827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Le neveu du voisin
J'ai de la chance, à 17 ans mes parents sont en vacances et je profite de la maison pour moi tout seul ! Vers le milieu d'un après-midi, je reçois un appel de mon voisin, un homme âgé d'environ 70 ans qui lui aussi est en vacances.
- Steve (mon nom), c'est Jean-Paul ton voisin. - Oui ? - J'ai de quoi à te demander ? - Que puis-je faire pour vous ? - Tu sais les clés de chez nous, tu sais où elles sont ? - Oui pourquoi ? - Mon filleul va passer les chercher ce soir, il va venir rester chez nous pour le temps de ses études au Cegep. Tu pourras lui donner lorsqu'il va arriver ? - Oui pas de troubles ! - Merci c'est bien gentil - De rien, bonne journée là ! - Toi aussi !
Donc je me disais que je ne pourrais pas sortir de chez moi tant que ce gars là ne serait pas passé... Anyway je n'avais rien de prévu, ce n'est pas dramatique. Je continuais donc à regarder mes DVD de Six Feet under (Six pieds sous Terre).
Vers 19h00, la sonnerie de la porte retentit et je me dirigeais vers la porte. En ouvrant j'eu la vision du paradis sur terre.
- Tu es Steve ? - Oui. - Je me présente, Charles-Antoine, le filleul de ton voisin. - Enchanté, mais ne reste pas dehors il fait trop chaud. - Merci - Tu veux une bière, ou de quoi d'autre à boire ? - Je vote pour la bière, la route a été longue ! - De où tu descends au juste ? - Thetford Mines. - Wouin, c'est vrai que ce n'est pas la porte à côté.
On a jasé de tout et de rien durant une heure. Le mec était canon et j'étais aux anges de l'avoir pour moi seul chez moi. Il était grand, bien bâti, musclé par la natation qu'il m'a apprit, des cheveux courts noirs avec des reflets bleus et des yeux d'un noir très foncé. Il avait plein de choses intéressantes à raconter, ses compétions de natation, il a même fait les Jeux du Québec et les Jeux du Canada. Et maintenant il s'apprête à entreprendre des études en Soins Ambulanciers au Cégep. Je dois dire que je ne détesterais pas me blesser et être secouru par ce gars...
La discussion continuait ainsi encore quelques temps. À un moment il m'a complimenté sur mon tatou que j'ai sur le bras droit.
- Il est cool ton tatou, ça représente quoi au juste ? - C'est un nain de jardin entouré d'un barbelé de fer, pur dire que la guerre et la violence touche surtout des innocents. - Wow, c'est profond ! - Tu as un tatou toi aussi ? - Oui, tu veux le voir ? - Oui, pourquoi pas ? - Mais sa pourrais te gêner, il est juste entre mes reins et mes fesses - Pas de problèmes !
Disons que je n'en demandais pas tant. Voir une partie de son corps tel que le haut des fesses me faisait très envie. Il se lève se met dos à moi, relève un peu son débardeur et baisse ses bermudas un peu laissant voir la moitié de ses fesses et son bas du dos et son tatou. Son tatou est magnifique, une arc-en-ciel, et en dessous lui-même... Disons que je dois me poser des questions sur son orientation sexuelle maintenant.
- Alors il te plaît ? - Oui beaucoup, surtout l'endroit que tu as choisi lui dis-je en rougissant. - Ha oui... Ca te dirais d'en voir plus ? - Mmmmm, je ne sais pas, je pourrais en profiter aussi ? - Regarde j'ai le goût de toi depuis que tu as ouvert la porte.
Je sais que je plais, avec mes 6 pieds 2, mes 180 lbs musclé par le judo et la musculation, mes cheveux blonds et mes yeux verts plaisent parait-il. Mais des compliments comme celui-ci me font toujours rougir.
