827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Les calendriers
Suite de calendrier de pompiers Hier soir j'ai eu la visite de 2 mecs pour le calendrier des éboueurs et quand je les est vu j'ai craqué aussitôt sur eux car ce sont deux beurs et j'adore ses mecs car ce sont de bon baiseurs avec de grosses bites. tout en regardant le calendrier j'ai vu que l'un d'eux est marié et l'autre pas encore, et aussi jeune entre 20 et 30a.
je prenais le temps de passer les mois et me disais en moi même pourquoi il ne font pas des calendriers ou ils serait a poil la queue bien raide et en pensant a cela je me suis mis a bandé, une bosse se formait pendant que je rêvassait et je porte toujours un survet sa ce voit très bien. moi je m'en était pas aperçu, mais, eux oui. ils se regardère avec le sourire aux lèvres puis pense a la même chose. l'un d'eux me dit
- alors le calendrier vous plaît ? - oui dommage que vous n'ête pas a poil est je répondu en me rendant compte de mon erreur - ah oui ? répondisse t'il
j'étais rouge et ne savais plus quoi faire ni dire, en plus je n'arrivais pas a me rappeler ou j'avavis mis mon portefeuille pour leur donner les sous.
- alors PD t'aimerais nous sucés ? - ta tellement la trique que ta queue va exploser - oui j'ai envie de vous sucez et de me faire enculer - ah ouais t'aime te faire sauté ok c'est partie
ils braguette et sorte leurs queues, je me met a genoux et les suce tellement c'est bon, je vais de bite en bite et ils finisse par bandé très vite. ont fait une courte pose et me retire mes vêtements quand ils voient mon jock et le laisse seul chose que je porterais. ils retire leurs fringues et je vois leurs bites entre 22 et 26cm et asser large 5-6 de largeur.
Ils touche mon paquet et sent que je bande un max, l'un d'eux s'agenouille et me suce devant sont pote qui finis par ce mettre a genoux a sont tour. Celui qui n'est pas marié me suce tellement bien que je me demande s'il n'est pas gay, quant a celui qui est marié est un peu maladroit et me fait un peu mal, on sent qu'il ne la jamais fait. celui qui ma sucé en premier me doigte le cul et sent qu'il est bien large, mais, aussi que je mouille du cul.
- hummmm...t'est excitant ainsi tu dois te faure sauté très souvent, ta le cul bien ouvert - oui j'adore me faire sauter et branler par des mecs - tu fait des touzes ? - oui j'adore - t'est une bonne salope toi - oui - soumis aussi ? - un peu sa dépends du mec ? - tu kiffe les beurs ? - oui j'adore les beurs sont endurant et belle bite - tu va pas être déçu putain ont va te troncher comme t'aime ok ? - oh ouiiiiiiiiiiiiiiiii
le mec continue sont doigtage puis sort ses doigt et constate que j'ai du sperme dans mon cul, il montre a sont pote qui me dit
- t'aime te faire remplir le fion salope ? - oui j'adore - eh bien tu sait ce qu'il te reste a faire, met toi a genou et suce nous - oui tout ce que tu veux ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
je me suis mis a genou et les est sucé a nouveau en allant d'une bite a l'autre en entendant les insultes qui pleuvait suceur de bites, salope, putain et j'en passe. je suce la tige, je lèche le gland, je lèche les couilles puis je retourne sur le gland ce qui les fit gémir tout les deux.
- vas y tire nous le jus et avale - ouiiii - continue lopsa après on s'occupe de ton cul de PD - ouiiiiiiiiiiiiiii
je continue le traitement que je leur inflige, le premier finit par me juté dans la gueule et je continuais de sucer car je voulais tout prendre, et fut gâter par la quantité de jet que j'ai eu, mais, un sperme abondant et épais. une fois terminer je m'occupe de la bite du second qui est marié et lui inflige la même chose sauf que sa dura moins longtemps il me rempli ma gueule de foutre, mais moins épais peu de quantité.
