poussé ma tête afin que j'avale toute sa bite puis il m'a maintenu la tête et ai commencé à la faire monté et descendre sur sa bite : il me baissait la bouche. « Julien, tu es un putain de suceur de bite » a-t-il dit. Quand j'ai levé les yeux, j'ai vu que Damien avait retiré son pantalon et sa chemise et embrassé à pleine bouche Pascal. Damien est venu à côté de moi et m'a rejoint pour sucer la bite de Pascal. J'ai sucé les couilles de Pascal tandis que Damien a avalé sa bite. Damien et moi avons sucé tour à tour la bite de Pascal, léchant son gland avec gourmandise. Puis Damien s'est approché de mon oreille et m'a chuchoté, "Julien, je veux te baiser." Tandis que je suçais Pascal toujours profondément, Damien a ôté mon jean et mon caleçon, exposant ainsi mon trou du cul à sa vue. Il m'a dit à l'oreille que j'avais un cul tout mignon, lisse comme celui d'une fille, potelées et fermes : parfait pour se faire prendre. Damien a collé son nez dans ma fente et a commencé à lécher mon cul vierge. Une fois mon cul bien mouillé par sa salive, il a mis son doigt sur mon sphincter et l'a lentement poussé dans mon cul, puis Damien a ensuite inséré un autre doigt. Je suçais toujours la bite de Pascal avec toute ma force tandis que les doigts de Damien baisaient mon cul. Une fois prêt, Damien a positionné sa bite devant mon oeillet et avec ses mains m'a pincé mes mamelons, embrassant le cou et me léchant les oreilles. J'ai arrêté de sucer Pascal pendant une seconde et me suis tourné pour embrasser et sucer la langue de Damien. Je me surpris de dire à Damien : « Baise-moi comme une petite putain, je veux ta grosse bite dans mon cul » « Ok la chienne, tu l'as demandé et bien tu vas l'avoir maintenant. Je veux t'entendre jouir comme une fille quand je baise sa chatte » a dit Damien. J'ai senti son gland à l'entrée de mon trou puis Damien a commencé lentement à pousser. Je sentais mon trou s'ouvrir, s'élargissant facilement, j'ai alors poussé en arrière, désireux d'avoir sa bite toute entière dans mon cul. Une fois sa bite entièrement rentrée, Damien n'a plus bougé pendant quelques secondes puis il a commencé doucement à me limer. J'ai commencé à gémir comme une fille : j'avais une bite dans la bouche et une autre dans le cul. J'ai fait un peu de bruit avec ma gorge, essayant de me sentir comme une petite fille qui était violée par deux garçons plus vieux. J'ai pleurniché et ai sangloté pour les encourager à abuser de moi. Damien a poussé sa bite au maximum, je pouvais sentir ses couilles tapant sur mes fesses. J'ai arqué mon dos pour le prendre complètement et j'ai continué de sucer Pascal qui embrasser à pleine bouche Damien. Je savais maintenant que j'étais un pédé et que j'aimais me faire baisser. Damien mettait en pratique ce qu'il avait vu dans le film 20 minutes plus tôt c'est-à-dire qu'il sortait entièrement sa bite de mon trou avant de la rentrait à nouveau violemment, ce qui avait pour effet de m'empaler sur la bite toute gonflé de Pascal à chaque poussée. Pascal m'a alors saisi la tête, puis il a commencé à me baiser la bouche, essayant de correspondre avec les poussées de Damien. Pascal et Damien baisaient mon cul et ma bouche avec leurs bites énormes et raides. « Quelle bonne petite pute, nous avons ici » a dit Damien, « Regarde, Pascal comment Julien aime se faire prendre » C'est alors qu'il a retiré sa bite pour montrer à Pascal mon trou béant, puis il m'a enfoncé de nouveau sa bite, entièrement jusqu'à la garde. Pascal m'enfonçait sa bite profondément dans la bouche, j'avais le nez dans son buisson dont l'odeur était forte. Pascal a commencé à gémir profondément en disant : « Je vais jouir, allez chienne, suce ma bite et avale mon sperme». C'est à ce moment que j ai senti 4 à 5 giclées de son sperme au goût amer m'arroser la glotte. Ma bouche et ma gorge ont été inondées de son sperme, j'en avalais le plus possible mais quelques gouttes se sont échappées de mes lèvres coulant sur mon menton. Pascal a alors pris ces gouttes sur son doigt et m'a donné son doigt à sucer. Je continuais de sucer Pascal afin de nettoyer sa bite et de ne pas perdre une goutte de son nectar. Pascal s'est alors baisser pour m'embrasser profondément et puissamment. J'ai avalé sa langue comme une adolescente