827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Le frère de mon collègue
Travaillant depuis peu dans un bureau pour une compagnie d'assurances, je m'étais lié d'amitié avec un de mes collègues, Arnaud. Il avait le même âge que moi, me dépassant d'une tête et un peu plus musclé. C'était le chouchou de ses dames du bureau et avait tout pour plaire.
C'est vrai qu'il ne me laissait pas indifférent, mais je visais quelqu'un d'autre de mon entourage.
Un soir, après le travail, alors que je m'apprêtais à rentrer chez moi pour ne rien faire, il m'invita à boire un verre chez lui. Comme excuse, il me dit simplement : " j'ai pas envie de passer ma soirée avec mon petit frère chez moi, et j'ai pas envie de sortir."
On avait 24 ans tous les deux, et il m'apprit que son frère en avait à peine 20, avec parfois des allures efféminées, ce qui lui déplaisait un peu. Je rigolais intérieurement.
En arrivant chez lui, son petit frère nous ouvrit la porte, et me fit un grand sourire en me voyant. En le voyant, je comprenais mieux pourquoi il ne voulait pas rester seul avec son frère. Mais le petit frère en question était vraiment craquant.
Je voyais bien qu'il me trouvait à son goût, et se colla à moi le temps que nous buvions le verre.
Arnaud s'absenta, le temps d'aller au petit coin pour des besoins personnels. Il avait à peine quitté la pièce que Florent, le fameux petit frère, se jeta sur moi, m'embrassant à pleine bouche.
En moins de temps qu'il ne fallut pour le dire, il détacha mon pantalon, le baissa en même temps que mon caleçon, et il se mit à me sucer. Il savait s'y faire, le bougre, et j'y pris rapidement plaisir.
Je n'eus pas le temps de jouir qu'Arnaud rentra dans la pièce. Il nous regarda avec de gros yeux. Je me sentis gêné, me recula et voulut m'habiller. Mais Florent ne me laissa pas faire et continua de plus belle.
Arnaud, sans rien dire, s'approcha de nous deux. Il regarda son frère me sucer, et passa une de ses mains timidement sur mes fesses. C'était bon, et un courant de plaisir traversa mon corps. Je fermai les yeux.
Je sentis qu'Arnaud passa derrière moi, et j'entendis qu'il défit son pantalon à son tour. Un peu après, son sexe se frotta sur mes fesses et il mit ses mains sur ses hanches. C'était excitant pour moi, et je ne savais plus vraiment où me mettre.
Florent se releva, m'embrassa de nouveau et m'attira vers lui. Rapidement, nos deux corps se frottèrent l'un contre l'autre, et Arnaud se frotta de plus en plus contre moi.
Peu après, Florent s'enleva, finit d'enlever son pantalon et se retrouva finalement totalement nu. Il nous invita de faire pareil avant de s'asseoir sur le canapé, jambes écartées. Une fois nus tous les trois, FLorent m'invita à le rejoindre. Il prit de sa main mon sexe bien dur, et me fit comprendre où il voulait le mettre.
Je me retrouvai alors à genou, pointant mon sexe vers son trou et mis ses jambes autour de mon cou pour le pénétrer. Arnaud se plaça derrière moi. D'un seul coup, il me pénétra mon trou de son sexe et agrippa rapidement mes hanches.
Ce fut Arnaud qui donna le mouvement et la vitesse des va et viens. C'était vraiment bon, et c'était la première fois que je me retrouvai ainsi coincé entre deux hommes. Cela dura un petit moment, et nous jouîmes en l'espace de peu de temps, Arnaud en moi, moi en Florent et Florent sur lui même, et dans un râle de jouissance.
Nous nous séparâmes, prîmes une douche chacun séparément, et Arnaud me proposa de passer vraiment la soirée avec eux. Je ne savais que dire, mais Florent insista tellement que je ne pus refusa. Il m'accompagna chez moi pour que je récupère quelques affaires, et en à peine dix minutes, je le sodomisai sur mon lit de nouveau à son grand bonheur.
Je finis ma nuit dans son lit, à sa grande joie. Et le lendemain, Arnaud me remercia à mi-voix de m'être occupé de son petit frère aussi bien.
Je sus rapidement que Florent repartit chez ses parents, et Arnaud me rassura que ce n'était pas de ma faute. Ils avaient eu une brouille entre eux deux pour d'autres sujets. Mais je ne restais pas dupe du sujet.
Arnaud, dans une autre discussion, avait apprécié cette soirée et son initiation à l'amour entre hommes, mais il restait hétéro. Cette soirée était pour lui une bonne expérience qu'il ne recommença pas, pas avec moi en tout cas, et si tel fut le cas, il ne me le dit pas.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.