827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Mon dépucelage
J'avais 21 ans, j'étais curieux au niveau sexe, en particulier des relations entre hommes. Un jour, je décide de me connecter à un site gay, et après des contacts avec quelques hommes, JP m'envoie un message. Il se décrit comme étant un homme âgé de la cinquantaine, 1, 75m pour 75kg, poilu, aimant les hommes plus jeunes que lui. Je me décris comme il l'a fait, 1, 85m, 80kg, peu poilu. Je lui explique que je cherche ma première expérience gay.
On s'échange des photos, il est bel homme, je lui plais également. On décide de se donner rendez-vous quelques jours plus tard dans un café. Nous sommes tous les deux ponctuels, JP m'offre un café, on discute pendant une petite heure, mon désir monte pendant ce temps. Je lui demande s'il veut que l'on aille chez moi, il accepte volontiers. Une fois la porte de mon appartement fermée, il me prend dans ses bras, me caresse le dos, je suis un peu troublé, il approche sa bouche de la mienne, nos lèvres se soudent, sa langue fouille ma bouche, je lui rends son baiser.
Ses mains se baladent sur mon corps malgré mes vêtements, je le caresse également, le dos, les fesses, la nuque. Mon sexe forme une bosse à travers mon pantalon, sa main vient se poser dessus. Il prend son temps, m'embrasse le cou, puis me roule une pelle. Il m'enlève mon tee-shirt, me caresse le torse, me pince les tétons puis vient les mordiller. Je le fais se redresser, je lui déboutonne sa chemise pour l'ôter, je découvre alors son torse poilu, ma main le parcourt. Il me défait ma ceinture et m'enlève mon pantalon, je me retrouve en boxer devant lui, une bosse déformant mon sous-vêtement. Il me sourit, me caresse le paquet d'une main et les fesses de l'autre, il m'enlève mon boxer et me fait basculer sur le lit, il enlève rapidement son pantalon et son slip, je vois pour la première fois un sexe d'homme raide tendu vers moi. Il vient s'allonger sur moi, je sens sa queue gonflée contre la mienne, il reprend ses caresses et m'embrasse le cou, me mordille les oreilles avant de venir me rouler une pelle à nouveau. Je l'attire encore davantage contre moi pour le sentir, respirer son odeur. Il rompt le baiser et me demande de le sucer.
Hésitant, je vais m'agenouiller entre ses jambes, j'observe sa queue, son gland rouge, je prends son sexe en main, commence à le branler doucement. Je me penche et donne des petits coups de langue sur son méat, je lui lèche le gland avant de le prendre dans ma bouche. La texture me surprend un peu. Il me caresse l'arrière de la tête et appuie un peu dessus. Je comprends qu'il veut que j'en prenne davantage, ma bouche descend jusqu'à ce que j'ai un haut-le-coeur. Je reprends ma respiration tout en le branlant d'une main, mon autre main lui caresse les couilles. Je recommence ma pipe, ma langue tourne autour de sa queue, je fais des vas-et-viens, je l'entends gémir, puis il prend ma tête entre ses mains et imprime un mouvement plus ample et plus rapide.
JP me dit : « Tu te débrouilles bien pour un débutant. Mets-toi en position 69 pour que je te fasse du bien aussi ». Je fais comme il me le demande, on se suce mutuellement, on se lèche les couilles, je gémis de plaisir. Sa bouche quitte mon sexe, je sens sa respiration se rapprocher de mon cul, sa langue se pose sur ma rondelle et il commence à lécher, puis il la darde et la rentre dans mon cul, cela me rend fou. Après quelques minutes de se traitement, il prend un tube, met du gel sur ses doigts, en étale sur ma rondelle, et son index me pénètre : je suis surpris par cela, un peu tendu, il me calme, me caresse, son doigt progresse en moi, il commence des vas-et-viens, il le tourne. Lorsqu'il voit que je m'y suis habitué, un deuxième doigt rejoint le premier, puis un troisième. Je commence à avoir mal et le lui dit. Il retire ses doigts de mon trou, enfile une capote et me demande de me mettre à quatre pattes. Je sais que je vais y passer, j'appréhende mais il sait me rassurer.
JP pose son gland contre ma rondelle, pousse un peu et me pénètre, sa queue progresse dans mon conduit, je n'ai pas mal, c'est uniquement du plaisir, puis ses couilles viennent au contact des miennes, il est complètement rentré. Il ne bouge pas pendant quelques instants pour m'habituer à la pénétration, puis il me prend par les hanches et commence à me baiser. Le contact de ses poils contre mes fesses m'électrise, je gémis, il va de plus en plus vite et de plus en plus fort, puis se retire tout à coup. Il me fait me retourner, me plaçant sur le dos, il prend mes jambes et les mets sur ses épaules, et il me pénètre à nouveau. Dans cette position, je peux lui caresser le torse, les seins, le visage. Il me laboure le cul, je ressens énormément de plaisir.
Après quelques minutes de ce traitement, il sort à nouveau, retire sa capote, se branle quelques secondes puis gicle sur mon torse, un jet atteint même mon menton. Je suis heureux mais je n'ai toujours pas joui, il me branle, se met du gel sur le cul, m'enfile une capote et vient s'empaler sur ma queue. Il joue avec son bassin et je ne tarde pas à éjaculer dans la capote.
Il vient s'allonger près de moi, on s'embrasse, on se caresse, ma main vient se poser sur sa queue, ma tête repose sur son torse poilu. On reste ainsi un bon quart d'heure, puis JP me propose que l'on aille prendre une douche. Sous l'eau, on s'embrasse, JP me nettoie, je lui fais de même, puis je m'agenouille devant lui, je lui taille une pipe qui le fait beaucoup gémir. Il me donne une capote, je la mets sur sa queue, il me relève, me retourne et me fait pencher en avant, puis me pénètre d'un coup. J'ai la respiration un peu coupée, puis il me baise, je me redresse pour pouvoir l'embrasser, je sens sa queue gonfler et il éjacule. Il me garde dans ses bras un petit moment, sa queue débande et sort de mon trou, on finit de se doucher, puis on se rhabille. Il m'embrasse une dernière fois avant de repartir.
Il m'a rappelé quelques jours après et on a recommencé, cette fois on a passé la nuit ensemble, il m'a pris dans d'autres positions. Un jour, il m'a travesti, mais je vous le raconterai plus tard. On s'est revus de temps en temps jusqu'à ce que je déménage. Maintenant j'ai 26 ans et j'aime de temps en temps le plaisir entre hommes. Si un homme mûr a envie que l'on prenne du bon temps ensemble en Bretagne...

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.