827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Dans un camping des Landes
A l'époque, j'avais 19 ans et mon ami Mathieu en avait 18. Un été, nous sommes parti ensemble en camping des les Landes, pas loin de la mer, ou nous dormions en tante.. Les nuits étaient chaudes et il était difficile de s'endormir sous la chaleur, mais Mathieu lui à peine dans son duvet réussissait à s'endormir.. Chaque matin, je me réveillait toujours avant lui (surement à cause de la chaleur) et collait mon corps contre le sien et entourant son ventre de mon bras... J'adorais ça. Quand il se réveillait, il se décalait et me poussait en me disait "Arrête de me coller", et je faisait mine d'être endormi et de me réveiller au moment où il disait ces paroles. C'était comme ça tous les matins, pendant une semaine... Un matin, en faisant mon câlin quotidien, je toucha sa longue tige au garde à vous en entourant son bassin mais sans faire exprès, j'ai tout de suite pris peur de la réaction qu'il pourrait avoir s'il il voyait que j'avais touché sa verge et j'ai immédiatement retiré ma main. M'apercevant qu'il était toujours dans son plus grand sommeil, je me suis dit pourquoi ne pas continuer.. J'ai commencé par posé ma main au dessus de son boxer, puis je suis aller masser ses couilles et je lui ai caressé l'entrejambe, cela me faisait bander à mort car à chaque car esse intense que je lui faisait je voyait son sexe faire un contraction... Au bout de 10 minutes de massage et de caresse, je glissa délicatement ma main dans son caleçon et alla doucement toucher du bout de mes doigts son long manche, sa bite était chaude et dure, en la touchant, j'ai cru que j'allais jouir de plaisir, elle était si belle.. Au bout de 5 minutes, je sortis "popole" du caleçon mais en laissant les couilles dedans. Son gland était recouvert de peau, on y voyait à peine la tête, au début, j'eus une certaine déception en ce qui concernait son gland, me disant qu'il était minuscule, mais je me trompait... Je décalottai lentement la peau, puis petit à petit, je vit apparaitre un gland d'au moins 5 centimètres de long qui donnait l'eau à la bouche... Une fois bien décalottée, je me mit à faire des mouvements de va et vient le long de son chibre, ce qui l'excitait de plus en plus, il respirait de plus en plus vite, son bite devenait de plus en plus dure et longue, et de temps à autres, il poussait de légers gémissements témoignant du plaisir de mon geste.. J'ai du le branler 10 bonnes minutes avant d'approcher ma tête de son phallus. Étant en même temps en train de m'astiquer, je pris les choses en main et engloutit sa teub avec ma bouche l'enfourchant jusqu'au fond de ma gorge, sur ce mouvement, son gland devint aussi dur que sa queue qui commençait à faire de nombreuses contractions, à chaque coup de langue, ses jambes son serraient, et ses doigts de pieds se recroquevillaient, je donnait du plaisir et Mathieu en recevait, j'étais aux anges... Mais, toutes les bonnes choses ont une fin, après avoir pomper Mathieu pendant près d'un quart d'heure, il éjacula dans ma bouche (en plein sommeil) sans se réveiller ! J'eus tout avaler, me suis fait jouir et puis je me suis rendormi...

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.