827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

De pompé à pompeur...
Il y a quelques mois, j'avais rencontré un mec par le biais du net. Il était passif et on s'est retrouvé chez lui. C'était la première fois que je faisais une rencontre avec un mec. Je m'étais dit que cela serait une expérience....
Arrivé chez lui, on est allé dans sa chambre et on s'est déshabillé et mis sur le lit. J'avais gardé mon boxer et lui aussi. Il s'est approché de moi et ma caressé les cuisses, il était doux et moi gêné. Puis lentement, il m'a massé l'entrejambe et sous ses doigts, mon boxer s'est retrouvé tendu. Il a plongé sa main et m'a branlé doucement. Je le regardais faire comme tétanisé... Mais il savait y faire... Hmmm... Ses doigts glissaient de façon divine sur mon sexe rasé et lisse, il tenait ma tige dressé entre ses doigts... puis il m'a enlevé le boxer et s'est mis entre mes jambes, m'a léché le ventre et le nombril puis sa langue s'est posée sur mon gland.... Waouh ! ! ! ! C'était bon ! ! ! ! Il s'est mis à me sucer en gobant mon sexe lentement.... Sa bouche était douce autour de ma queue. IL me suçait encore mieux que certaines femmes que j'avais rencontrées. Il alternait le doux et le ferme.... Il m'avait qu'il me ferait tout ce que je veux. Pour le moment, je savourais sa pipe... De temps en temps, il me regardait comme pour voir si ça me plaisait... et ça me plaisait car je gémissais sous sa langue et je haletais de plus en plus fort... Ma jouissance se précisait et il le sentait car sa bouche me gobait de plus en plus profondément et de plus en plus vite. Je n'allais pas résister longtemps et quelques minutes plus tard, j'explosais dans sa bouche en criant ! ! ! Il avait ma queue en bouche et prenait tous mes jets en bouche jusqu'à ce que mon sexe s'apaise, puis il s'est levé pour tout cracher. Quand il est revenu, il s'est tout de suite mis en position pour me resucer. Il m'a pompé 5 fois jusqu'à ce que mon sperme remplisse sa bouche et que je sois vidé. On s'est revu une autre fois et il m'a vidé les bourses. Il me disait qu'il aimait ma queue car elle est grosse (j'en suis pas sûr) et lisse (je suis circoncis). Comme quoi un mec peut être un meilleur suceur qu'une femme et maintenant j'en ai la preuve.
Et je n'ai plus eu de relation avec un mec jusqu'à il y a un mois. J'étais sur un chat et un mec m'a branché, alors pour le fun, j'ai joué le jeu et le lendemain on s'est rencontré à la terrasse d'un café de sa ville. On a parlé de choses et d'autres et il a commencé à me faire du pied. Je le laissais faire et au bout d'un certain temps, il s'est penché à mon oreille et m'a dit : - Si on allait faire un tour ? - ok. Tu veux aller où ? - Ta voiture est loin ? - Non Et nous voilà en voiture... Je conduisais et suivais ses directions. On s'est retrouvé sur une route coupant une forêt, là il a posé sa main sur ma cuisse et s'est mis à m'embrasser dans le cou... J'étais surpris mais j'aimais. Il a commencé à me caresser le pantalon à l'endroit de mon sexe et il sentait bien que ça me faisait de l'effet car une bosse se fabriquait sous ses doigts. Je ne restais pas inactif et je massais son entrejambe. C'était la première fois que je caressais un mec. Cela faisait bizarre.... mais pas désagréable.
