827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

quelle rencontre!
Avec le printemps de retour, après un hiver un peu trop calme à mon goût, voilà que j'ai des envies de baise frénétiques qui me reprennent. Et ce n'est pas avec mon copain que j'arrive à me calmer.
Un après midi que je ne travaillais pas, je me décide à aller sur un lieu de drague connu. Je me ballade tranquillement, matant les quelques mecs qui sont là. Un homme d'une cinquantaine d'années m'accoste gentiment, et me propose un plan chez lui.
Il a quelque chose dans son regard qui m'attire, et une bosse dans son entrejambe qui m'attire aussi. Je ne refuse pas, trop content de pouvoir assouvir aussi mes désirs.
Nous partons de suite chez lui, à une centaine de mètre du lieu. Au cours du chemin, il me précise ce qu'il souhaite faire avec moi, il veut me prendre en levrette. Ca me convient, direct et clair. J'aime ce genre de rencard.
Arrivés chez lui, on se dessape, sans chichi, dans sa chambre. Il passe derrière moi, embrasse son coup tout en me prenant dans ses bras et en se frottant contre mes fesses. J'aime ca et j'essaye de le lui rendre du mieux possible. Je passe mes mains sur mes fesses pour les écarter, et je sens son sexe bien dur qui commence à me pénétrer et je commence à mouiller.
Mon amant du moment me fait mettre sur son canapé en levrette, et me pénètre d'un seul coup. Ca me fait un peu mal, mais il commence à me sodomiser en lenteur. Mon plaisir anal vient rapidement et je le fais savoir.
Il accélère ses mouvements et nos paroles nous excitent encore plus. Il finit par se répandre en moi, satisfait de son coup. Pourtant, je ne me sens pas calmé. J'allais me rhabiller pour repartir, quand il me demande : tu es pressé ? Je lui réponds non, surpris, et il me demande alors : ca te dit de faire ça à trois. J'ai encore envie de ton petit cul bien serré ?
Pourquoi pas, lui réponds-je.
Il prend son téléphone, vas dans une autre pièce et reviens quelques secondes après en m'annonçant mon neveu et son copain arrivent.
Je m'attends au pire, mais excité comme une puce, j'acquiesce. Mon vieil amant me propose de prendre une douche, délicate attention de sa part et nous la prenons ensemble. Je vois qu'il bande à nouveau, et je lui caresse son sexe. Il se laisse faire, je me penche et le suce à merveille. Il prend ma tête entre ses mains et me donne son mouvement. J'aime ca et m'applique. Il rejouit de nouveau, mais dans ma bouche. Il me fait lever et m'embrasse comme un débutant, pour me remercier;
Peu de temps après, son neveu et son pote arrivent. Ce sont deux charmants arabes d'une vingtaine d'années, trop bien foutu pour moi. Et voilà que je bande à mort quand je les vois. Ils n'ont pas de peine à comprendre pourquoi ils sont venus. Je me mets entre eux et voilà que je me mets à les caresser tendrement sur leur jogging.
Ils se dessapent rapidement et je me baisse pour en sucer un qui fait des commentaires flatteurs. L'autre relève mes fesses, me les caresse avant de prendre d'un seul coup. Leurs paroles sur moi me font bander encore plus. Au bout de quelques minutes, toujours sous l'oeil ravi du tonton, ils changent de position.
Je suis aux anges, c'est la première fois qu'on me prend comme ça et j'adore ça. Soudain celui que je suce ma balance tout dans ma bouche sans crier garde. J'ai à peine un instant à respirer, mais j'avale tout. Le Neveu qui me prend continue à me sodomiser en prenant son temps. Il me fait mettre dos sur le canapé, met mes jambes sur son coup et me sodomise de nouveau. Il veut me voir jouir en même temps que lui.
Il invite son oncle qui n'attendait que ça à s'allonger à côté de moi. Il me masturbe tout en regardant non neveu me sodomiser et prendre son pied. Je sens que je vais jouir, je ne peux me retenir lentement. Je me dépêche de le dire, et je vois que le neveu se lâche en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Nous jouissons en même temps.
Le neveu se retire, me remercie et se rhabille en même temps que son copain qui s'était allongé de l'autre côté et qui avait joui une deuxième fois sur lui. Ils sont partis rapidement, nous laissant tous les deux seuls.
Le tonton rebandait de nouveau. Il avait encore la gaule et me dit qu'il a encore envie de moi. Je me suis allongé sur le coté, il m'embrasse de nouveau le cou, et me pénètre de nouveau, en douceur. Il sait s'y prendre et rejouis une nouvelle fois dans mes fesses.
Il s'est retiré, je me suis senti vidé et comblé. Je me lève et me rhabille sous les regards amoureux de mon amant du moment, qui a su calmer mes ardeurs. Je le remercie vivement, le mettant mal à l'aise. Avant que je ne parte, il me dit : Reviens quand tu veux, tu seras toujours le bienvenue.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.