827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Comment j'ai enculé un copain
Nous avions 20 ans et nous étions cons. Un jour, nous avons rencontré deux filles assez jolies dans un bar. Nous les avons baratinées pour pouvoir sortir avec elles. Après plusieurs essais elles ont accepté de venir avec nous. Mais ce que nous ignorerions c'est qu’elles étaient bisexuelles. La chose est normale mais ce jour là nous avions eu une belle surprise. Nous avons été dans un hôtel de passe, dans la même chambre, nous les avons embrassées toutes le deux. A dire vrai nous les avons embrassées l'une après l'autre. La soirée s'annonçait sous de bons auspices. Nous les avons déshabillées. Mais une fois nues elles se sont embrassées aussi. Elles ont continué leur jeux de gouines : léchage de minou etc... Au bout d'un moment elles ont jouis et à ce moment là nous les avons baisé. Nos baises étaient au dessus de la moyenne. Mais à un moment l'une des filles, celle que j'étais en train de baiser nous a demandé que nous les hommes nous fassions comme elles l'avaient fait devant nous, nous faire l'amour : nous enculer, sinon elles partiraient sans plus vouloir baiser avec nous. Pris au jeu le copain qui n'osait pas m'enculer m'a demande de l'enculer lui.. J'avais la bite pleine de la mouille des filles. Il s'est penché en avant, a ouvert avec ses mains ses fesses et positionné lui même ma bite sur son cul. Je n'avais plus qu'à rentrer. Mais avant j'ai pris à pleine main sa bite et j'ai commencé à le branler. Les filles regardaient ça avec un plaisir non dissimulé : c'était pour elles la première fois qu'elles voyaient deux garçons se baiser. Elles se branlaient. Très lentement j'ai rentré ma pine dans le cul et j'ai continué à le branler jusqu'à ce qu'il jouisse. J'ai jouis dans son cul. Ce n'était pas mauvais ni pour l'un ni pour l'autre. Ensuite nous avons refait l'amour avec les filles qui nous rentraient des doigts dans nos culs. Le copain se régalait d'avantage en ayant quelque chose dans le cul. Plus tard le lendemain, je crois il m'a proposé de l'enculer encore : il y avait pris goût. Alors quelques fois je l'encule en le branlant. Je crois qu'il a acheté un gode pour s'enculer lui même.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.