827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

J'ai fait mon voyeur
Ma seule expérience de sexe gay s'est faite à distance. En fait, je n'ai rien fait, j'ai juste regardé. Je vous raconte depuis le début, ce sera plus clair j'espère. J'avais une copine à l'époque, une jolie métisse. Ce n'était plus trop la joie avec elle, plus trop de cul. Je commençais déjà à regarder à gauche à droite. Mais passons, on s'éloigne du sujet. Son meilleur ami s'appelait Marc et nous étions invité dans sa maison, enfin, disons plutôt sa ferme. En effet, ses parents étaient paysans. Je ne vous explique pas le chemin pour aller chez lui. On avait pris la voiture de la mère de ma copine et je m'énervais car cette gourde était incapable de m'indiquer correctement le chemin. Et oui, je suis souvent calme mais ce genre de situation m'exaspère. Finalement on est arrivés à bon port. Y avait du monde, surtout des filles. Et y avait Marc bien sûr, une vraie pédale. Arf, c'est méchant ce que je dis. Mais depuis que je le connaissais, ma copine ne cessait de me demander si je pensais qu'il était gay. Je lui répondais que oui, bien sûr, ça se voyait à 10 kilomètres.
- Écoute, lui il m'affirme que non. - Je te dis qu'il est gay. Il a pas encore fait son coming out mais il l'est, c'est évident. - Je ne suis pas sûre. - Il est gay je te dis !
C'était toujours pareil, alors je finissais par sortir une expression un peu homophobe et ma copine me faisait la morale. Pourtant j'avais des amis gays. Mais eux ils assumaient. Je crois que c'est ça que je préférais avec mes amis homosexuels, il n'y avait pas de tabou, on pouvait discuter librement et ça nous évitait de nous poser des questions aussi ridicules. Après tout, qu'est-ce que ça changeait qu'il soit gay ou pas, Marc...
J'étais donc exaspéré, surtout que ce jeune homme continuait à nier devant les questions indiscrètes de ma copine. Mais j'essayais néanmoins de profiter de la soirée. Le temps passa et tout le monde avait trop bu, sauf moi je crois. En effet, j'étais le chauffeur de service. Je ne voulais pas dormir là, et donc j'étais sobre. Ma copine était partie dans son délire. Je ne l'aimais pas quand elle était bourrée, c'était chiant. Je quittai donc la pièce principale pour trouver quelque chose à faire. J'entendis des bruits louches qui venaient de l'étage. Bizarre. Et je me rendis compte qu'il manquait du monde, dont Marc.
Il ne fut pas difficile de le trouver. Il suffit de suivre le bruit. Il discutait dans sa chambre avec un type, mais la porte était mal fermée. Sans la moindre pudeur, je me mis à espionner. Dès que je fus installé, ils se mirent à parler moins fort. Heureusement, j'étais arrivé à temps, car vous vous doutez que j'avais trouvé de quoi passer le temps.
Le silence s'installa soudain. J'étais un peu gêné car je ne voulais pas être repéré. J'espérais qu'il allait se passer quelque chose. Mais il y en eut plus que tout ce que j'aurais pu imaginer. Après coup, je me suis demandé pourquoi j'avais été si intéressé par voir ça. Puis j'ai conclu qu'il ne fallait pas que je me pose trop de questions, je pourrais le regretter. Tout commença par un baiser, maladroit. On voyait qu'ils n'avaient pas l'habitude.
Mais le plaisir leur donna des ailes. Je ne connaissais pas l'histoire de l'autre, mais j'eus l'impression qu'il devait aussi oser enfin franchir le pas. Leurs caresses maladroites s'accélérèrent. Elles mirent le temps pour se rendre aux endroits intéressants. Longtemps, ils se contentèrent de tenir l'autre contre eux. Enfin, ils descendirent chacun jusqu'aux fesses. Difficile de dire lequel était le plus motivé. Marc semblait un tantinet plus énergique, et pourtant je me demandais s'il pouvait y avait dans ce monde quelqu'un de plus mou que lui. C'était sans doute les années de frustrations, et en effet, la scène me faisait penser à une éruption volcanique.
Ils se couchèrent sur le lit. Je ne voyais plus que les jambes. Ils avaient encore leur pantalon mais se tortillaient comme des vers. Ils devaient être en train de se frotter l'un contre l'autre, sexe contre sexe. Les cris étouffés se firent de plus en plus pressants. Et l'un d'eux s'enhardit. Ce n'était pas Marc. C'était l'autre. Marc s'assit au bord du lit et je le vis écarter les jambes. Il était en train de se faire sucer. Je n'y croyais pas, mais les mouvements de son copain entre ses cuisses ne faisaient aucun doute. La scène dura un long moment. Je dus retenir une érection. Finalement, je n'y songeai plus. Et le type se releva. Avait-il fini ? Etait-il lassé ? Je ne le sus pas. Par contre, je sais que Marc le suça. Et cette fois-ci j'eus une meilleure vue. Je vis le pantalon se baisser, le caleçon aussi, je vis Marc en extraire une bite de taille modeste puis sa bouche s'en rapprocher. C'était irréel.
Les petits mouvements d'avant en arrière, le mec qui prenait les cheveux de Marc avec de plus en plus de violence, les longs soupires, bientôt deux mains qui tiraient désespérément le visage de Marc vers sa queue. Le mouvement s'accéléra, et soudain il repoussa violemment son amant et j'eus juste le temps de voir le sperme gicler et je pris mes jambes à mon coup. Je rejoins les autres qui avaient l'air vraiment nazes. Ils me demandèrent ce que j'avais fait. Disons que j'avais été faire un tour.
Je me demandai ce qu'ils avaient fait ensuite, ces deux. Avaient-ils tenté la sodomie ? J'en doutais. Mais je n'aurais pas imaginé qu'ils se tireraient des pipes, déjà, du coup je ne pus m'empêcher de les voir en train de se défoncer le cul. C'était incroyable. J'essayais de penser à autre chose mais rien à faire. Je ne pensais même plus à baiser ma copine, comme c'était le cas ces derniers temps. De toute façon, elle était devenue tellement frigide... J'en venais même à envier les deux cocos du haut, sans doute à présent dans la douche en train d'essayer d'ôter le sperme des cheveux de Marc... ou de se refaire des gâteries.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.