827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Première sodomie à 20 ans
Cette histoire c'est passée lorsque j'avais 20 ans. Je connaissais mon homosexualité depuis un moment déjà mais il ne c'était rien passé, à part quelques pipes à l'internat quand j'avais 17 ans, histoire que je vous raconterai plus tard. C'était un beau soir d'été, je rentrais des cours. Je me dirigeais donc vers mon studio en empruntant un chemin que j'aimais beaucoup. Il est très tranquille et longe un canal. C'est alors qu'un jeune black (j'ai appris par la suite qu'il avait 19 ans) m'arrêta et me dit bonjour. Il n'était pas d'ici et voulait savoir ce qu'il y avait à faire dans le coin. Je lui ai répondu qu'il n'y avait pas grand chose à faire vu que l'on se trouvait à côté d'une résidence étudiant. Et je lui propose donc de venir boire un verre chez moi. A ce moment là je n'avais aucun arrière pensé. Enfin bref, nous continuons à marcher en direction de mon studio tout en discutant. Arrivés chez moi nous nous mettons à l'aise et prenons un premier verre sur un fond de musique. Nous parlons de nos activités, occupations, projets futurs.... Il me demande si j'ai une copine, je lui répond que non et lui retourne la question. Il me dit :"Ah non !". A ce moment là je n'ai pas tilté et nous continuons à discuter en buvant deux autres verres. Plus nous discutions et plus je l'observais plus je me posais des questions sur sa sexualité et ses intentions en venant ici sans pour autant lui demander. Puis il m'a dit qu'il devait y aller. Nous nous sommes donc levés. J'étais devant lui et j'étais persuadé qu'il matait mon Q ! Cela m'excitait. J'ouvris la porte et nous nous sommes serrés la main. A ce moment là il c'est passé quelque chose, nos mains sont restées accrochées l'une à l'autre et nos regard ne se lâchaient plus. C'était très excitant, je commençais à m'imaginer avec lui dans mon lit et cela me fit avoir un début d'érection. Puis il est parti en me disant "à bientôt peut être", j'en profitais pour mâter son Q à mon tour. Je refermais la porte, dégouté que ce que je pensais ne soit pas arrivé. Entre temps mon érection avait pris de l'ampleur et je me sentais à l'étroits dans mon jean. Je me déshabillais donc pour aller prendre une douche et me soulager quant on frappa à la porte. J'ouvris sans me rhabiller. C'était lui ! J'étais devant lui en boxer et en pleine érection. Il me dit "en fait j'ai encore envi de boire un verre". Je ferme la porte et lui dit "t'es sur que tu es revenu pour boire un verre ?" et il m'a répondu "vas m'attendre là bas" en montrant mon lit du doigt. J'y suis allé. Je l'entendais se déshabiller et j'en profitais pour enlever mon boxer. Il est arrivé au dessus de moi nous nous sommes embrassés, j'ai attrapé sa bite et j'ai commencé à le branler. Il en fit autant puis descendit me sucer. Nous avons continué en 69 et avons juté pratiquement en même temps dans la bouche l'un de l'autre. Puis il me dit "met toi sur le ventre" Je le fis sans savoir ce qu'il voulait faire. Il me mit un doigt puis 2 et 3. C'était bon cette sensation que je ne connaissais pas. Et j'ai entendu un bruit de déchirement, j'ai compris qu'il venait d'ouvrir une capote. Je senti son gland se poser sur ma rondelle et il poussa d'un coup sec. J'ai ressenti une violente douleur. Il a attendu, la douleur est passée et il a commencé à faire des vas et viens. C'était trop bon, je prenais vraiment un plaisir immense que j'étais loin d'imaginer avant d'essayer. Lui aussi avait l'air de prendre du plaisir, il me limait de plus en plus fort et je sentais sa bite taper au fond de mon Q. Il faut préciser qu'il en avait une grosse, au moins 19cm et surtout très large ! Il me mit sur le dos mes jambes sur ses épaules et continua à me limer. Moi je commençais à pousser des gémissements tellement c'était bon. Je prenais mon pied à mort et voulais pas que ça se termine. Il a fini par éjaculer et je sentais son sperme chaud à travers la capote. Il vint m'embrasser, sa queue toujours à l'intérieur de moi. J'étais en extase, je ne pouvais plus bouger et entièrement à lui ! Nous avons remis ça trois fois avant qu'il parte dans toutes les positions possibles. Il est revenu chez moi régulièrement exclusivement pour des soirées Q jusqu'à que je quitte mon studio !

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.