avec son premier petit ami. Damien est devenue si excitée lorsqu'il m'a vu avaler le sperme, qu'il a commencé à me bourrer comme un malade. J'ai arqué mon dos comme une chienne pour profiter au maximum de ces coups de boutoir. Damien a chuchoté à mon oreille : « Je n'ai jamais connu une chatte aussi bonne que ton petit cul, je vais te remplir» Damien m'a claqué les fesses puis il a enfoncé son pieu au maximum et a crié, j'ai alors senti sa bite se contacter et 6 ou 7 bonnes giclées tapisser mes entrailles. Je venais de réaliser que j'avais livré mon cul et ma bouche à la soumission de deux jeunes mecs excités, les laissant abuser de moi et m'humilier. Damien s'est retiré mais Pascal avait repris de la vigueur, il m'a alors retourné, j'étais maintenant sur le dos, il s'est couché sur moi, m'embrassant et suçant mes lèvres, mon cou, mordant mes lobes d'oreille et m'a chuchoté : « Je vais moi aussi te baiser comme une putain que tu es, Julien, allez, lève tes jambes, » Il mis mes jambes autour de son cou. Pascal positionna son gland énorme contre mon anus, (sa bite était plus grosse que celle de Damien), tout en m'embrassant, il a enfoncé sa bite d'un seul coup dans mon corps, j'ai été abasourdi par la douleur, mon rectum venait d'être déchiré malgré la présence du sperme de Damien qui aurait du faciliter la penétration. J'ai crié, mais il a continué de me baiser, ne prenant pas la peine de ralentir, à chaque fois sa bite allait profondément dans mes intestins, la douleur était inimaginable. Sa bite tapait directement ma prostate, j'ai alors joui spontanément sans que l'on me touche, une décharge énorme sur mon torse. Damien qui depuis le début regarder Pascal me baisser, récolta mon sperme avec sa main puis il le porta à ma bouche, je ne voulais pas goûter à mon propre sperme mais Damien me claqua les fesses et dit : « Allez, nettoie lui les doigts ». Je me mis alors à les lécher, un par un, j'ai ainsi avalé tout mon sperme. J'étais humilié et soumis, Pascal utilisait mon cul comme un jouet, sans respect face à ma douleur. Il rentrait sa bite profondément dans mon rectum, déchirant mon sphincter, mais au fur et à mesure, j'ai constaté que j'aimais ces humiliations. Damien avait repris de la vigueur, il se branlait regardant son copain me baisser puis Pascal lui a demandé de me tenir les jambes, Damien s'est alors installé sur ma tête, j'avais son oeillet juste au dessus de ma bouche et il m'a alors dit : « lèche mon trou à merde, il faut le rendre propre» J'ai léché et ai sucé son trou d'homme qui sentant fort, Damien poussait pour me permettre d'enfoncer ma longue plus profondément. J'étais maintenant dans les profondeurs de soumission et d'humiliation, léchant le trou du cul d'un homme tandis que l'autre violer le mien. Pascal me baisait de plus en plus vite (Il allait bientôt jouir), Damien se mit sur le côté et repris frénétiquement sa branlette. Pascal se retira de mon cul et vint s'installer de l'autre côté de ma tête. Avec une main il se branlait et avec l'autre il m'obligea à ouvrir en grand ma bouche J'ai été si dégradé je n'ai émis aucune plainte. Ils ont jouir en même temps, m'envoyant au fond de ma gorge une belle quantité de sperme que j'ai du avaler. Pascal m'a dit : « Nettoie maintenant ma bite », tout en mettant ses mains derrière sa tête pour montrer sa victoire. J'ai léché la bite de Pascal qui était recouverte de sperme, du sang de mon cul et d'un peu de merde puis j'ai nettoyé celle de Damien. Pascal et Damien m'ont dit : «A partir de maintenant, tu seras notre esclave sexuel, tu feras tout ce que l'on voudras ». Nous sommes partis nous couchés, j'étais humilié mais j'avais pris énormément de plaisir.
Je suis devenu leur pute (Il m'arrivait de les sucer ou de me faire prendre pendant les récréations et ceci régulièrement jusqu'à la fin du lycée) mais tout cela resta entre nous, jusqu'au jour des résultats du Bac où nous sommes allés boire un coup sur un terrain vague avec la petite amie de Pascal. Les choses sont vite devenues chaudes : tandis qu'elle a sucé Pascal elle m'a regardé sucer Damien puis Pascal l'a baisée et Damien m'a baisé : la honte absolue. Depuis je suis toujours soumis et j'aime ça. Bye

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.