827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

rencontre d'une fois
Je m'appelle Ben, j'ai 21 ans, 1, 70m, 68kg, avec une bonne tête et un corps que j'essaie de muscler. L'année dernière je vivais en colocation mais mon coloc ne savais pas que j'étais gay, et je ne pouvais donc pas recevoir de mecs à la maison. Un soir, il me dit qu'il s'en va dormir chez un pote. A peine parti, je vais sur internet, sur des sites de rencontre.
Quelques minutes plus tard, je suis contacté par un jeune homme de 20 ans, qui vit juste à côté de chez moi. On s'échange quelques photos, et on prend rendez vous.
Il arrive quelques minutes plus tard, et nous nous dirigeons directement dans ma chambre (les fenêtres de la maison sont de grandes portes vitrées et je ne veux pas que tous le voisinage sache que je reçois quelqu'un.
Là, il se jette sur moi, et me roule une gamelle. Pendant ce temps, nos mains explore le corps de l'autre, glissant sous les T-shirt. Mon pénis enfle déjà et je sens une bosse dans le pantalon de mon ami. Il me pousse alors sur le lit, et me retire mon T-shirt, tout en m'embrassant du nombril au cou, au fur et à mesure que mon T-shirt est retiré. Il commence alors à me sucer et mordiller les tétons. Il savait y faire.
Après m'avoir embrassé, il revient vers mon entrejambe et retire mon pantalon, mes chaussures et chaussettes. Mon pénis tendu contre mon caleçon. Il le fait alors passer dans le trou du caleçon, et après avoir lécher le gland, il enfourne mon pénis dans sa bouche, et me fait une pipe.
Alors qu'il me lèche, je lui retire son T-shirt (même s'il a du mal à lâcher ma verge). Je lui retire ensuite le reste de ses vêtements, tout en laissant son boxer, qu'une belle bosse décolle de son corps. Je glisse alors ma main sur cette belle tige et la libère enfin de sa prison de tissu.
Toujours allongé sur le dos, je fais venir mon ami près de mon visage, ces fesses posées sur mes pectoraux, et commence à lui lécher cette belle verge. Tout en la lui léchant, il agite ses fesses et les frottent sur ma poitrine. Il se penche alors et me demande de le doigter tout en le suçant. J'approche donc un doigt près de sa rosette.
Mon doigt rentre sans problème dans son antre chaud et humide. Un deuxième doigt vient accompagné le premier, bientôt suivit d'un troisième. Mon ami à l'anus bien dilaté et me demande, tout en me mordillant l'oreille, de le prendre tout de suite. Je le met sur le dos, ses jambes sur mes épaules, et après avoir mis un préservatif, présente mon pénis à son anus. Et je n'ai presque pas à forcer, ayant bien travaillé sa rondelle. Je rentre toute ma verge dans ses petites fesses fermes, et commence un lent va et vient, tout en embrassant mon ami, lui léchant les tétons, lui mordillant l'oreille.
Après quelques minutes, il demande à changer de position, et se met aussi tôt en levrette. J'en profite pour le masturber tout en le pénétrant. Sa tête rejetée en arrière et ses petits gémissements laissent à croire qu'il apprécie. Il s'allonge alors, ses mains posées sur mes fesses, pour être sûr de rester en lui.
Il me demande ensuite de le prendre contre un mur, ce que nous faisons. Son pénis, que je continue à masturber, est chaud entre mes mains. Il me dit alors qu'il ne va pas tarder à venir, et qu'il veut recevoir son sperme sur son torse. Nous nous remettons sur le lit, dans notre première position, et en effet, après quelque va et viens, des jets de sperme chaud viennent arroser son torse. Je sens moi même être au bord de l'orgasme, et me retire de lui, enlève le préservatif, et commence à me masturber, mais il prend lui même mon pénis et me masturbe. Après quelques instants, c'est à mon tour d'arroser son torse de ma semence. Je m'allonge alors sur lui pour l'embrasser, nos spermes collants à nos corps couverts de sueur.
Nous avons alors pris une douche, où nous nous savonnons avec douceur, chacun massant le dos de l'autre. Nous nos sommes ensuite couché, et avons remis nos ébats quelques heures plus tard. Le matin, il est parti après m'avoir m'embrassai une dernière fois d'un baisé passionné.
J'ai depuis déménager, et je ne l'ai jamais revu...

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.