827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Une semaine avec 2 cousins
il y a 2 mois, j'ai invité chez moi deux de mes cousins. Ils y sont resté toute une semaine vu qu'ils n'habitaient pas la porte à coté. Le premier,
mon préféré, s'apelle Ali et mesure 1m80 pour 66Kg,
alors que le second, Vincent, mesure 1m73 pour 62 Kg. Nous avions l'habitude de nous parler de nos conquêtes féminines,
et jusqu'à ce jour j'étais hétéro à 100%. Je croyais qu'Ali l'étais aussi, mais un jour, alors que mes parents étaient sortis, nous étions restés chez moi à discuter. Au bout d'un moment nous détournâmes la conversation sur le sexe et d'un coup, je vis une bosse se former à travers le pantalon blanc moulant de Ali. - Qu'est-ce qui te fait bander comme ça ? lui dis-je. - Toi, répondit-il, tu m'excite,
j'ai envie de te pomper la teub. Je croyais qu'il plaisantais, mais il se leva d'un coup, s'approcha de moi et commença à me lécher la bite à travers mon jean. Je le regardais, il étais bien bâti musclé, brun, yeux marrons, et je ne compris pas tout de suite ce qui se passais. Dès que ce fut le cas, je sursautais. - N'aie pas peur, me dit-il, tu vas aimer ça, ça m'a fait pareil la 1ère fois. A mon grand étonnement, j'appréciais. Je sentais son visage dans mon entre-jambe et mon souffle commença à s'accélérer. Vincent s'approcha de nous deux, enleva son short et son boxer, les baissant jusqu'au genoux, puis tendit son membre de 22cm sur 6 à Ali qui le suça frénétiquement. Je n'en revenais pas du spectacle, mais j'étais excité. J'ai enlevé vite fait mon jeans et mon caleçon,
et pris la place de Vincent dans la bouche d'Ali. C'était bon. Je donnais déja quelques coup^de va et vient pour bien lui baiser la gueule lorque Vincent m'enfonça une pelle, la langue bien profond dans ma gorge. Apparement, mes deux cousins avaient déja exploré leur sexualité avant moi. Je commençais à pousser des gémissements de plaisir lorsque Vincent colla sa bite contre ma bouche fermée, mais après une hésitationde ma part, et l'air insistant de Vincent de me tapoter la figure avec, je finis par céder, et ouvrit la bouche (Ali avait l'air d'apprécier). Le gout du gland de mon ami était l'un des meilleurs que j'avais jamais gouté. Hésitant au début mais de plus en plus rassuré,
j'ai accéléré le mouvement, lui suçant entièrement la bite et lui lêchant les couilles jusqu'à ce que Vincent lâche son liquide chaud dans ma bouche, que j'ai tout de suite reccraché. Je n'ai pas tardé à faire pareil avec Ali, et à lui balancer toute ma semance sur son visage angélique. Sans doute plus rassuré,
je me suis penché vers Ali, et lui ai lêché le visage, ravalant toute ma semance. on c'est profondément embrassé tandis que Vincent commançait à me tripoter les fesses après m'avoir mis à genous sur le tapis.Il se mit vite à me lêcher l'anus. Pendant ce temps, Ali me tendait son trou, m'incitant à l'enculer. Je ne me fit pas prier,
je mis ma bite sur sa raie, puis commença à la frotter contre sontrou étroit. Je présentait le bout de ma bite à son trou puis, manquant d'expérience,
l'enfonça tout doucement. - Quest-ce que ça te fait d'avoir une bite de 20cm dans le fion ? lui demandais-je - C'est trop bon, me répondit-il,
essaye, tu va adorer. comme en réponse à ma curiosité,
Vincent se présenta à son tour devant l'entrée de mon cul. Je lui refusait l'entrée, mais aux cris d'excitation d'Ali, la curiosité l'emporta et me fit céder le passage. j'étais en train de me faire enculer,
moi, hétéro pur et dur. Je ne l'aurait jamais imaginé 2h auparavant. Je ressentais au plus profond de moi l'extase de me faire empaler par un superbe bâton,
et rien qu'à cette pensée,
je lâchais tout mon foutre dans les entrailles d'Ali, tandis que Vincent lâchait le sien dans les mienne, mon ptit cul défoncé,
encore vierge un peu plus tôt. Je me mis ensuite à sucer la bite à Ali,
plus petite que les notre (15cm), et celle de Vincent, qui s'abaissa tout d suite après pour me sucer la mienne. Ali éjacula dans ma bouche, mais cette fois j'avalais sans en perdre une goute. Nous allames prendre une douche, puis nous nous enfermâmes dans ma chambre ou je m'assis sur la bite d'Ali, tout en enculant Vincent. Nous restames ainsi toute la nuit, sans bouger. Depuis nous nous revoyons de temps en temps pour remettre ça, et je suis devenu Homo à 100%.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.