827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Surprise, surprise!!
Je venais d'avoir 18 ans et j'étais un peu naif, j'aimais quand même beaucoup me branler. En fait j'avais une adoration pour ma bite. Je me masrturbais au moins 8 fois et même 10 fois par jour. J'aimais les filles bien sur mais la bite en tant que telle m'attirait également. Un jour un copain de fac pour rire me demande si je deviais ce qu'il avait caché dans sa poche. Je ne sais pas unecapote un vibro en connaissant le personnage..."Non, je ne peux pas te montrer mais si tu veux tu peux mettre ta main dans ma poche". Ok...Et voilà que j'enfile mes doights dans sa poche et qu'est ce que je sens dans ma main ?... son sexe dure et chaud...je serre fort et je suis resté avec "LUI", avec ce "zob" quelques secondes... Après j'ai rétiré ma main, en faisant mine de m'énerver. Mon ami Bruno a essayé de plaisanter et s'est excusé. En fait le contacte avec cette bite m'avait tellement excité que toute la nuit j'y ai pensé et me suis branlé et titillé la rondelle en pensant à ce moment d'herotisme intense que cete bite m'avait procuré. J'ai pensé à cette tihe bien grosse et dure, elle m'avait semblé enorme elle avait prit toute sa place dans ma main. J'en reve encore ! ! ! ! J'avais envie de la revoir cette bite, de la toucher de la serrer de la sentir. Alorsle lendemain j'e vois Bruno à la Fac et je lui dis s'il avait envie de venir chez moi pour voir un macth à la télé avec pizza etutti quanti..; Ok dit-il, je vois que tu m'en veux pas pour hier... Le soir il arrive on s'installe devant la télé et avant que le match commence je lui dis "tu sais finallment ta plaisenterie dans ta poche m'a beaucoup plu, j'aimérais essayer à nouveau pour voir si ça n'a pas changé."; Mais ce jour la Bruno n'avait pas un trou dans sa poche, alors il ouvre sa braguette et surprise sa bite n'avait pas la même fierté...ALORS JE SOURIS JE caresse sa tige je la tiens délicatement dans ma main et inesorablement elle durcit et grandit à vue d'oeil je reconnais la "bête" de la veille...ouaou...je l'attrape de me des mains : je caresse couille poils bite gland je perds toute timidité et le la laboure avec toute ma passion, Bruno commence à respirer très fort, il lance des petits cris de plasirs quelques gouttes sortent déjà de sa queue, que je m charge de gouter tout de suite. Puis je m'arretet pour faire durer le plasir. BVruno me demande de le sucer. J'hesite une seconde, puis je me mets à genoux et j'ouvre ma bouche pour avlaer cette belle bite qui m'envahit de plaisir. Je la travaille de ma langue et je suce je suce mais quel plasir mùagnifique je lui donne et il me donne. Pendant que je le suce je me masturbe grave....il arrivv il arrive il jouit dans ma bouche c'est c'est bon et moi aussi j'éjacule tout ce que j'asia dans mes couilles. Ensuite je le leche pour ne rien perdre de son sperme. Quel beau match

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.