827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Dépucelé par l'ami de mon frère
Cette histoire remonte à très très longtemps, j'étais jeune, je ne dépassais pas les 1m65 et les 50kg. Je paraissais un peu maigrichon, avec des cheveux et des yeux noirs. J'aimais bien prendre du temps pour m'épiler (ca m'arrivait quelques fois) pour être tout doux, j'étais une vraie femelle, je sentais le gay à 10km. Je n'avais encore jamais eu de relation sexuelle mais j'en mourrais d'envie, surtout lorsque je regardais une vidéo mettant en scène un jeune mec et un homme plus mur (pas vieux) et assez musclé, je m'imaginais être à la place de ce jeune homme qui se faisait généralement prendre par derrière. Le problème c'était que je ne savais vraiment pas avec qui coucher... évidement, à mon âge, mes parents et mes amis ne savaient pas encore que j'étais gay (même si certains s'en doutaient).
Les amis que mon frère amener chez moi avaient environ 19 ans. Ils étaient gentils, me parlaient, me taquiner, et surtout, certains étaient vraiment bandant. Mes parents étant parti pour un certain temps, c'est mon grand frère qui devait se chargeait de moi. Il profitait souvent de l'absence de mes parents pour inviter un ou plusieurs de ses amis. Ce soir-là il invita Jey car celui-ci était lui aussi seul chez lui.
C'était un beau mec, faut l'avouer, grand, assez musclé, brun avec des yeux marrons et un très beau sourire. La soirée s'est déroulée tranquillement pour moi, je les ai laissé entre eux, jusqu'au moment où mon frère est appelé pour bosser toute la nuit au bar. Il propose à Jey de rester tout de même ici, et au passage de s'occuper de moi, ce qu'il accepta car il était déjà tard pour qu'il rentre chez lui. Il est venu me voir dans ma chambre me demandant si je souhaitais jouer à la console avec lui ce que j'ai approuvé. J'étais un peu nul mais je ne voulais pas abandonner mon hôte alors je suis resté avec lui.
On était tous les 2 installés sur un canapé mais je ne me faisais pas de fausses idées, je pensais qu'il était trop différent pour s'intéresser à moi. Après une longue heure de jeu, je suis retourné dans ma chambre car lui souhaitait se reposer après avoir passé une dure journée. Ma chambre se trouve juste à coté de la sienne, enfin celle de mon frère mais la sienne pour cette nuit. Après l'avoir quitté, je suis retourné dans ma chambre pour m'enfermer et regarder des vidéos pornos (gratuites !) sur internet. J'ai donc installé mes écouteurs sans mettre le son très fort, en me branlant et me doigtant avec 1-2 doigts que je plongeais quelques fois dans ma bouche pour les lubrifier. Sans rien entendre, Jey frappait à ma porte jusqu'au moment où il donna un coup qui me fit comprendre qu'il était juste derrière à attendre que je lui ouvre. Je me suis donc vite habillé et j'ai fermé toutes les fenêtres avant d'aller lui ouvrir. A ma surprise et ma très grande joie, il était en caleçon, ce qui laissait paraître un bon paquet dessous, moi qui étais déjà excité de ce que je faisais, j'avais vraiment envie de me jeter sur sa. Je lui ai tout naturellement demandé ce qu'il voulait...
« Eh bien... Je ne trouvais pas le sommeil et je me suis demandé si je pouvais venir voir le film que tu étais en train de regarder ? -Je ne suis pas en train de regarder un film... -Pourtant j'entendais du son venir de ta chambre. (Je n'avais pas mis fort pourtant exprès pour ne pas qu'il m'entende ! !) -Ah oui mais c'est parce que j'écoutais de la musique... -Non, ce n'est pas vrai. -... -Je t'ai observé à travers le trou de la serrure une longue minute comme tu ne venais pas m'ouvrir...
Je ne savais pas quoi lui répondre, je suis resté immobile sans dire un mot à le regarder d'un air très gêné.
-Je me doutais que tu étais gay, mais t'es quand même une vraie salope. Bon comme tu n'as pas été honnête avec moi, je parlerais à ton frère de ce que tu fais pendant que certains essayent de dormir. Je te laisse continuer de t'amuser. -Fais ce que tu veux, je nierais la vérité. »
Je lui ai ensuite claqué la porte au nez.
Un petit quart d'heure après avoir réfléchi à ce qu'il m'avait dit, je suis allé le voir dans sa chambre.
« Tiens, je savais que tu reviendrais me voir ! -Oui euh... tu n'étais pas sérieux, tu diras rien hein ? -Pourquoi je me tairais ? Tu m'as menti. -Oui je sais, mais tu aurais préféré que je te raconte ce que j'étais en train de faire ? -Ben moi aussi je me suis déjà branlé devant des vidéos pornos, je ne pense pas qu'on soit les seuls. -J'étais gêné de te dire ça alors que l'on se connait à peine... -Dommage. -Mais je peux peut-être me faire pardonner ? -C'est-à-dire ? -Ben maintenant que tu sais que je suis gay, peut-être que tu voudr... -Ah ! Tu veux me sucer ? Je ne sais pas si je gagne au change entre dévoiler ton secret à Yannick (mon frère) ou me taper le petit frère de mon meilleur ami.
