827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Le beau-frère de mon copain
Mon cher Christophe a voulu faire une surprise pour les 25 ans de sa femme. Après avoir fait ses invitations, il se retrouva qu'il ne pouvait pas loger son beau-frère chez lui pour le week-end. Quelques jours avant la date prévue, après nous être retrouvé bras dans les bras, il me glissa dans les oreilles sa demande de logement pour son beau-frère nommé Franck. Il m'expliqua la situation à sa façon, et je savais bien qu'il avait une toute autre idée dans sa tête. Pour lui plaire, j'acceptai sa demande et il m'embrassa de bon coeur avant de me posséder une nouvelle fois.
Le jour convenu, le vendredi soir, j'allai prendre l'apéritif chez eux, comme convenu. C'est là que Christophe me présenta Franck. Un jeune blond, environ 1m70 (presque ma taille) et aux jolis yeux noirs qui me faisaient fondre presque de plaisir, et quelques kilos en trop qui ne gâchaient en rien sa beauté. Si ce n'était la tristesse qui se lisait sur son visage.
La soeur de Franck se désolait de ne pouvoir l'héberger et je leur proposais comme convenu avec Christophe de l'héberger. Elle fut ravi de l'idée et accepta. Christophe me fit un clin d'oeil et le reste de la soirée se déroula comme si de rien n'était.
En arrivant chez moi avec Franck, je lui ouvris poliment la porte et nous nous mettons à parler une bonne demi heure de tout et de rien. Il semblait se sentir un peu mieux en étant seul avec moi. La fatigue venant, je lui proposai d'aller se coucher et lui laissa le choix du canapé ou du lit. Il me répondit courtoisement qu'il ne se sentait pas d'humeur à vouloir dormir seul, mais qu'il n'était pas homo.
Apres s'être déshabillé, il remarqua que j'avais un beau corps, et qu'il me trouvait séduisant. On se coucha, et on parla encore un peu, surtout de Christophe. Il voulait tout savoir sur notre relation. Je commençais à me poser des questions, mais lui répondis franchement.
Quand il eut ce qu'il voulut savoir, il me salua et se tourna pour dormir. Je me sentis frustré, j'éteignis la lumière. Ne pouvant pas dormir, je me levai pour aller boire un verre d'eau et me recouchai, nu cette fois.
Ne pouvant tenir, je me collais auprès de Franck, et me mis à le caresser son bas ventre doucement. Sa respiration changea légèrement, comme s'il appréciait mon geste. Je descendis ma main sur son sexe, et je sentis qu'il bandait à mort.
Il se retourna sur son dos et je me penchais sur son sexe qui sortit de son slip. Je me mis à le caresser puis à le sucer tendrement et lentement. Au bout de quelques minutes, il se mit à râler de plaisir, et ses mains se mirent sur ma tête pour m'imposer son rythme. Rapidement, il jouit dans ma bouche et remonta ma tête pour m'embrasser.
Son baiser était tendre. Nos corps se collèrent l'un à l'autre. Je me retrouvai sur lui. Il se mit alors à me caresser mon dos et me fit comprendre qu'il avait envie que je jouisse sur lui. Mon sexe se frotta sur son bas-ventre, lentement puis de plus en plus vite. C'était bon, et d'une tendresse entre nous deux. Nos baisers se rapprochèrent de plus en plus. Je ne pus me retenir longtemps et mon sperme arriva rapidement sur son bas ventre.
Franck se sentit heureux. Il me retint un moment sur lui, puis je m'allongeais à côté de lui pour mieux me lover contre lui. Il murmura alors que j'étais un meilleur coup que Christophe. Je souris en moi même.
Plus tard, dans la nuit, je peinais toujours à dormir. Je sentis Franck avait encore envie. Il se lovait contre moi, et il finit par se retrouver sur moi, moi allongé sur le ventre. Son sexe me labourait les fesses, et je sentais son souffle sur mon visage. Il était tendre dans ses gestes et mouvements et nous jouîmes à nouveau ensemble.
Franck était vraiment heureux. Nous nous endormîmes pour de bon. Et quand, le lendemain après midi, pour la surprise de la femme de Christophe, il apparût à mes côtés, il avait une tête resplendissante. Il annonça à qui voulait l'entendre qu'il était tombé amoureux. Ce que je ne savais pas encore sur le coup, c'est qu'il allait rester pour de bon chez moi. Et que surtout, Christophe ne pourrait plus venir me voir comme il voulait pour me "rendre ses hommages particuliers".

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.