827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Mon beau-frère m'a sodomisé
Je m'appelle David et j'ai dix-huit ans. Depuis la mort de mes parents, je vis avec ma soeur. Un an après mon arrivée, elle a divorcé. Elle a surpris son mari, nu, dans ma chambre. Ça a commencé dès mon arrivée. Pour me montrer ma chambre ou la salle de bains, il me tapotait les fesses. Ca ne me dérangeait pas tellement j'étais habitué. Les voisins et les amis de mes parents le faisaient tous. A l'école, les filles se rassemblaient pour me coincer et toucher mes fesses. Plus tard, les garçons le feront aussi. Je ne sais pas pourquoi mon cul est si attirant. Une nuit, il est venu dans ma chambre pour, parait-il, arranger mes couvertures. Il en a profité pour caresser mes fesses. Ca s'est reproduit plusieurs fois. Après cela, il est venu en slip et comme je ne disais rien à ma soeur, il a fini par venir d'abord sans slip, le sexe en érection, puis, tout nu. Ma soeur s'est remariée l'année dernière avec Mario. Je suis en conflit perpétuel avec lui. Il m'impose des contraintes dans le seul but de me dominer et de m'humilier. Par exemple, il me demande tout le temps si j'ai une capote sur moi. Il veut savoir si j'ai une copine, si j'ai déjà couché avec une fille... Ma soeur ne cesse de lui dire de me foutre la paix, de guerre lasse. Maintenant, à dix-sept ans, je suis devenu un ado à problèmes, comme on dit. Je mesure 1, 62 m, maigre comme un haricot vert avec un cul proéminent, ce qui fait rire et attire les obsédés sexuels. Ce qui fait enrager Mario, c'est la liberté que me laisse ma soeur de faire ou d'aller où je veux. Je sais que par moment, il me suit dans la rue pour savoir ce que je fais. Quelquefois, je me rend dans un cinéma porno. J'y vais pour me faire caresser et sucer la bite. J'y ai pris goût à l'école. J'ai déjà dit que les autres enfants aimaient caresser mes fesses. Aux alentours de mes quinze ans, j'étais en train de pisser dans les urinoirs quand un autre élève me rejoint. Il s'installa à côté de moi et je le vis qui regardait ma bite. Quand j'ai eu fini de pisser, il s'est mis à genoux et a pris ma bite dans sa bouche. Très vite, elle est devenue raide. Il n'a fallu que quelques secondes pour que je jouisse. La sensation a été si forte que je n'ai eu de cesse de recommencer. Quand je vais dans ce cinéma, je n'attends pas longtemps. La forme de mon cul attire les regards et les mains. Quelques minutes suffisent pour qu'on vienne le palper ou le caresser. J'ai même un habitué. Il sait ce que j'aime. Je me poste au fond de la salle, debout derrière les fauteuils. Il se met à côté de moi comme si c'était la première fois. Il frôle à peine mes fesses et après deux ou trois fois, il appuie sa caresse. Puis, il passe derrière moi et colle son pubis contre mon cul. Je sens sa bite raide chercher ma raie. Puis sa main s'abat sur ma bite et cherche la fermeture. Il la fait glisser et sort ma queue. Il repasse devant moi, s'assied et prend ma bite dans sa bouche. Une fois bien mouillée, il défait ma ceinture, laisse tomber mon pantalon et fait glisser mon slip à mi-cuisses. Alors, il pose ses mains sur mes fesses et imprime à mes hanches, un mouvement de va-et-vient entre ses lèvres. Quand j'ai joui, il crache ma semence à terre, se lève et s'en va. Ce jour, Mario m'a suivi jusqu'au cinéma sans que je m'en aperçoive. Quelques minutes après avoir gagné ma place habituelle au fond de la salle, je le vois surgir devant moi. - Qu'est-ce que tu fais là ? Chuchota-t-il. - Je viens voir le film ! - Tu te fous de ma gueule. Pourquoi tu n'es pas assis ? Ah ! Mais je sais pourquoi tu viens....Tu viens te faire sucer....Ou....c'est toi qui suces... ? Au fait, ta soeur sait que tu viens ici ? - Tu vas pas lui dire, hein ? Demandais-je en gémissant. - Ca dépend....Enlève ta chemise ! - Maintenant, tes chaussures. - Le pantalon, le slip ! Je suis nu. Les autres clients du cinéma s'agglutinaient autour de nous. Mario m'attira vers lui et me fit mettre à genoux. Il sortit sa bite. - Suce-moi ! Ordonna-t-il. Juste avant de jouir dans ma bouche, il me dit de recracher son sperme dans ma main et de me lubrifier le cul avec. - Je vais t'enculer devant tout le monde et après, je resterai pour te voir te laisser faire par les autres qui sont là. Il me fit me relever et poser les mains sur le dossier du fauteuil devant moi. Me prenant par les hanches, il me tira vers l'arrière. Dans cette position, j'avais les fesses en l'air. - Allez ! Dit-il. Mouilles-toi ! Je passai ma main pleine de son sperme entre mes jambes et en tartinai mon trou du cul. Il plongea sa bite toute entière et d'un seul coup au fond de mon cul. Quand il eut fini et que son sperme coula dans mon cul, il invita les autres à profiter de l'aubaine. Pendant que les autres me prenaient le cul, il se pencha et murmura à mon oreille : - Si tu dis quelque chose à ta soeur, je te jure que je t'encule devant elle.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.