827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Baise dans un train couchette
Il faisait une chaleur suffocante en cette fin du mois de juin. Je prenais un train de nuit pour rentrer du sud où habitent mes parents vers Paris ou je faisais mes études depuis 1 an. J'avais tout juste 18 ans et ca ne me réjouissait guère de passer la nuit dans un train couchette.
En gare de Cannes, je monte dans le train et recherche ma couchette. A mon arrivée, je sentis une forte odeur de mec a l'ouverture de la porte qui me dégoûta un moment à l'idée de devoir la supporter toute la nuit. Il faisait sombre et j'aperçus 2 mecs qui étaient déjà sur leurs couchettes. Un black était allongé sur la couchette du bas, il semblait dormir. Sur une des 2 couchettes au milieu, un rebeu d'une 40aine d'années était allongé et me regarda entrer en me saluant vaguement.
Je m'installais en bas face au black. Il faisait tres chaud dans cette couchette. J'essayais de mettre la clim plus fort mais le rebeu me dit : " laisse tomber, la clim a pas l'air de marcher". Quelle veine ! 10 heures à passer dans cette fournaise avec cette odeur de sueur. Une nausée me prit et je me dis que le mieux était d'essayer de dormir. Je m'allongeais en restant habille et m'endormis vite.
Vers 1 heure du matin, la chaleur me réveilla, je suffoquais totalement. Je regardais autour de moi et je vis que le black avait vire ses fringues et portait un slip kangourou blanc genre les slips de mauvaise qualité qu'on achète au supermarché pour 2 balles. Malgré tout, ce slip lui moulait le cul de manière très sexy. Mon regard se porta alors sur la couchette du dessus et j'aperçus le rebeu en train de lire une revue avec sa petite lampe allumée. Je distinguais mal mais il s'agissait d'une revue de cul avec des meufs a poil en couverture. Il était torse nu mais je ne voyais rien de plus de la ou j'étais.
N'en pouvant plus de cette chaleur, je me résolus aussi à me dévêtir. Je virais mon jean et mon t shirt pour me retrouver en boxer blanc bien moulant. J'étais à l'époque genre crevette, bien imberbe à la peau lisse mais grand et mince. Le rebeu faisait semblant de lire se revue mais ne manquait rien d'un oeil.
Je pris une bouteille de flotte et me mis à boire goulument. Le rebeu me demanda si il pouvait me prendre une gorgée. Je me levais pour lui filer la bouteille. J'aperçus alors le reste de son corps : il portait un slip moche et vieillot qui était completement deformé par une énorme bosse. Il me remercia pour l'eau et me dit : « ouah quelle chaleur, merci ». Je lui répondis : « de rien », un peu gene de le voir ainsi et un peu ecoeuré par son odeur. Il me proposa alors un magazine de cul en me disant : « tiens si tu veux passer le temps ». Je refusais poliment et il insista lourdement. J'acceptai par politesse et le feuilleta rapidement. Que des meufs aux gros nichons en train de sucer des grosses bites. J'avoue que les bites attiraient mon attention mais je faisais sembalnt de regarder les meufs.
Le mec semblait excité à me mater et je faisais tout pour cacher mon érection naissante.
Il descendit alors de sa couchette et vint s'asseoir sur ma couchette. Il me dit : t'as vu les bonnes salopes ? Il se caressait sa bosse de manière bien vulgaire. « A ton age, tu dois t'en taper des cochonnes ». Sa remarque me paralysa. Je ne savais quoi dire et faisait mine de feuilleter.
Il pointa alors une blonde aux gros seins en train de sucer une enorme bite et dit : « putain la chienne ». Il commença a vraiment se masturber a travers son slip. Il me dit : « te gêne pas pour te faire du bien mec, t'as l'air timide », il matait mon slip. Sa remarque me fit raidir ma bite dans mon slip d'un coup. Il s'en rendit compte et rit. Je commençais a être réellement excite et mon boxer ne dissimulait plus mon érection du tout. Le rebeu sortit alors sa bite par le cote de son slip. Une bite de taille moyenne mais tres large apparut alors et une odeur tres forte de pisse envahit le wagon. Il etait raide à fond et commenca a la branler doucement. Je n'en pouvais plus et je commancais aussi a me branler a travers le boxer.. Il approcha alors sa main et souleva l'elastique de mon boxer pour apercevoir ma queue bien raide. Il passa l'elastique par dessus et sortit ma bite sans la toucher : « la, c'est mieux mec » et il se remit a se branler. J'avais l'air con mais tres excite et je me mis a me branler doucement puis de plus en plus vite. Le rebeu m'excitait de plus en plus et d'un coup, je me mis à lui branler la bite, il sembla surpris de mon initiative mais me laissa faire. Sa bite etait bien gluante et m'excita tres vite. L'odeur de pisse et de foutre qui en remontait agissait sur moi comme du poppers et m'excitait à mort. Ma bouche fut attirée par son gland bien crade et je commençais à le lécher et déguster le from visqueux qui l'enduisait. Le rebeu lacha : « putain, j'ai trouvé une vraie salope ». D'un coup, il donna un grand coup de bite et enfonça son pieux au fond de ma gorge innocente. J'ai cru qu'il allait me faire gerber tellement elle alla profondément. Ca m'excita complétement et je commençais à le sucer goulument. J'adorais vraiment sa queue et j'étais complétement deshinibé. Le mec faisait en plus des va et vient dans ma bouche pour accentuer son plaisir. Il me traitait de salope et de pute à bite.
