827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

DOUBLE PLAISIR
Cette histoire c'est déroulé il y a environ 2 ans j'avais alors 19ans, j'étais a cette époque en internat et j'étais dans une chambre avec 1 copain, julien qui étais a ce que je croyais 100% hétéros. Il était grand, musclé, imberbe et très beau du visage il était très très bien formé et se promenait souvent a poil dans la chambre ce qui me permettais de le mater tous les soirs sa bite faisait 21 de long sur 5 de diamètre alors que la mienne était un peu plus petite 17 sur 4 (nous les avions mesuré pour déconner).Je précise que moi je fais 1.83m je suis plutôt beau et je fait 75kilo, je suis assez musclé châtain yeux vert. Un soit il me proposa d'aller a une soirée organisé par 3 copains a lui que je ne connaissais pas, lui faisant confiance j'accepte avec plaisirs mais j'avoue que j'étais un peu stresser. Le soir venu je m'étais préparé et je l'attendais, il avait pris un sac je lui est demandé pourquoi il m'a répondu que c'était perso je n'est pas chercher a comprendre. Arrivé devant la porte je tape, et c'est un gas splendide qui nous ouvre, je vois tout de suite qu'il me dévisage et m'observe avant de dire : -Salut Julien ça va ? Alors c'est lui ton copain, il a l'air sympa ! ! ! !C'est quoi son nom ? -Salut c'est Seb, j'ai apporté ce que tu m'avait demandé tiens, et il lui donne le fameux sac Nous entrons Ce sont vraiment tous des bombes j'en revient pas. Nous buvons, nous mangeons et Le sujet parle vite de sodomie et chacun raconte ses expériences, moi, halluciné par ces révélations, je me contentais d'écouter étant vierge. C'étais tellement excitant que je commence a bander ferme, et je vois que eux aussi, Un des copains déclare : - Il serait peut-être temps de s'y mettre - Ouai tu a raison Et la a ma grande surprise il s'embrasse et commence a se caresser, moi étant entre mon copain et un autre, ils commencent a me toucher les couilles et a m'embrasser.Je ne dis pas non et me laisse faire avec plaisir, mais je n'imaginais pas ce qui m'attendais. Les deux autres avaient déjà entamé une fellation. Mon copain pris l'initiative de me sucer, je gémissais, j'étais dans un état second je me tortillais dans tous les sens, n'en pouvant plus je pris la verge de mon voisin et lui suçai avec vivacité. Les deux autres en face en était beaucoup plus loin un des deux se faisait sodomisait ! ! ! ! ! ! ! ! et il hurlait. J'étais trop excité il fallait que je me fasse enculer : -julien encule moi s’il te plait défonce moi, comme une chienne ! ! ! Sans plus attendre il me planta sa que d'un coup se qui me fit hurlait de douleur et il la retira vite pour la rerentré il fit cela plusieurs fois, avant de me défoncé en levrette, il me traité de salope en chaleur de chienne mais moi sa ne faisait qu'augmenté mon excitation. Je suçait tjrs son copain qui me tenait la nuque, j'avais mal mais j'aimais ça. Son copain de retint la bouche quand il éjacula 5 jets de sperme épais que j'avalais vite fait il se leva et alla prendre dans le sac un gode énorme et un de taille normal il donna le normal a julien qui me le rentra avec sa bite, sa me faisait mal je criai de toutes mes forces il me déchirais l'anus comme une chienne et son copain me donna l'énorme gode et me demanda de la goder, mais j'avais trop mal a cause de cette double pénétration au bout de quelques instant la douleur de calma et je pus goder son copain. Je lui léchai l'anus, lui mis 2 doigts et lui enfonça le gode. Julien me défonçait tjrs et je gémissais très fort. Je lui rentrai le gode le sortais, son anus n'étais plus qu'un trou béant, et le mien devait être pareil. Les deux autres se branlais et vinrent d'éjaculer sur la tête. Celui que je godais se leva et enleva le gode de mon cul pour le remplacer par sa queue de 21 cm et 6 de diamètre, encore une fois je me faisais déchiré l'anus. C'était chaud et j'aimais. Les deux autres se mirent derrière et une brochette se forma chacun faisait quelque chose et nous gémissons en coeur jusqu'a ce que tout le monde éjacule sur celui de devant, sauf moi sur le canapé. J'étais heureux mais mon cul me faisait mal. Nous sommes rentré chacun dans notre chambre. J'ai rebaisé avec julien mais cette fois c'est moi qui l'enculait violemment pour qu'il hurle, je les ensuite godé et nous avons éjaculé ensemble. Nous sommes couchés et nous avons souvent recommencé tous les deux et avec ses copains chaque fois c'était plus hard ! ! ! Je te remercie julien de m'avoir invité.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.