827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Le camp de vacances
C'était une nuit chaude d'été, vers mes 14 ans. J'étais à un camp de vacance et je parlais avec les trois autres de la chambre. Nous parlions sexe et ça m'excitait ! J'étais au deuxième étage d'un lit superposé et j'ai eu envie de me branler. Je commençai donc à assouvir ce désir, mais celui qui était en dessous de moi me dis : « Je sens le lit bouger ! ». Je m'arrêtai donc et essayai de m'endormir. Je fis des rêves érotiques avec moi et David celui qui était en dessous de moi. Vers une heure du matin, je me réveillai. Je regardai David qui était lui aussi réveillé. -Qu'est-ce que tu fais ? lui demandai-je. -J'essaie de dormir mais j'y arrive pas ! Je commençai à soulever la couette de temps en temps pour rigoler il n'avait qu'un caleçon moulant. Il se prit au jeu et enlevait son caleçon sous la couette. Je continuai, nous rigolions et j'arrivai enfin à lui arracher la couette. Quel tank ! ! Il me dis : -Maintenant, t'es pas cap d'essayer de l'attraper ! -Chiche ! Il m'évitait presque toujours, mais à un moment, je lui attrapai sa belle queue bien dure. Je tirai sans trop serrer et ma main revint à moi. Je recommençai plusieurs fois, et à un moment, je fis le mouvement de la branlette. Il me dit : « Oui, vas-y ! ! ». Et je commençai à le branler. De haut en bas, de bas en haut, jusqu'à ce qu'il m'arrête juste avant le sperme. Il fis la même pour moi. Oh putain ce que c'est bon ! J'avais jamais essayé ça avant et j'adorais. Je l'arrêtais avant le sperme et descendit dans son lit pour le sucer avec force. Il m'arrêta deux minutes lorsque cela commençai à arriver, et je recommençai. Il me stoppa avant le sperme et fis la même chose pour moi. Miam ! J'en frémis encore d'excitation. J'aurais voulu crier mon bien-être. Avant que le sperme n'arrive dans sa joli bouche, il me retourna et commença à me lécher le cul. Une fois bien dilaté, il prit une capote dans sa trousse de toilette, se l'enfila, mit du lubrifiant partout sur mon cul, n'oubliant surtout pas l'intérieur lorsqu'il commença à me doigter. J'adorais ! ! Tout à coup, je sentis un tank m'envahir le cul. Ce fut une douleur atroce au début, mais après ce fut bon... Il commença à faire des vas et viens de plus en plus rapides, jusqu'à me tambouriner le cul de plus en plus fort. Il s'arrêta, et me céda la place. Je ne savais pas comment m'y prendre, mais je mis une capote, tartinai le cul de David et me mit en position cuillère. Je lui rentrai ma teub dans le cul, et commençais à faire des va et viens. Au bout d'un moment, je senti venir le sperme. Je m'arrêtais, enlevait ma capote, m'installait sur son torse, et me fit sucer par mon copain. Il me suça superbement bien, et j'éjaculai avec plaisir dans sa bouche qui déborda et coula. Je m'occupai de lécher ce qui ne pouvait pas rentrer dans sa bouche et qui coulait sur son visage et remontait sur mon lit en lui disant : « A demain... ».

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.