827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Massages coquins au Hammam
Louis entra dans le vestibule épuré du hammam. De bons amis lui avait offert un forfait complet pour son anniversaire et il comptait bien en profiter. À l'accueil, un homme tout de blanc vêtu lui offrit de ranger son manteau avant de le diriger vers un petit vestiaire désert, impeccable de propreté. Louis retira ses vêtements un à un, exhibant dans la pièce vide son corps ferme et bronzé. Il passa une minute rapide sous un jet de douche tiède qui le détendit considérablement. Il n'aurait pas détesté être accompagné d'un joli mec pour se prélasser dans la vapeur à cet instant précis ! N'apercevant pas d'âme humaine dans le coin, il se mit en route dans sa tenue d'Adam.
À la sortie du vestiaire, il emprunta un petit couloir aux murs dorés menant vers la première salle du hammam. À son grand bonheur, un homme aux hanches entourées d'une serviette blanche l'y attendait, nonchalamment assis sur les marches du fond. Ce dernier le convia à s'installer où bon lui semblerait et à se détendre tout en profitant du décor. Tout est parfait ici, se dit Louis en rejoignant les deux mains derrière la nuque et se laissant aller à la détente complète de ses muscles. Les effluves d'eucalyptus lui arrachèrent un soupir de satisfaction alors qu'il fermait les yeux pour s'imprégner de la tranquillité de cet oasis des sens. La chaleur l'importuna un instant mais son corps s'y habitua rapidement. Le masseur maghrébin qui l'attendait un sourire aimable sur les lèvres se rapprocha de lui et posa ses mains huileuses sur son torse. Il massa tous ses membres lentement et doucement, en n'épargnant pas sa tige qui durcit aussitôt dans sa main. Ce dernier focalisa alors son attention sur cette partie de l'anatomie de Louis qui ne cessait de s'allonger. Le masseur qui en avait pourtant vu d'autres auparavant en resta bouche-bée. Louis remarqua son expression de surprise et appliqua une légère pression de la main sur la tête du masseur qui engloutit alors le membre dans sa bouche.
Ce professionnel de l'orgasme masculin utilisait l'une de ses mains pour lui tenir fermement les burnes et usait de l'autre pour lui caresser le torse, les tétons et l'anus. Le masseur le recouvrait de caresses, et il semblait pris d'une folle euphorie. Cela plut à Louis qui tint la tête du gourmand fermement entre ses mains pour mieux pénétrer sa bouche. Il donna à cet orifice deux ou trois coups de reins qui surprirent le masseur puis Louis se releva pour l'installer sur l'une des larges marches faisant office de banc. Il l'étendit sur le dos de telle manière que sa tête pende dans le vide, à l'envers. C'est ainsi qu'il baisa profondément la bouche du joli masseur qui conserva docilement la position de son corps et de sa bouche. Même si Louis pénétrait sa queue jusqu'à la garde, même si ses énormes couilles lui tapaient sur le menton, tout ce qui comptait c'était le plaisir de son client. Et ce dernier le récompensa pour sa patience en lui recouvrant le visage de foutre chaud et collant qu'il nettoya ensuite avidement. Le masseur, après s'être relevé, désigna la bassine remplie d'eau froide où Louis se rendit immédiatement. Il en ressortit plus revigoré que jamais et décida de passer à la salle suivante sans perdre de temps...
Lorsqu'il se retrouva dans la deuxième salle, de plus petite dimension que la première et entièrement recouverte de zellige couleur sable, son corps mit plus de temps à s'habituer à la chaleur, celle-ci augmentant de quelques degrés à chaque pièce... Qu'est-ce que la quatrième chambre lui réserverait ! ?
Sur les marches du hammam, un homme presque identique au précédent, à la différence près qu'il avait le visage plus rond, l'attendait avec le même sourire bienveillant sur les lèvres. En se remémorant la docilité érotique du précédent, une érection s'empara aussitôt du sexe de Louis. Cette fois, il décida de s'asseoir aux côtés de l'homme qui se mit aussitôt à l'asperger d'eau tiède embaumant la lavande. Il lui frictionna ensuite tout le corps, souriant au passage de ses mains sur la queue durcie de son client. Il est beaucoup moins entreprenant que l'autre, pensa Louis en déposant la main du masseur sur son membre afin que celui-ci comprenne son désir. Le sourire du masseur s'étira considérablement et il recommanda à Louis, de sa voix étonnamment douce :
- Chaque chose en son temps, laissez-moi vous frictionner avant.
