827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Kévin mon cousin
L'été de mes 18 ans, mes parents acceptèrent que je parte au bord de la mer avec mon cousin Jérémy du même âge que moi et un des ses amis d'enfance, Kévin, que je ne connaissais pas.
Arrivés au camping, nous avons eu un endroit isolé où nous avons monté notre tente igloo, puis nous mirent rapidement nos tenues de bain. Je suis du style athlétique, 1, 95 m. la musculation bien dessinée par la pratique assidue de la natation. Mon cousin bien que plus petit que moi est bien foutu aussi. Kevin lui mesurait 1, 65 m, peu musclé un visage très fin et très juvénile, une peau très blanche sans aucun poil malgré ses 19 ans.
J'étais en mini slip de bain, je les adore bien moulants, blanc pour mettre en valeur mon bronzage, mon zob et mes couilles. Jérôme, mon cousin avait un boxer rouge qui moulait bien aussi son zob et ses couilles. Kévin portait un infâme caleçon de bain bariolé délavé et distendu. Il paraissait timide mais très sympa. Au repas du soir, j'étais assis à table en face mon cousin, Kévin à coté de lui. Nous discutions tous les 3 quand je sentis un pied caresser le devant de mon slip de bain, je dis en riant à mon cousin d'arrêter ses conneries. Il ne me dit rien et le pied caressait toujours ma bosse. J'attrapais le pied en tirant dessus et en disant à mon cousin « arrêtes, je ne suis pas pédé » quand je vis Kévin s'effondrer, je compris alors à qui appartenait le pied. Il devint rouge cramoisi, me dit qu'il n'était pas ce que je croyais et qu'il voulait juste s'amuser. En tombant, son calbut de bain s'accrochât à la table et se déchirât, Kévin était allongé nu par terre sur le dos, je fut troublé de voir sa grosse bite lisse sur 2 belles couilles aussi lisses sur un corps aussi gringalé.
En riant, je lui sautais dessus et le maintenais fermement au sol moi couché sur lui, il me sourit et je sentis sa bite durcir sur mon ventre, je le traitais de sale petit pédé et il me répondit avec un sourire désarmant « et alors, ça te gène ? », je lui collais un méga patin pour voir sa réaction, il avait l'air d'aimer ça je sentis ma pine se durcir dans mon slip prête à le faire craquer, je commençais à y prendre goût. Je frottais mon ventre sur sa pine, il fut vite plein de mouille de Kevin. Voulant le vexer, je lui dis sur un ton méchant, et bien si tu oses viens me sucer la bite, et je me couchais sur le dos. A ma grande surpris, Kevin se penchât sur mon mini slip et commençât à le lécher puis me le descendit et se mis à me lécher les couilles et ma pine. Je ressentis alors un grand frisson et une extrême excitation qui me fit vite juter dans sa bouche, Kevin avalât toute ma jute avec gourmandise. Jérémy nous matait tout le temps en se tripotant au travers son boxer. Excité par cette situation, je posais ma main sur sa bosse, il baissât vite son boxer et pour la première fois je touchais une pine autre que la mienne. Elle était bien raide circoncise sans aucun poil ce qui m'étonnât. Je ne sais pas encore pourquoi, j'eu une envie folle alors de la sucer. Je posais un baiser furtif sur le gland, il sentait assez fort le mâle et cela s'excitât encore plus. Jérémy se trémoussait et me pinait bien la bouche, au bout de 5 mn, il jutât de gros jets de sperme dans ma bouche. De suite, j'ai apprécié ce goût acre et salé et avalait tout.
Suite à cet épisode, Jérémy me révélât qu'il était pédé et que Kévin était son petit ami, je lui avouais alors que j'avais des relations sexuelles avec des meufs mais que ça me laissait insatisfait et que j'avais adoré ce qui venait de se produire. Il me proposa alors de poursuivre mon initiation à la baise entre mecs. Il me proposa son cul pour que je voie si j'aimais enculer un mec. Il s'allongea sur le dos sur la table, jambes relevées, son cul offert, ma bite raide passât entre ses fesses et d'un petit coup de rein mon gland perforât son fion, je commençais alors de longs vas et viens dans un état second quand je sentis Kevin me caresser les fesses puis me lécher le fion, ce qui m'excitât encore plus. Puis Kevin se relevât et enfilât sa bite entre mes fesses, trop excité par la situation, je me laissais faire quand je ressentis une violente douleur au moment où il me déflorait le fion. Il restât un moment sans bouger le temps que je reprenne mes esprits puis il commençât des vas et viens à la même cadence que mes vas et viens dans le cul de Jeremy. Au bout d'un long moment, je sentis une jouissance extrême, comme je n'avais jamais ressenti, m'envahir, je jutais de gros jets de sperme dans le cul de Jeremy, Kevin se vidait dans mon cul et Jeremy dans ma main. J'étais épuisé mais heureux.
Toutes les vacances ne furent que baises à trois dans toutes les positions, nous suçant, nous enculant mutuellement.
Cela fait maintenant trois ans que nous formons un couple à trois, toujours aussi excités de nous retrouver pour baiser ensemble.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.