827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Moi Lililian
Moi, c'est Lilian 19ans, blondinet d'1m72 pour 58kg, pas un poils et le peu que j'ai ne se voient pas. Donc du genre gueule d'ange menu. Mais depuis mes 13ans j'ai le démon dans le corps. Mes parents sont souvent venus me chercher au commissariat, très souvent pour vol. La dernière date d'il y a un an. Avec un pote, on décide de fêter dignement mes 18ans et pour bien fêter faut de l'argent alors on se fait quelques maisons secondaires. Facile, il n’y a jamais personne l'hiver. Mais bon après deux maisons, on a toujours que 30 euros, pas de quoi s'amuser, mais la troisième nous réserve une bonne surprise... un bar bien rempli. Et donc entreprend de vider le bar, ce fut chose faite et ivre mort nous restons dormir sur place. Très mauvaise idée le lendemain on est réveillé par les flics. Et après c'est la garde à vue et la merveilleuse comparution immédiate. Mon pote s'en sort avec du sursis, moi ce n'est pas la même affaire avec mes connerie d'avant majorité. Boom 2 mois fermes. C'était la première fois pour moi, prison pour adultes avec mon corps d'adolescent, je craignais le pire. J'avais déjà sucé et été sucé par un mec et je me savais attiré par les mecs même si je ne me l'avouais pas, mais j'avais peur de me faire défoncer par un gros dégueulasse. Mais les gardiens n'ont pas été trop cons ils m'ont mis avec Adil, un bo rebeu de 21ans et Franck, 19ans, le genre petite racaille à peine moins minet que moi, mais avec le regard très dure. Le soir de mon arrivée, je passe a la douche et j'arrive dans ma cellule et fait vite connaissance avec mes deux « camarades de chambre ». Ils avaient juste ouvert la bouche pour me dire leurs prénoms et m'indiquer mon pieu. Au moment de me dessaper pour entrer dans mon lit, Adil dit à Franck : — "regarde on nous a envoyé un petit pd qui veut nous aguicher avec son cul de gonzesse» Je me démonte pas et lui demande pourquoi il dit ça — on voit ton trou pd". En effet mon slip blanc était mouillé a l'arrière laissant tout voir j'avais du m'assoir sur le banc mouillé pour mettre mes chaussettes. Ton cul ressemble a celui de ma copine » et la les deux se marrent. Je réponds pas et me couche. Mon premier jour s'est bien passé même si j'ai senti des regards, mais je ne quittais pas Adil, Franck et deux de leurs potes. Le soir Adil restait assis sur son lit m'a regardé me dessaler et il a recommencé : — ton cul ressemble vraiment à celui de ma copine. — arrête tes conneries, je lui réponds. — je suis sure que t'es pd en plus. — quoi ? Je suis resté con et je n'ai pas su quoi répondre. Il s'est fait plus dur, m'a attrapé par le poignet et m'a rapproché. — SUCE-MOI ! Ton cul m'a excité... — ça va pas ? — Suce sinon je te laisse te démerder la journée avec tous les autres et ton cul va morfler... il sort sa belle grosse queue et appuie sur ma tête. J'obtempère et le suce. Penché en avant en train de sucer, j'entends Franck qui descend du lit passe reste derrière moi et me choppe la queue. — Il bande, t'avais raison c un petit pd. Je peux ? — Si tu veux répond Adil. Et toi me dit il, même si ça fait mal t'avise pas de me mordre ou je te défonce la gueule. » Au moment ou j'avais senti que Franck descendait mon slip j'ai compris pourquoi il avait dit ça... Et j'ai sentit que Franck enfonçait sa queue entre mes fesses. Je serrais les fesses et les cuisses et d'un coup j'ai senti la queue de Franck glisser entre mes fesses, et je pouvais sentir son gland entre mes cuisses. Il avait raté son coup ce con et s'en était même pas rendu compte. En à peine dix minute ou il faisait des petits mouvements de va et viens, j'ai senti qu'il sursautait, s'était extrait d'entre mes cuisse et avait replacé son gland contre mon trou que je serrais au maximum, puis j'ai senti un liquide chaud contre mon trou serré et qui commence à me couler sur les cuisses. Ce con avait jouit comme ça. — tu suces mal, me lança Adil. J'étais tellement concentré à serrer les fesses et les cuisses que je le suçais à peine. À MON TOUR. » Il m'attrape et me met à 4 pattes sur son lit. Dans cette position c'était plus difficile de serrer les fesses, mais j'essayais quand même. Adil commença à frotter sa queue sur le sperme de Franck puis essaya de me pénétrer. — Serre pas les fesses ça va te faire encore plus mal et t'as pas intérêt à gueuler... Je desserre alors les fesses, il commence alors à entrer en moi par petits à-coups. Avec le sperme de Franck et ses petits mouvements je n'avais pas si mal que ça et une fois bien au fond il a commencé à me limer. La douleur a laissé place au plaisir mon érection était revenue. Adil me fit glisser les genoux et me voila à genoux, le torse plaqué contre le lit et le sexe collé au matelas. Il me labourait le cul et mon sexe frottait contre le lit ce qui n'a pas tardé à me faire jouir, je ne voulais pas, mais au fond c'était trop bon. Mais lui n'avait pas fini et me limer encore 5 bonnes minutes ou le plaisir lassa place à nouveau à la douleur. Il se plaqua soudain contre moi et se contracta, il était en train de me jouir dans le cul. Adil avait vu que j'avais jouit sur son lit quand je me suis relevé et m'a dit que j'avais aimé ça et que j'étais bien un petit pd, et que mon cul était plus serré que celui de sa copine. Et dernière humiliation avant de me coucher, j'avais du vider son sperme de mon cul devant eux, car les chiottes étaient au milieu de la pièce. J'étais devenu la petite pute à Adil, et si au fond moi je le désirais car c'était le bogosse rebeu de mes fantasmes. Il n'a eu aucuns sentiments à mon égard et n'a pas hésité à m'échanger contre des cloppes, du shit ou un portable à l'occasion...

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.