L'effet relaxant et excitant des mains du masseur convainquit Louis de se détendre et de se montrer patient. Le masseur attendit que Louis sombre dans un léger sommeil pour attarder ses menottes sur sa tige, toujours aussi dure malgré son état de somnolence. Le masseur effectua de longs mouvements gracieux, recouvrant le gland du prépuce à chaque mouvement. Dans un souffle, Louis réussit néanmoins à articuler :
-Mets-toi à quatre pattes, je veux te pénétrer d'un doigt...
Le masseur, aussi excité que Louis, se plaça comme ce dernier venait de lui demander. Louis desserra la serviette qui recouvrait la nudité du masseur et se concentra sur son petit trou même s'il ne pouvait guère le voir. Le toucher et le sentir se détendre à chaque mouvement de son pouce était suffisant pour l'amener au bord de l'orgasme. Et alors qu'il avait enfoui plus d'un doigt dans le puits humide de ce nouveau Maghrébin, il déchargea dans la main de ce dernier qui avait augmenté le rythme à l'approche de son orgasme. Pour Louis, le séjour dans la deuxième salle s'achevait. Le masseur lui proposa de revenir à la première pour amorcer la troisième en douceur mais ce dernier lui tapa une fesse en guise de salutation et de refus !
Lorsqu'il débarqua dans la troisième pièce exclusivement composée de carrelages antiques, il ne fut pas surpris d'y découvrir un autre masseur presque identique aux précédents. Ce n'est pas qu'ils aient tous été semblables de visage ou de corps mais bien de style ; ils étaient tous les trois arabes, tous les trois épilés de la racine des cheveux aux orteils en passant par le cul et les couilles. Pas de doute sur ce point, Louis avait vérifié son information.
Le troisième masseur, un Maghrébin superbement musclé, avait des anneaux aux tétons et quelques tatouages au henné dans le dos et sur les bras. Malgré son origine, la couleur de ses yeux oscillait entre le bleu profond et le vert pâle. Cela plut immédiatement à Louis qui se mit en quête du pénis de l'homme que la beauté exotique troublait. Ce dernier écarta les jambes lorsqu'il vit son client arriver à quatre pattes avec un regard provoquant. Le masseur enleva sa serviette et accueillit avec bonheur la bouche de Louis sur son membre tendu. Lorsqu'il fut sur le point de jouir, il prit la tête de Louis fermement et éjacula dans le fond de sa gorge. Louis avala tout le foutre sans broncher et n'eut guère besoin de demander au masseur de se mettre à quatre pattes à son tour. Le coquin était déjà positionné de telle sorte que Louis puisse lui dilater la rondelle avec sa langue. Des gémissements s'échappèrent de la bouche entrouverte du masseur lorsque Louis passa la langue sur sa belle tige, sur ses couilles et sur son anus. Louis tapa gentiment sur le trou de balle du masseur qui gémissait comme une femme. Il lui parla tout en faisant entrer sa queue en entier dans son cul, d'un seul coup :
- Tu as un cul magnifique, cambre-le que je le défonce !