Ma queue était de plus en plus à l'étroit dans mon boxer et sans crier gare, elle s'est retrouvée à l'air libre entre ses doigts. Il fallait qu'on s'arrête sinon on allait dans le fossé. On a trouvé un petit chemin et au bout il y avait une petite clairière cachée, juste ce qu'il fallait. Pour être plus à l'aise, on est sorti de la voiture et en quelques secondes, je me suis retrouvé accoudé sur le dos au capot et il me léchait le sexe sur toute la longueur, il descendait sur mes bourses qu'il flattait du bout de la langue ou m'aspirait les couilles une à une.... C'était délicieux ! ! ! ! Il était un dieu de la pipe. De temps en temps, il délaissait ma verge pour me lécher les tétons et les sucer pendant que sa main coulissait autour de ma queue, puis reprenait son travail buccal. Un doigt s'égarait vers mon anus mais ne forçait pas, il jouait sur mon entrée. Mon plaisir montait et je sentais venir l'explosion. C'est marrant comme le ou la suceuse arrive à sentir qu'on va jouir. Il a accéléré sa succion et quand je me suis raidi, il a serré mon gland entre ses lèvres et au fur et à mesure que je giclais, il avalait ma semence en massant mes couilles. J'étais aux anges ! ! ! ! ! Cela faisait longtemps que l'on ne m'avait pas sucé avec autant de gourmandise et d'habileté. J'avais l'impression qu'il m'aspirait tout mon sperme. Après ma jouissance, il m'a sucé et léché avec douceur, j'étais sur les rotules....
J'ai mis quelques minutes à reprendre mes esprits. Il s'est collé à moi pour se frotter afin de me montrer l'état dans lequel il se trouvait. Que devais-je faire ? Il savait que je n'avais jamais sucé et que je ne recherchais pas ça. Doucement il a posé une de mes mains sur sa bosse et je me suis mis à le caresser à travers son pantalon ? Ma main glissait jusqu'aux couilles puis remontait. Au bout de quelques minutes, il m'a dit : - Sors la Et je l'ai sorti de son pantalon, il était circoncis comme moi. J'ai pris son sexe entre mes doigts et l'ai branlé lentement. Je tenais en main une bite qui n'était pas la mienne. Elle était douce comme la mienne et chaude. De l'autre main, je me suis hasardé à lui caresser les couilles, lisses et douces. Il soufflait fort... et il m'a pris doucement par la nuque et m'a fait descendre, j'ai résisté un peu mais j'ai vite cédé. Il avait aussi le droit à son plaisir.
J'ai léché son sexe du bout de la langue pour y goûter et ça ne m'a pas déplu alors je l'ai léché avec plus de fermeté. Il a gémi... Mon dieu ! ! Un mec gémissait sous mes coups de langues... J'ai passé ma langue doucement sur tout son sexe et ses bourses. Je ne savais pas quoi faire mais je savais ce que j'aimais qu'on me fasse, donc j'ai fais comme si on me suçait. Je léchais ce sexe avec douceur et gourmandise, je tétais le bout de son gland, je le suçais, je l'aspirais, ma langue tournait autour comme une folle. Je le prenais entièrement en bouche puis le libérais, je le branlais avec mes lèvres et mes doigts, je faisais du mieux que je pouvais et ça devait lui plaire car au bout d'un certain temps, j'ai senti sa queue devenir très dur et il s'est raidi. J'ai voulu me retirer mais il m'a retenu et il a explosé dans ma bouche en de nombreux jets. J'ai tout gardé en bouche ou presque et quand il a fini, j'ai tout recraché. - Désolé mais je ne pouvais pas Pour toute réponse, il m'a tiré par la nuque et m'a enfoncé sa queue en bouche et je l'ai sucé et léché pour enlever ce qui restait. Ce n'était pas mauvais mais toute une jouissance à avaler pour la première fois, cela faisait trop. - Bientôt, tu vas aimer avaler.... - Peut-être.... On s'est rhabillé et il m'a dit que je m'étais bien débrouillé et que je risquais d'être un bon suceur si je continuais.
Sur le chemin du retour, il me branlait, suçait doucement mais sans aller trop loin. Et moi je le branlais...
On s'est donné rendez-vous pour le lendemain.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.