827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Avec un collègue de boulot
Mon premier jour de boulot dans ma nouvelle société fut magnifique. On m'avait annoncé que j'avais un collègue Nico de 26 ans, qui commençait le même jour que moi. Le lieu de notre première rencontre eu lieu à la gare d'une grande ville française. On devait ensuite prendre un ter pour aller au siège de notre nouvelle société. Dès le premier regard, j'ai eu comme un coup de foudre. Ces yeux bleus m'ont électrisés. Il mesure 180 pour 80 kg, que du muscle. Après différentes banalités,
nous arrivon au siège pour une semaine. La semaine se passe tranquillement sans un mot plus haut que l'autre. Lors de notre retour, on m'informe que Nico va vivre environ 2 mois vers chez moi, car on se partage le même secteur. Pas de soucis pour moi, quand me viens l'idée de lui demander s'il voulait venir à la maison au lieu de m'ennuyer le soir à son hôtel. J'habite dans un grand appart seul avec 2 chambres de libre. Il répond pas l'affirmative sans attendre (à mon avis il devait attendre que je lui pose la question). Les deux premières semaines, se passent nickel, et un soir bien arrosé, ont commencent à parler cul. Il me dit qu'avec sa copine,
ça se passe pas top et que niveau q,
il ne sait rien passé depuis un moment. Comme on dit dans ma région, il avait la crème au bord du bol. Après plusieurs verres, il me dit qu'il avait envie de se faire sucer grave, et qu'il s'en foutait de la personne juste sentir des lèvres sur sa queue. Et là, surprise, il se prends la bite à la main encore dans son pantalon, et me rends compte qu'il bande come un taureau. Il s'approche de moi et me dit : - on est pote, on est ok, fais ça pour moi s'il te plait. Mon rêve se réalise enfin. Je fais semblant d'être offusqué. Il se lève dégraffe son pantalon,
que baisse en même temps que son boxer,
et me retrouve nez à nez à 21x6 de chair bien bandé. Je ne me fais pas prier, j'engouffre sa grosse queue. Il a l'air d'aimer ça le cochon. Après plusieurs minutes, il se retire et je lache tout son jus sur le corps (d'ailleurs mon canapé s'en souviens encore). Il me remercie puis va se coucher. On passe une nuit chacun dans sa chambre comme d'hab. Le lendemain matin, il se lève, et n'ose pas me demander ce qu'il s'est passé la veille. Je lui demande s'il a aimer et comme réponse, me montre sa queue encore bandée. Il me demande de recommencer, car il a vachement aimé. Une grosse queue de 21 x6 en guise de petit déj, pourquoi pas. Je m'exécute et au bout de quelques minutes lache la purée. On pars chacun au boulot de notre coté,
passe une bonne journée (j'ai eu la gaule toute la journée, et me tardait d'être le soir. Le soir arrive, Nico rentre du boulot et me demande comment s'est passé la journée, je lui réponds que j'ai eu la gaule toute la journée en pensant à sa grosse queue. Il s'approche de moi, me prends la main, et la pose sur son paquet, il a encore la gaule. Après avoir diner, je lui propose de venir dans ma chambre pour faire ce qu'on avait à faire. Il accepte et on va dans la chambre. Je me mets à genou devant lui, le suce et explose dans ma bouche. On décide de dormir ensemble pour ma dernière nuit de la semaine. Nuit tranquille. Le matin, je pars avant lui, donc rien ne s'est passé. Le week end arrive, je vais faire le teuf avec mes potes comme d'hab, mais rien de bien excitant. Le lundi arrive, il rentre à la maison,
on se raconte notre journée, on dine et s'installe sur le canapé. On mate un film (nul). A l'heure d'arriver au lit, il me susure à l'oreille qu'il est grave chaud, et lui propose d'aller dans ma chambre. Sa copine à pas voulu qu'il la touche du week-end, donc il a rien fait depuis le jeudi soir. Je comprend le message, et lui propose de faire ça allongé, au lit. Je commence à me mettre entre ses jambes et à sucer son énorme queue. Après plusieurs minutes, je sens qu'il va exploser, veux retirer ma bouche de sa queue,
mais je tiens par la nuque et me crache tout dans la bouche (je lui avait dit que je ne voulais pas qu'il me jouisse dans la bouche). Je retire tant bien que mal, je jette sur lui et lui roule une méga pelle en lui recrachant tout son sperme dans sa propre bouche. Il est rester 2 mois à la maison, on a fait ca tous les soirs. Depuis qu'il est parti,
chaque fois qu'onen a l'occasion, on se refait un plan (soit nature, dans la voiture), enfin où on se retrouve, mais ca c'est une autre histoire.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.