Le masseur ne se fit pas prier ! Il cambra les reins afin de permettre à Louis de le baiser profondément. Mais il avait beau le torpiller, le jus commençait à lui manquer. Il se retira du cul ferme du masseur qu'il aida à se retourner. Étendu sur le dos, les jambes tenues en hauteur par Louis, il s'astiqua d'abord le manche doucement, puis de plus en plus frénétiquement ! La sueur perlait au front de Louis qui dut s'arrêter subitement. Il avait oublié la chaleur mais cette dernière, elle, ne l'avait pas oublié. Maintenant que de grosses gouttes de sueur lui chatouillaient la peau du dos, des tempes et du torse, il avait pleinement conscience de la température ambiante. Conscient du malaise de son client, le masseur ne mit pas de temps à convaincre ce dernier de s'étendre et de le laisser continuer le travail. Il s'accroupit alors sur le pieu dressé de son client qui gémit de bonheur et d'aise. Ce dernier effectua un va-et-vient si rapide et si profond que Louis put enfin se lâcher dans son cul. Le masseur allait remettre sa serviette autour de son corps mais Louis remarqua sa nouvelle érection :
- Viens ici, gicle dans ma bouche, je sais que tu en as envie, lui dit-il en arrachant la serviette de ses mains. Le Maghrébin se mit aussitôt en position, au-dessus du visage de Louis. Le masseur se masturba un instant en regardant son client dans les yeux. Celui-ci les referma à temps pour les préserver des jets de sperme qui lui recouvrirent bientôt le visage. Louis déposa un baiser sur les couilles du masseur qui l'embrassa quant à lui sur la joue. C'est ainsi que se termina son passage dans la troisième pièce...
Dans la quatrième salle se trouvait bien évidemment un masseur semblable aux précédents. Mais cette fois l'ardeur de Louis se fit plus tempérée. Il s'assit sur une marche éloignée et ferma les yeux pour signifier à l'autre de rester à bonne distance. Il s'endormit alors profondément. Lorsqu'il s'éveilla son esprit était aussi embué que la pièce. Il repéra aussitôt le masseur qui s'offrait une petite gâterie devant ses yeux. Louis voulut alors mettre les points sur les i.
- Écoute, je sais ce à quoi tu penses mais je ne me sens plus la force de jouir, je n'ai plus de force !
Le masseur, déçu, empoigna alors une gant de crin et se rapprocha de Louis qui referma les yeux. Il frotta tout son corps avec, effleurant son manche au passage plus d'une fois. Louis devinait que ces attouchements n'étaient pas accidentels et fut touché par le désir brut, véritable, du masseur.
- Cela étant dit, tu peux faire ce que tu veux de moi..., affirma-t-il en ouvrant un oeil pour voir l'effet que son annonce engendrerait chez le masseur en rut.
Comme prévu, ce dernier arrêta ses gestes et mit aussitôt Louis sur le dos tandis qu'il préparait déjà sa queue pour la grande défonce. Louis cambra légèrement les reins ce qui permit au masseur de lui écarter les fesses et de repérer son petit trou. Le masseur se pencha en avant et lécha l'oeillet ainsi présenté. Il passa ensuite trois doigts dans son rectum pour vérifier si la préparation avait porté ses fruits et monta sur Louis en visant droit au but. Il le troncha sans répit ni ménagement jusqu'à ce que ses gémissements se transforment en cris désespérés et que Louis sente le jus du masseur lui couler entre les cuisses. Celui-ci resta ancré longtemps en Louis, lui mordillant l'oreille, lui chuchotant des obscénités. Puis il laissa Louis se reposer et en profita pour frotter au gant de crin le reste de son corps que cette position privilégiait. Lorsque Louis ouvrit enfin les yeux, il était seul dans la pièce. Il la quitta avec un peu de regret...
Suite à cette chaude traversée, une salle de repos équipée d'une douche l'attendait, une tasse de thé brûlant déposée sur une table. Il en profita pleinement, bien heureux finalement que cette dernière pièce ne cache pas un autre masseur ! Il avait les couilles aussi ratatinées que des raisins secs ! Louis prit une douche fraîche, se rhabilla lentement et passa une porte qui le mena à l'accueil. Lorsqu'il vit le réceptionniste, il ne put s'empêcher de lancer sur le ton de la blague :
- Vous n'auriez pas dû mettre à ma disposition tant de prostitués, vous avez fait de moi un véritable pervers ! C'était beaucoup trop d'égards pour un client aussi humble que moi !
- Mais voyons monsieur, le forfait que vous avez choisi ou qui vous a été offert comprenait le droit à quatre orgasmes. Ne nous en remerciez pas voyons !
Et sur ces paroles étranges, Louis sortit hors de l'établissement, un sourire entendu sur les lèvres.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.