827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Le train du plaisir
Comme chaque jour après mes cours, je prends le train afin de rentrer chez moi. Pour une fois j'avais finis plus tôt que d'habitude. J'arrive donc à la gare 30 minutes avant le départ de mon train, et donc 15 minutes avant que l'annonce du quai soit faite et que les gens commencent à monter dans le train, et je vois mon train déjà à quai. Je décide de monter en avance histoire d'avoir une place tranquille. Je m'installe seul dans un wagon et je me dis pourquoi pas me branler j'ai le temps et je ne devrai pas être surpris par quelqu'un. Donc je m'allonge et je sors ma queue de 17 cm, je suis blond 1, 70m yeux vert assez maigre. D'un seul coup j'entends la porte du wagon qui s'ouvre et le contrôleur qui rentre. J'essaie de me rhabiller mais trop tard il est là devant moi qui a le pantalon sur les chevilles et la bite en l'air. Il me regarde et me dit : -Vous n'avez pas honte ! ! -Je suis désolé je ne pensais pas que quelqu'un me verrait. -Je vais être obligé d'appeler la sécurité à moins que... Et là le contrôleur enlève son képi se baisse et engloutit ma teub d'un seul coup. Je n'y crois pas ce mec se met à me pomper d'une façon magique on sentait qu'il avait l'habitude. Après 2 minutes de cette intense fellation il s'arrête me regarde et me sort : -Si on continu on va nous surprendre et en plus il faut que je fasse mon job. Mais va dans le poste du conducteur au fond du train et dès que j'ai fini je te rejoins. Il me donne les clés et s'en va, je me rhabille difficilement à cause de la bosse dans mon pantalon. Et je vais dans le poste de conduite et me fout à poil, caché des voyageurs par les vitres teintées. 10 minutes après le départ du train j'étais toujours à poil dans la cabine entrain de me caresser quand il ouvra la porte. Il était beau gosse, contrairement aux autres contrôleurs, grand brun yeux bleus. Il entre donc et m'embrasse en me disant qu'il a fait le plus vite possible. Tout en l'embrassant encore je l'aide à ôter se costume gris qui ne le met pas en valeur et je découvre un corps de sportif totalement épilé avec une belle bite légèrement plus grosse que la mienne. Je m'accroupis et commence à le sucer, humant son odeur et tâtant ses belles couilles pendantes. Au bout d'un moment il sort et me tend un gel lubrifiant et une capote et se met à 4 pattes pour que je l'encule. J'enfile donc la capote et lui lèche la raie avant de le lubrifier. Il me sort : « vas-y défonce moi » je lui réponds « tu vas te la prendre tout entière d'un seul coup mon salop » et la je le pénètre férocement d'un seul coup mes couilles tapant son beau fessier. Et je commence à le limer de plus en plus vite le faisant gémir de plus en plus fort. Je sens que je vais lâcher tout mon jus, je me retire enlève la capote, il se retourne et je lui envoie tout sur sa belle gueule. Il kiff à mort, il me lèche pour ne pas perdre une seule goutte de mon liquide chaud. Alors on se met en 69 lui sous moi il continu de me lécher et de me sucer et moi je reprends sa bite dans ma bouche tout en luit tâtant encore la rondelle. Très rapidement je sens qu'il va bientôt tout larguer dans ma bouche je décide de tout garder en bouche. Et là la bouche remplie de sperme je l'embrasse pour qu'il puisse profiter de son propre sperme vu qu'il aime tellement ça. On s'allonge l'un contre l'autre on se sourit et je lui demande enfin son prénom, Aurélien il a 26 ans et moi Damien 19 ans. On commence à se relever et on se rend compte qu'on est plus qu'à deux minutes de l'arrivée au terminus. On se rhabille et on sort séparément de la cabine. Depuis à chaque fois que je prends le train je regarde avant de monter dans le train si c'est lui le contrôleur et s'il est le seul du train. Et si ces conditions sont remplies alors c'est toujours parti pour une heure de baise intense et toujours géniale avec mon magnifique contrôleur. Comme quoi une branlette peut mener à une sublime histoire de cul et surtout de bite ! ! ! !

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.