827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Mon pote Mathias
Mon nom est Mike. Je vis dans une petite ville en Bretagne. Je suis gay et, depuis un bon bout de temps, je suis super excité par mon pote Mathias. Il est grand, yeux bleu, cheveux châtain coiffé façon bordel et bien foutus, maintenant je le sais ! Je n'arrêtais pas de penser à lui quand je me branlais ou que je regardais du porno ! Un soir, il m'a invité chez lui, comme souvent. Mais cette fois là j'étais décidé, j'avais déjà couché avec des potes sois-disant 100% hétéro, pourquoi pas lui ? J'avais donc décidé de tout tenter... Arrivé chez lui, on a mangé et tout, normal mais venu le moment de la chambre je sentais déjà ma bite s'affolé. Il s'allongea sur le lit et je le rejoint. Comment faire ? Je bandais comme jamais en sa compagnie. J'ai crus que mon jean allait exploser. Je me suis donc diriger vers l'ordi allumer et j'ai commencé à surfer sur le net. Je m'arrangeais pour taper des mots clés qui, indirectement, pouvaient me faire tomber sur un site gay. Il me rejoint et s'installa à mes côtés. Là j'ai trouver un site porno gay. Comme tout hétéro il s'est mis a rigoler en disant "aaaaaaaaaaah, gore !" le genre de truc qui m'énerve mais...pas chez lui ! On a alors parlé de sexe, ce qui n'arrangeait pas ma queue en folie. Du coin de l'oeil je matais son entrejambe. sa m'avais l'air gonfler. Je lui est alors dit que, de toute façon sa pouvait être bien, moi j'avais déjà coucher avec des gars. Il m'a alors dis, en rigolant : "Suce moi !" "La ferme, c'est pas marrant. Et j'lai déjà fait j'pourrais bien recommencer !" Là il n'a pas parler et, lentement pris ma main ! Mon dieu ! Ma queue allait exploser ! Il l'a posée sur sa cuisse et je suis remonter vers sa bite direct. J'étais trop heureux. Il a détaché les boutons de son jean, un a un et j'y ai fourré la main ! Wow ! Enorme ! J'étais aux anges ! J'avais la bite de mon fantasme dans les mains ! Et elle était bien dure ! Je l'ai branlé lentement puis j'ai baissé son beau boxer blanc. Huuuuuuuuuum, c'était instinctif, j'ai ouvert la bouche et me suis penché. Je devais faire durer, je lui léchais le gland, les couilles, le touchais, frottais ses tétons et son visage de mes mains. J'ai été obliger de dégrafer mes boutons ou alors adieu le jean ! Direct il s'est mis a me branler ! Hétéro ? Mon cul ! J'ai alors complètement emprisonné sa bite dans ma bouche ! J'étais plein ! Il me tripotait comme un malade, il était excité à mort ! Des petits cris grave s'échappaient de sa gorge et il se tortillait sur la chaise. Il m'a repoussé et m'a mis debout. Mon pantalon est tombé d'une traite et il a fais pareil avec mon boxer ! Lui n'a pas fait les choses à moitié, il était trop en chaleur ! Il m'a direct pris la queue et hop ! dans la bouche ! Il m'a sucé un bon moment, j'avais envie de crier mais il y avait son père en bas ! Il m'a alors balancé contre le bureau, cul en arrière et, en roulant avec la chaise s'est placé dans mon dos ! Quoi ? ! Il allait pas me prendre le cul dès le début ! Quand j'ai senti sa langue chaude et mouillée me frotter le derrière j'ai lâché un cri de joie ! J'adorais ça ! putain qu'il était doué ! Huuuuuuuuuuum ! Pendant 5 minutes il jouait sur mon anus avec sa belle langue puis, re-belotte il me retourne et se remet à me sucer. J'ai fais comme lui, je l'ai poussé pour m'assoir sur lui. On s'est embrassé un bon moment pendant qu'il fourrait sa queue dans ma raie imitant les vas et viens d'une pénétration ! Trop bon ! puis je l'ai re-sucé. Longtemps, très longtemps. Je souhaitais avoir cette queue dans la gorge toute la nuit. Mais il est partit chercher une capote et du lubrifiant. Il m'a refait un anulingus de roi puis m'a lubrifié le cul avec excès. Sa dégoulinait mais ça semblait l'exciter. alors j'ai sentis ses magnifiques doigts, pas trop petits, pas trop longs, ni trop larges ou fins, parfais qui se fourraient dans mon cul ! Quel bonheur ! Puis il s'est relevé et ma pris par les épaules, j'ai senti sa queue forcer l'entrée de mon cul puis elle m'a envahit ! "AAAAAAAAAAAAAAAAh !" J'ai pas pu me retenir mais ça ne l'a pas dérangé. Au contraire, lui aussi criait un peu. Il me tripotait les boules tout en m'enculant, c'était divin ! Dès que ça montait on se pausait et il me suçait, comme ça toute la nuit ! !
Pour finir, je me suis retiré et j'ai arraché la capote. Je voulais son jus. Je l'ai sucé sauvagement et il m'a tout craché dans la bouche, ça dégoulinait le long de mon cou, son gout extra m'emplissait la bouche, je ne pouvais pas arrêter de sucer, je pompais comme un malade en me branlant et là, surprise il ma relevé d'un coup dès que mes cris indiquaient que j'allais éjaculer et m'a pris la bite dans sa bouche et VLAM, idem pour lui... ça avait l'air de lui plaire ! Notre nuit fut magique. Depuis, je suis chez lui presque tous les week-end et c'est toujours le même scénario !'

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.