Il rigolait doucement et son ton sûr de lui me faisait perdre confiance. Je restais sur place sans bouger... -Bon, viens par là et fais moi bander »
Il s'est assis au fond tu lit, les jambes écartés, moi face à lui, à 4 pattes sur le lit. Pendant un très court instant je me suis demandé par où commencer; je ne voulais pas l'embrasser car ce n'est pas ce qu'il voulait donc j'ai caressé sa queue avec ma main tout en le regardant dans les yeux. Il avait encore son sourire au coin des lèvres. J'ai léché sa tige à travers son caleçon, elle paraissait déjà bien grosse mais il ne bandait pas encore. J'ai alors baissé son caleçon pour découvrir sa queue, elle n'était pas circoncis avec une légère toison au dessus mais rien sur ses couilles ni sa bite. Il m'a alors demandé de prendre sa bite en bouche, je n'ai pas eu de problème elle ne bandait pas encore mais très vite elle a commencée à grossir dans ma bouche, j'ai eu un peu plus de mal à la sucer. Il a sorti sa queue et m'a dit « alors t'en penses quoi de ta première queue, 19cm c'est pas mal pour une première fois pas vrai ? », et m'a aussitôt rentré sa queue au fond de ma gorge difficilement, me pris la tête et imposa son rythme. Je l'entendais gémir pendant que moi je m'appliquer à sucer sa grosse queue avec laquelle je m'étouffais parfois. Après 20 longues minutes, il retira sa queue sur laquelle j'avais pu m'entraîner et exercer mes nouveaux talents, il me dit « j'ai vu tout à l'heure que tu aimais t'en prendre plein le cul, donc retourne toi, je vais te donner ce que tu mérites », alors je lui ai présenté mon trou. Dès son premier coup de langue, Je bandais tellement fort que je pensais que j'allais exploser, au fur et à mesure qu'il me lécher le trou je gémissais de plus en plus comme une salope, j'aimais tellement. Il a alors commencé à me caresser l'anus, ses doigts étaient bien humides et en a profité pour m'enfoncer un doigt, j'étais en euphorie et m'agitais comme une chienne. Il a enfoncé un deuxième doigt et je ne cessais de crier, il m'a balancé « quand je t'ai vu te mettre des doigts ca te faisait moins d'effet », avec son rire pervers. Je continuais de le branler et voyais que sa bitte était vraiment dure, il a retiré ses doigts de mon trou, je sentais qu'il me l'avait bien ouvert et m'a demandé « Si tu veux continuer, je peux te défoncer ton cul ou tu n'es pas encore prêt ? » et évidement, je lui ai répondu « tu peux me sodomiser, mais c'est ma première fois » et il m'a sourit.
Il a pris une capote et se l'est enfilée sur sa bite, j'ai alors réalisé la grandeur de ce qu'il allait me foutre dans le cul. Il m'a mis a 4 pattes, je me suis bien cambré pour écarté mon trou au maximum et avant de me pénétré il m'a murmuré « excitante ta rondelle, sans poils on dirait une chatte de vierge ». A ma grande surprise, sa bite est rentrée sans trop de problèmes mais sa queue m'élargissait vraiment mon trou et quand il a commencé ses vas-et-viens, je criais terriblement fort, lui me disant qu'il était bien dans mon trou serré et que je suis une bonne pute, moi lui disant que j'aimais sentir sa grosse bitte en moi et être traité comme une salope. Il a commencé à me baiser sur le côté, puis moi sur le dos les jambes écartés, je me suis assis sur lui, puis face à face et c'est là qu'il m'a embrassé après m'avoir léché tout le corps. Il m'a bien baisé avec sa grosse bite. Avant de jouir il s'est retiré de mon anus et m'a pris par la tête, j'ai ouvert ma bouche et il m'a juté au visage dans un grand cri de plaisir. Je lui ai nettoyé sa queue avec la langue et lui m'a nettoyé le visage avec sa langue avant de déposer tout son sperme a l'intérieur de ma bouche.
Je suis allé dans la salle de bain pour réaliser ce qui s'était passé, je me suis regardé le trou qui s'était bien dilaté et me suis dit que j'avais vraiment fait la pute. Je suis ensuite retourné le voir dans la chambre « Bon eh bien je vais te laisser dormir, merci et n'oublies pas notre marché. Je lui jette un sourire discret.
Il se lève du lit tout nu, s'approche de moi, me prend par la main,
-Oui, sauf que ce soir, tu restes avec moi. »
Je n'avais pas le choix et l'idée me plaisait donc je n'ai opposé aucune résistance et me suis installé dans ses bras. On a discuté avant qu'il ne se remette à bander, donc il m'a encore baisé et d'autres fois dans la nuit, mon cul a eu largement sa dose pour cette fois et à mesure qu'il me limait mon trou, j'éprouvais de plus en plus de plaisir. Le jour se lève, nous aussi car on est supposé avoir dormi et mon frère risque de rentrer d'une minute à l'autre. J'ai à nouveau demandé à Jey s'il aurait vraiment raconté ce qu'il a vu à mon frère, heureusement que non, il voulait simplement me tester.
Nous avons ensuite chacun pris une douche avant que mon frère débarque. J'ai eu mal au cul durant toute la journée et les quelques jours d'après. Nous n'avons depuis ce jour-là plus jamais rien évoqué, ni renouvelé cette expérience même si des fois je le revois, il me regarde, rigole et là je comprends pourquoi.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.