827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Une douche bien chaude
Je faisais de la gymnastique le soir. Après avoir terminé ma séance d'entraînement, j'allais prendre une douche. Je me savonnais le haut du corps lorsqu'il entra. Je n'avais jamais vu un corps si parfait : une peau mate, des cheveux bruns et des yeux noirs, construit comme un lutteur. À un moment, j'ai dû le regarder sans trop le savoir. Il me demanda ce que je regardais, j'étais gêné et j'ai marmonné quelque chose comme quoi je ne regardais rien. C'était impossible pour mes yeux de ne pas regarder ce corps si parfait. À un moment, il s'est touché la queue et ma machoire s'ouvrit machinalement dans le vide. Il a terminé sa toilette puis est parti. Quant à moi, je me suis vite mis à me branler, bien décidé à cracher mon désir.
Au cours du week-end, je ne pus le faire sortir de mon esprit. Lundi j'ai continué à être obsédé par lui. Je ne savais rien de lui ou presque, je connaissais son zob ! Le soir, je suis retourné faire de la muscu. Je faisais quelques abdos au banc quand il est entré. Il est venu et a offert de s'entraîner avec moi. Après une heure d'entraînement, je sentais l'arôme fauve de son corps. Nous avons ensuite parlé pendant quelques minutes. Il s'appelait Said, il avait 24 ans et aimait le football et les jeux d'équipes : le parfait petit hétéro. Nous continuâmes l'entraînement ensemble. Maintenant c'était lui était allongé sur le banc et il commença à soulever la fonte. Ses bras musclés se mirent à travailler. J'ai replié ma serviette et la posait sur mon short pour essayer de cacher mon érection. Je lui ai ensuite rapporté une mesure pour alourdir le poids. Sans problème, il continua sans douleur à soulever la barre remplie de poids. Je suis parvenu à cacher mon excitation... C'est du moins ce que j'ai pensé. Nous avons rediscuté ensemble pendant environ une heure encore. Je redoutais le moment où nous devions nous doucher. Comment lui cacher mon excitation visible ?
Je décidais donc de partir directement et de me doucher chez moi lorsque Said m'interrompit dans mon élan et me dit que je ne pouvais pas obtenir un résultat satisfaisant d'une séance sportive si je ne me délassait pas immédiatement sous la douche chaude. Okay je ne pouvais pas me défiler mais j'allais devoir cacher ma bite. Je sélectionnais une douche opposée à celle de Said et commençais à me savonner. J'essayais de ne pas regarder son corps nu mais c'était trop pour moi et je n'ai pas pu m'empêcher. Je ne pouvais pas croire ce que je voyais : Said se tenait sous l'eau, frottant son sexe massif. Il nota mon regard et me demanda ce que je regardais. J'étais en transe. Il demanda s'il y avait quelque chose que je voulais. Il a commencé à marcher vers moi, son sexe se balançant de gauche à droite. D'une façon nonchalante, pendant qu'il se tenait face à moi, il plaça ses mains sur mes épaules. Tout en me poussant vers le bas, il dit :
- "Je sais que tu veux ma queue !"
Sa bite n'était seulement qu'à quelques millimètres de mon visage. Je ne regardais que ça. Il plaça ses mains sur ma tête et commença à tirer ma tête vers son membre. Je sortis ma langue et lui léchais délicatement le gland. Il poussa des gémissements pendant que je goûtais son pénis. Il était salé mais avec un gout de bonbon en même temps. Il appuya son phallus sur mes lèvres et dit :
- "Maintenant suce !"
J'ai volontairement séparé mes lèvres laissant son sexe glisser entre celles-ci. Il aimait apparemment et rentrait sa queue dans ma bouche puis la ressortait immédiatement la claquant sur ma gueule.
- "Putain suce, va bien sur toute ma bite... allez... oui... hum t'es un bon suceur toi... ouvre bien la bouche."
Aussitôt demandé, je m'empressais d'obeir et il rentra profondément son zob et son gland glissa dans ma gorge. Mes lèvres étaient étirées autour de son poteau. Je sentai ses couilles sur mon menton. Je retirais ma bouche de sa queue et commençais à embrasser son chibre jusqu'a ses boules imberbes et remplies. Je les léchais mais elles étaient trop grandes pour les prendre toutes les deux dans ma bouche ainsi j'ai dû les travailler une à une.
"Putain que c'est bon un appareil génital masculin !" pensais-je.
J'alternais entre son gland, sa verge, ses couilles ; je ne voulais perdre aucun centimètre de son sexe. Fallait absolument qu'il garde un bon souvenir de moi et moi de lui.
- "Vas-y, accélère, branle moi bien en même temps !" me dit-il.
Je le tétais pendant que d'une main je lui malaxais les couilles et de l'autre je le branlais. Puis d'un coup, il se mit à se branler lui même, il voulait absolument m'allaiter lui même. Je léchais à présent son gland et effleurais la fente de sa queue. Son robinet se contracta et son foutre jaillit dans ma bouche. Sa queue glissa hors de ma bouche et il tira un chargement de sperme sur mon visage. Je pris à nouveau son sexe dans ma bouche pour avaler tout le reste de son sperme. Sa queue en ramollissant sortit de mes lèvres. Je continuais pour ma part à m'astiquer la queue et je me suis mis à jouir presque immédiatement. Je soulevais ma main pleine de mon sperme et l'étalais sur mon visage. Je repris sa queue et commençais à la lécher tel un cône de crème glacée. Je le regardais et lui sourit, il me lança un :
- "T'es une vraie salope, toi !"
Cette remarque me plut. C'est vrai que j'étais une vraie salope.
- "J'ai des potes intéressé par un suceur, t'es okay ?" - "Tu m'étonnes c'est quand tu veux où tu veux avec qui tu veux !" - "J'y penserai" me dit-il.
Il me dit à bientôt et partit. Moi je suis resté là encore 15 minutes à me délasser sous la douche.
Le soir depuis ce jour, j'avais muscu et fellation, reconfort après l'effort. C'est vrai, les lèvres aussi c'est important.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.