827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Que du sport
j'avais 18 ans et je suis allé faire un stage de sport nous étions dans une chambre à 6 garçons
je les matais tous mais aucun ne me plaisait (en plus j'étais dans la même chambre que mon frère donc ça restreint les possibilités) au cours du séjour je me sis lie d'amitié avec un jeune qui n'avait que 16 ans (mais qui en paraissait au mois 16 ou 17) je dis lie d'amitié mais c'est surtout lui qui est venu vers moi, il était très déluré et pas du tout timide. il était quand à lui dans une autre chambre avec d'autres garçons et il m'attirait beaucoup,
mais j'hésite à passer à l'acte ou à faire quelque chose.
Un soir je suis allé dans sa chambre et il venait juste de se mettre en pyjama, je pouvais deviner sa bite dans son caleçon et il était torse nu. En rigolant il se caresse le torse et s'écrit "putain je suis quand même vachement muscle ! !", il s'approche de moi et prend mes mains pour que je le caresse "tu trouves pas ?" Je le caressais en ayant quelques arrières es pensées mais a ce moment les autres gars de sa chambres rentrèrent pour se changer et se coucher. Je me suis dit que ce serait pour une prochaine fois.
Je pense que vous pouvez imaginer sans problème mon état d'excitation la nuit qui a suivi (mais pas de moyen d'assouvir un quelconque plaisir solitaire...). Toute la nuit je me suis demande comment j'allais pouvoir au moins le voir a poil (les douches ne sont pas communes) et peut être plus si affinité...
Le lendemain matin nous avions une activité nautique (je ne sais plus précisément laquelle) nous avons marche ensemble pour aller a la plage en maillot de bain. Si vous saviez comme il était canon dans son maillot avec son petit cul muscle et sa belle bite (grosse pour son age) moulées dans son maillot et se abdominaux justes muscles comme il faut. Au cours du chemin il a dis qu'il ne se sentait pas bien, qu'il avait mal a la tête et qu'il pensait ne pas faire d'activité ce matin, et aussitôt il reparti dans sa chambre en me chargeant de prévenir les moniteur. Arrive sur la plage je me suis dis que c'était peut être aujourd'hui ou jamais vu que tous les jeunes, les monos et les responsables du stages était sur la plage (pour cause de tournois entre les nouveaux arrivants et les anciens). Les bâtiments étaient tous complètement vides et en plus ils étaient loin de la plage, isoles. J'ai donc prétexter un mal de tête au moniteurs,
excuse romain (car il s&git de lui) et je suis reparti en marchant (puis en courant pour le rejoindre).
Arr vives ensemble dans ma chambre pour discuter je lui ai dis que je me remettait en short et T-shirt et je m'empressais de me déshabiller et lui aussi (car j'étais passe dans sa chambre prendre ses affaires) une fois mon maillot enlève je fis express de me promener nu dans la chambre bien en vu et une fois qu'il eut enlève son maillot je lui piquai ses affaires et les jetai par la fenêtre (un vasistas, donc elles étaient sur le toit, j'avais calculer mon coup quand même). une fois nu tout les deux il ne pu s'empêcher de regarder mon sexe et de faire un comparatif de taille. Je lui demandais qu'il avait déjà eu des relations avec une fille (croyant toujours qu'il avait au moins 17 ans) il me répondit que non et demanda pour moi. Avec assurance je lui répondis que je m'étais déjà fais sucer (ce qui était totalement faux) et lui fit les éloges de la fellations en insistant sur les plaisirs procurer et en lui disant bien qu'il ne pouvait imaginer une telle extase mais que malheureusement ce ne lui arriverais pas de sitôt car les filles sont très retentissantes. Vu qu'il était très délurer, ouvert et très second degrés, je lui dis sur un air de plaisanterie "si tu veux je peux te sucer" et du tac au tac il me répond "d'accord". Je suis très surpris (et heureux en même temps) mais je luis dis "chiche mais seulement si tu m'en fais une d'abord comme ca je prend pas beaucoup de risque !". Et a ma grande surprise (et joie) il s'avança doucement vers moi et commença timidement a me sucer pendant quelques secondes. Ensuite se fur mon tour et je lui fit la plus belle pipe qu'il m'est était donne de faire. "putain c'est vrai tu as raison c'est super géant !" me dit -il. Nous avons ensuite continue a nous sucer et nous embrasser toutes la matinée sans soucis .
En racontant cet histoire je me rememort un exellent souvenir, celui d'un garcons avec un corps parfait, sportif, muscle une belle bite parfaite, mais malheureusement nous n'avos pu nous revoir intimement durant le reste du sejour et apres le stage car il habite paris et que j'habite le centre de la france (500 km d'ecart) nous aurions pu garder le contact je suppose car je reviens souvent a paris mais je n'ai jamais ose lui ecrire.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.