- putain ma femme me suce plus depuis longtemps, t'est une bonne suceuse toi - merci - tourne toi ont va s'occuper de ton cul maintenant - ont va dans le salon ce sera mieux ? - ok mais si tu veux qu'on te branle tu reste debout - ok - alors ont reste ici appui toi contre le meuble et penche toi
je me suis penché et pris appuie sur le meuble, le premier, le mec marié me penetra sans ménagement, estimant que je suis une pute il me pris en faisant exprès de me la mettre entière jusqu'au couilles que je sentais sur mon cul de PD. j'ai lâcher un " HUM... C'est bon cette grosse bite" "ramone moi bien le fion et baise moi comme une pute"
- t'inquiete je vais t'enculer a fond mec - oh ouiiiiiiiiiiii vas y - putain de salope tu veux la bite des beurs tu va la sentir - ouiiiiiiiii
me suis fait enculer pendant ce temps sont pote me caresse ma queue et visiblement il avait envie de me sucer. depuis le début je sent qu'il est comme moi et qu'il ne veut pas le montré a son collègue, alors il ma embrassé tout en me malaxant mes couilles et ma queue ce qui me fit jouir. il a de la jute pleins sont sa cuisse et sa queue, il montre a son pote et celui ci dit
- penche toi et nettoie mon pote, avale ton foutre
j'étais pour commencer quand une chose se produisit, d'inatendu et de surprenant. sont pote s'adressa a son collègue
- non laisse j'aime
il continue de me baisé et resta dubitatif devant la réponse de sont collègue.
- t'est PD toi aussi ? - oui depuis longtemps mais je suis actif - ah ouais ? pourquoi t'en a jamais parlé ? - tu m'aurais baisé ? - oui et bien profond comme t'est entrain de le faire - t'attends quoi alors une invite ? encule moi pendant que j'encule cette lope
son pote l'encula et sans ménagement, il poussa un cri et une autre situation inattendu se fit, ont frape a la porte le second mec qui enfile sont pote ouvre et laissant voir cette scène qui restera gravé dans la mémoire du jeune facteur qui vient pour le calendrier de la poste. d'un côté sa me gène et de l'autre sa m'excite qu'il me voit entrain de me faire chevauché. le facteur est beur lui aussi et il ne fut pas vraiment surpris puisqu'il venait quand il y a un recommandé et je m'occupais bien de sa queue. il entra, referma la porte pose ses calendriers sur les marches des escaliers se fou a poil et la position change, je suis plus debout mais a 4 pattes. l'éboueur me baise de plus belle et je sentais qu'il n'allais pas tarder a juter ce qui se fit au bout de 12mn plus tard. les 2 mecs se retires et le mec marié sent encore la bite de son pote qui était entré sans ménagement. il la présenta a mon cul et l'entra sans blème. il me baise pendant que le facteur se fait sucer puis le mec regarda le facteur avec insistance. celui-ci le vit et lui dit
- pourquoi tu me matte ? - j'ai envie de te sucer ! - ok
je lâche sa queue et il va vers l'autre mec qui le suce, je regardais la scène car visiblement la bite de sont pote lui a donner un aperçu des plaisirs entres mecs et y a pris goût. pendant qu'il suce notre jeune facteur il se caresse la rondelle pour montrer au facteur qu'il a envie de se faire sauté.
- ta envie que je te saute salope ? - oui vas y - ok dès que j'aurais finis avec ta gueule je t'encule - ok
pendant ce temps le mec me baisais de plus belle, il me releva et je m'appuie sur le meuble quand soudain je sens de nouveau sa main sur ma queue, il commence a me branlé lentement. je gémissais de plus belle j'avais envie de me faire prendre par 2 bites en même temps, mais tenais a sentir cette queue qui me baise et j'aime ce qu'il me fait trop bon sont pote ne le faisais pas.