A force de faire du bruit, le black finit par se réveiller lentement. Il ouvrit les yeux et grommela. Il semblait nous observer sans trop comprendre ce qui se passait. Au bout d'un moment, il lança : « putain, je dois rever, 2 pédés en face de moi ». Le rebeu lui répondit : « eh mec, il suce mieux qu'une pute et t'as pas besoin de payer, alors je me gene pas pour en profiter, une bouche est une bouche ». Le black se marra et commença à mater. Son slip gonfla et il se mit à se caresser. Je voyais ca et ca m'excitait comme un fou. Je me branlais doucement d'une main et suçant la queue de mon rebeu. Le black vit que je le matais. Il sortit alors sa queue. Elle était simplement énorme. Au moins 22 cm de queue de black. Il se branla progressivement et lança : « va falloir la mériter petite salope ». Je lui fis signe d'approcher. Il se leva slip baissé sous les fesses et s'approcha de nous. D'une main, j'attrapais son sexe et je le gobais direct sans préliminaire tellement j'en avais envie. Cette queue était délicieuse, j'étais complètement fou, je le suçais comme un dingue en la tenant par les couilles que je malaxais tendrement. Il balança au rebeu : « putain, mec t'avais raison, quelle pute tu nous a trouvé là ! On va bien en profiter », il disait ca en me tapotant la joue.
Soudain, je fus pris d'une envie de sucer les 2 bites en meme temps, j'attrapais la bite du rebeu et la tira pour le rapprocher du black. Les 2 mecs étaient à poil l'un contre l'autre. Les 2 bites étaient suffisamment proches pour que je les fasse se toucher, une dans chaque main. Mes 2 hétéros semblaient un peu gene de cette promiscuite entre leurs sexes mais ils étaient tellement excités qu'ils se laissaient faire. J'ouvris la bouche grand et suça leurs 2 chibres en meme temps. C'était divin mais j'étouffais totalement. Je passais ensuite d'une bite à l'autre en les branlant et suçant dans tous les sens. Je touchais meme plus ma propre queue tellement j'aimais ca. En meme temps je cambrais de plus en plus mon cul et les 2 mecs commencèrent à la caresser et l'écarter ensemble.
Le black sortit alors de la bouche et passa derrière moi. Il écartait mon cul de salope des 2 mains. J'avais à l'époque un beau cul bien lisse et bien cambré. Il balança : « putain, t'as un cul de meuf ». Tres vite, il cracha dans mon cul et approcha sa bite de mon trou. Il me pris par les hanches, me força a me cambrer et essaya de ma pénétrer d'un coup. Putain, j'eus une douleur super vive qui se calme progressivement. Je réalisais alors qu'il était en moi et m'avais pénétré à fond. Il commenca alors son va et vient qui devint vite tres agreable. Le rebeu me redonna sa bite a sucer. J'étais pris en sandwich entre les 2 mecs pour la 1ere fois de ma vie. J'avais plutot l'habitude de me taper des jeunes de mon âge et là, ces 2 mecs plus ages, hétéros et super virils avec leurs odeurs me rendaient la pire des salopes. Je ne me contrôlais plus, j'étais devenu une salope totale et j'y prenais un plaisir dingue. Les coups de bite dans mon cul en massant ma prostate me firent entrer en transe et avoir une sorte d'orgasme sans que je gicle. Je me tortillais et gémissais. Ca excita tellement le rebeu qu'il gicla dans ma bouche sans prévenir. Son jus était extraordinaire. Il gicla longuement par plusieurs jets puissants qui remplirent ma bouche. Je n'avalais pas et laissa le jus couler me bouche sur mon visage. C'était vraiment dégueu mais très excitant.
Le black me retourna alors et me mis sur le dos. Il me prit comme une meuf, les jambes en l'air. Je me branlais à fond et ne put me retenir de gicler par tout. J'en avais plein le ventre et le torse. Le rebeu étala mon sperme avec sa main et il semblait encore bien chaud. C'est alors que le black ne put plus se retenir. Ses va et vient devinrent de plus en plus rapides et d'un seul coup, il se bloqua au fonds de mon cul et poussa un râle profond et bien viril. Son canon à sauce envoya des jets très profonds. Il me féconda comme une meuf. Il se retira alors laissant mon cul béant avec son jus épais qui en coulait.
Nous étions complètement épuisés par cette baise, allongés à 3 sur une couchette. Je continuais à caresser les 2 bites gluantes de mes 2 mecs qui se marraient et me traitaient de vraie salope. Je crois que ces 2 hétéros se rappelleront longtemps de leur voyage en train couchette. De mon côté, il m'avaient fait découvrir la virilité des mecs plus agés exotiques et le plaisir des mecs odorants.
Nous avons continué à bien nous amuser toute la nuit jusqu'à l'arrivée à Paris.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.