Je me suis levé, je me suis approché de sa chaise et je l'ai embrassé dans le cou, j'ai mis mes mains dans son dos, je le caressais. Je me suis jeté sur sa bouche pour se lancer dans un baiser passionné. Nos bouches ne faisaient qu'une, nos mains se baladaient sur le corps de l'autre. Après plusieurs minutes de frenchage, j'ai laissé sa bouche pour lui enlever son débardeur pour découvrir son torse musclé et imberbe (à cause de la natation). Je me suis jeté sur ses mamelons et je les ai embrassé, mordillé et sucé, je promenais ensuite ma bouche sur ce magnifique torse, ses mains me caressaient les épaules et la tête pour m'encourager.
À un moment il m'arrêta, étira ses bras pour m'enlever ma chemise à manches courtes pour découvrir à son tour mon torse travaillé par un peu de musculation et quelques années de judo. Il me donna le même traitement que je lui ai donné quelques minutes plus tôt, sa bouche me donnaient des sensations douces, il promenait sa langue partout, il savait y faire c'est sûr. Ce n'a pas été long qu'il s'est attaqué à mon bermuda et mes boxers, pour me retrouver complètement nu devant lui. Il m'a observé quelques secondes et a sourit.
- Fuck... tu es tellement beau mon Steve, je suis trop horny à te voir nu devant moi. - Je pense la même chose de toi, même si tu n'es pas nu encore. - Je peux régler ça !
En disant cela, il défait sa ceinture et baisse son bermuda et son boxer pour laisser voir sa belle queue circoncise de 7 pouces bien dur. Il ne me laissa pas tellement le temps de la contempler qu'il se jeta sur mon entre-jambe. Sa langue agile me léchait les couilles et mon sac., ses mains me caressaient doucement la queue. Je me sentais les jambes molles, heureusement que j'étais assis sur ma chaise. Il me léchait les couilles, mon scrotum, allait sur mes cuisses, me caressait le torse de ses mains douces. Il était expert en traitement sexuel pour hommes, je n'avais que rarement vécu de si belles sensations sexuelles.
Presque à contrecoeur, je l'ai arrêté et je l'ai amené dans ma chambre pour s'installer plus confortablement. Il a repris où il avait laissé, c'est-à-dire sa belle gueule sur mon entre-jambe. Cette fois-ci il a gobé mes 8 pouces en entier. Il le suçait avec avidité. Il allait très vite sur ma queue, je me sentais déjà près de l'orgasme. Il a fallu que je l'arrête je ne voulais pas jouir si vite.
J'ai donc pris sa queue en main et léchai à mon tour ses couilles et ses cuisses. Je caressais ses fesses de mes mains en même temps. Il aimait ce que je lui faisais, il gémissait.
- Haaa... oui... man, c'est bon, continue, j'aime ça !
Je continuais donc et j'ai pris sa bite en bouche pour la sucer à mon tour. Il gémissait de plus en plus fort, il faisait aller son bassin il me baisait littéralement la bouche je n'avais plus besoin de bouger, juste de continuer à le sucer. Il était déchaîné et je ne le sentais pas loin de jouir. J'ai lâché sa queue quelques secondes pour me placer en 69 avec lui.
On recommença donc sur chacun une fellation. La pièce était remplie du son de succion et de gémissements étouffés. Je me sentais sur le bord de l'orgasme, lui-même commençait à gémir plus fortement. Je n'en pouvais plus je me suis retiré de sa bouche et m'a branlé une dizaine de secondes avant de lâcher mon jus sur son visage d'ange athlétique.
Pour ne pas le laisser en reste je recommençai à la sucer et en quelques secondes il a éjaculé dans ma bouche, et j'ai avalé sa semence qui avait un petit goût sucré légèrement salé. Je me suis redressé pour me placer face à lui et je l'ai embrassé. Nous sommes resté ainsi collé l'un contre l'autre pendant un moment à jaser, à s'embrasser, à se caresser. Le moment était sublime et apprécié par les deux.
Par la suite étant mon nouveau voisin, on a commencé à se fréquenter plus sérieusement. Aujourd'hui ça fait 3 mois que nous sommes en couple (le jour de notre rencontre en fait lol) et nous nous aimons toujours autant.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.