puis on s'arrêta et il regarde son pote alors qu'il laissa sa queue dans mon cul, il me tourna vers lui de façon a ce que ma bite soit face a sa bouche, qu'il pris sans blème et sont pote me baise de nouveau. un nouveau fait vient s'ajouter a la présente situation, le pompier qui m'avais baisé me téléphona alors que je me faisais sauté et sucé. le téléphone sonne celui qui m'encule décroche et répondit a ma place
- allo - bonsoir suis bien chez................. - oui et vous êtes ? - suis pompier je suis venu pour le calendrier la semaine passé il est pas là ? - si il est là mais il se fait enculer et sucer tu la sauté aussi ? - oui - viens nous rejoindre alors la porte est ouverte - ok j'arrive
il raccroche le tel puis on repart, mais, pendant qu'il discutais j'avais envie qu'il laisse sa queue très longtemps dans mon cul il la compris. je lui dit
- c'était qui ? - le pompier qui ta sauté pour son calendrier - il vient ? - oui
son pote me suce toujours et je commence a ne plus tenir, le facteur et mon suceur voyant cela il est pour se retiré quand d'un coup il tient la tête de celui-ci et je jouis dans sa gueule, le facteur dit
- avale sale pute t'aime ça
et a la surprise de tous le monde le mec marié avala. d'un seul coup la porte s'ouvris et le pompier entra, il vit la scène et se mis a poil, c'est un mec bien monté et couille pleine.
- t'est PD toi aussi ? - oui comme toi youssef, momo et mike 3 PD et un bi (sa ferait un titre de film)... - le mec que j'encule s'appelle mike, enchanté salope t'aime ma queue de PD, hein ? - oui j'adore comme toi t'aime mon cul de lope - oui mais passons aux choses serieuses
il me baisais avec force car il voulait faire autre chose qu'on ma déjà fait il y a 4 mecs de quoi faire le bonheur d'une lope PD qui aime se faire sauter par le premier venu. youssef m'encula pendant 20mn et me remplis mon cul, le facteur lui a rempli le cul de son pote et vint remplacer youssef. il entra sans difficulté mon cul assez large et bien lubrifier il me baisa vite et pendant ce temps le pompier encule le mec marié qui finit par dire son prénom Jack. jack se faisais enculer, momo ou mohamed le facteur m'encule et youssef le collègue de jack se fait sucer par jack. une bonne touze comme j'aime.
momo (facteur) mis 35mn pour me jouir dans le cul, le pompier vida sa lance d'incendie dans le cul de jack (éboueur) pendant que youssef (second éboueur) se vide dans la gueule de sont pote et retourne dans son cul. le pompier lui vint m'enculer quand au facteur momo lui se fit de nouveau sucer part jack. cela dura un long moment et une fois les mecs bien vidé youssef proposa qu'on m'enculre (moi) par 2.
- ta envie d'avoir 2 bites dans ton cul ? - oh ouiiiiiiiiii vas y - putain tu va aimé prendre ton pied - vas y
on alla dans le salon, jack se coucha sur le dos la queue toujours raide et me suis empaler dessus, youssef lui vint me mettre sa queue et le tout entra sans difficulté pendant que 2 bites se présentais pour ma bouche en attendant leurs tour. les 2 éboueurs m'enculais profonds et j'aime pendant que je suce les 2 autres, au bout de 45mn il me remplir tout les 2 mon cul de PD.
puis se fut au tour du pompier et du facteur, je refis la même scène et au bout d'un certain temps je me suis fait remplir ce qui fut bon. je me suis ensuite mis debout et les 3 mecs mon sucé pendant que le pompier regardais, ils ont sucé jusqu'a ce que je me vide dans leurs gueules, et les éboueurs pour me remercier m'offrit leur calendrier, le facteur fit de même il partait et moi je restais avec le pompier la queue a l'air et la jute qui coulais de mon cul pour descendre sur ma jambe.
- tu t'en est pris pleins le cul ce soir - oui j'ai adoré - youssef ta laissé son tel sur ton dos - ah oui ? - il est écrit "si ta envie de te faire enculer appelle moi" - tu peux me noté sont tel s'il te plaît - pas de soucis - tu le connais depuis longtemps youssef ? - oui un mec sympa et bon baiseur - ta envie de te faire sauté par lui ? - oui et avec toi - on verra ont va dans la douche sa nous fera du bien surtout toi - tu me baise sous la douche (alors que je lui caresses ses couilles) - ok pas de soucis, t'est une bonne pute insatiable.
il me baise dans la douche et recommença une fois sortie. 2h après il me baisa dans le lit et cela se passa ainsi pendant 2j. après il ma dit a la prochaine car je sais pas quand je reviendrais.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.