827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Le sexe entre cousins
Tout a commencé lorsque j'avais 15ans. J'avais souvent l'occasion de dormir avec mon cousin Nick car on s'entendait bien. Un soir, alors que nous étions couchés dans son lit et que ses parents dormaient, j'ai commencé à me caresser la bite car je me branlais souvent et que me retenir une nuit m'était impossible. Pensant que Nick dormait, puisqu'il n'avait pas réagi à mes mouvements de plus en plus rapides, je me mis tout nu et pris ma position de branlette qui consistait a m'allonger sur quelque chose, comme un nounours par exemple, et à me masturber dessus.
J'étais donc nu sur mon nounours et je m'en donnais à coeur joie quand tout à coup Nick alluma la lumière. Ma réaction fut immédiate, je fis semblant de dormir. Je fus surpris quand il me dit : "ne t'arrêtes pas je commence a bander, ça m'excite de te voir". Surpris mais tout de même content je recommence ma branlette et je dois avouer que ça m'excite qu'il me regarde.
Quelques secondes passent, il me regarde toujours et me dit : tu veux que je t'aide ? moi tout excité je lui réponds, je veux bien que tu me caresses les fesse et aussi entre les jambes. Sans attendre il se positionne derrière moi et me caresse avec ses deux mains un peut partout. Je suis aux anges et je lui dit que ça fait du bien alors il me caresse de plus belle et me demande de me tourner pour qu'il puisse me caresser la bite, ce que je fais tout de suite bien sur ! en voyant ma bite il me regarde et me dit tout en la prenant dans ses mains : elle est toute petite par rapport à la mienne. Je lui demande de me la montrer, ce qu'il fit, et en la voyant je suis étonné par sa taille et je lui demande si je peux la caresser moi aussi. Il accepte volontiers et nous nous branlons mutuellement pendant un bon moment.
Nous nous sommes revus souvent et à chaque fois on recommençait avec plus ou moins de nouveautés jusqu'au soir de mon 18e anniversaire : on a fait la fête et on a un peu bu. Il est temps qu'on aille se coucher et Nick dors chez moi. On est épuisé et on s'affale sur mon lit. Au bout de quelque minutes mon cousin réagis et me demande de mettre un film de cul, je lui réponds que j'en ai quelques uns mais que des film gay et il me dit pas de problème. Je mets donc le film et en quelques secondes on bande déjà tous les deux. On se branle donc comme d'habitude chacun avec la bite de l'autre mais en voyant le mec du film sucer une bite il me prend l'envie de sucer mon cousin, ce que je commence à faire sans qu'il n'oppose la moindre résistance. Je suce donc pour la première fois une bite et je trouve ça délicieux. Cela dure quelques minutes puis je sens sa bite durcir encore plus dans ma bouche, je comprends qu'il vas éjaculer alors que Nick me préviens par des gestes qu'il va se répandre dans ma bouche si je ne m'enlève pas. Je veux gouter à son sperme et continue donc à le sucer. Il se lâche donc dans ma bouche, je sens ce liquide chaud un peu amère qui coule dans ma gorge et j'adore cela.
Ensuite je lui demande de me sucer aussi, ce qu'il fait avec plaisir car d'après ses dires il avait envie de le faire depuis longtemps. Je lui éjacule dans la bouche en 2 minutes, tellement excité par la pipe que j'avais faite et il trouve mon sperme tellement bon qu'il ne veut plus s'arrêter ! dans le film qui tourne toujours les gars en sont arrivés à la sodomie et comme je ne suis pas encore rassasier je lui demande de m'enculer. Je me mets en position et il commence à rentrer à sec et sans capote (ce qui est très imprudent maintenant que j'y repense), je commence à crier car je me suis déjà mis plein de chose dans le cul (crayons, carottes, manche à balais...) mais jamais un truc aussi gros que sa bite. Il a alors la bonne idée de mouiller sa bite avec sa salive et la ça rentre plus facilement. Dès que j'ai senti sa bite rentrer ça m'a donné un plaisir intense et il m'a pilonné jusqu'à ce que je jouisse à nouveau. Lui n'a pas voulu que je l'encule mais je lui ai sucé une fois de plus la bite et je lui ai même léché le trou du cul... humm ! ! c'était bon !

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.