827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Avec mon cousin pour ma première fois
Bonjour, je souhaite vous raconter ma première fois. A cette époque là, je vivais avec mes parents dans une petite ville de campagne proche du reste de la famille. Un jour du mois de janvier, ma mère vint frapper à ma porte et me dis que mon cousin qui venait d'avoir 19ans c'était casser le pied à son travail et que ma tante avait demandé s'il pouvait venir passer sa convalescence à la maison car ils habitaient au sixième étage sans ascenseur. Ma mère me demanda si ça ne me dérangeait pas car il serait obligé de dormir dans ma chambre. A cette époque j'avais un lit mezzanine et donc il fallait lui installer un lit en dessous. Mon cousin m'avait toujours attiré il était beau grand, musclé, de type méditerranéen de part son père et surtout c'était un tombeur. J'accepta. Une semaine après, il arriva à la maison le premier soir ce passa normalement, après un super repas maison, je me suis couché de bonne heure et le lendemain matin je pouvais pour une fois faire une grasse matinée. A 10h mon cousin me réveilla, je gueulais car je voulais dormir plus longtemps mais mes parents étaient parti faire des courses dans la grande ville qui se trouvait à 30km environ de chez nous et il avait besoin d'aide pour aller prendre sa douche car il fallait filmer son plâtre. Je me suis lever et j'ai prit un café en fumant ma cigarette puis mon cousin s'installa dans le canapé pour que je lui mette la protection sur son plâtre. Il portait un caleçon ample avec des nounours dessus et lorsqu'il tendit la jambe, cela écarta les ouvertures du caleçon et je pu apercevoir ses couilles rasées. Cela me procura un certains émoi dans mon pantalon de pyjama mais je ne comprenais pas pourquoi ! Puis il se dirigea à la douche sans fermer la porte de la salle de bains à clé. Au bout de 5 minutes, mon cousin m'appela et je n'osais pas rentrer dans la salle de bains mais il avait besoin d'aide pour se laver car son pied le gênais fortement alors je suis entré et c'est à ce moment la que je découvrais qu'il se rasais de partout et je vis une queue molle mais qui devais déjà faire 15cm car il était allongé dans la baignoire avec le pied en dehors. Je l'ai aidé à attraper le savon et à se rincer puis à sortir de la baignoire mais pendant tout ce temps je bandais déjà grave sans comprendre pourquoi ! Il se sécha seul et s'habilla difficilement dans le salon sur le canapé. Puis il me demanda si je pouvais aller à la librairie pour lui qui se trouvait à dix minutes à pied pour lui acheter un magazine. Il me donna des sou le nom du magazine et dans la librairie je m'aperçut que c'était un magazine de cul hétéro mais le libraire qui me connaissait refusa de me le vendre car je n'était pas majeur. Je lui expliqua la situation et il me dit qu'il fallait qu'il voit au moins une fois mon cousin et que après il n'y aurait pas de problèmes. Je suis rentrer à la maison et mon cousin gueulait d'être obligé de se déplacer mais on y alla avant que mes parents ne rentrent. Il acheta son magazine et le libraire lui dit que la prochaine fois il me le vendrait mais qu'il était obligé de prendre ses précautions. on est rentré à la maison et mon cousin cacha son magazine sous son matelas. Une heure après, mes parents sont rentrés et je ne devais surtout pas dire ce que l'on avait fait donc je leur ai dit que l'on avait regardé la TV. Ma mère prépara le repas puis vers 15h on est aller se promener en foret et mon cousin resta à la maison je savais très bien qu'il allait en profiter pour regarder son magazine. nous sommes rentré vers 19h puis une de mes tante est passé avec son mari, nous avons prit l'apéro et on a mangé tous ensemble et ma mère et ma tante avait conclu de ne prendre qu'une seule voiture pour le lendemain car il y avait une réunion de famille à plus de deux heures de route. Je ne voulais pas y aller alors mon cousin dit à ma mère qu'il pouvait me garder (même si je n'avais plus besoin de nounou) comme ça il ne serait pas seul toute la journée. Le soir je me suis couché il était plus de minuit et mon cousin aussi. Il se déshabilla dans la chambre puis il me demanda si ça ne me dérangeait pas qu'il lise un peu. Je lui répondit que non. Il sortit son magazine de sous le matelas et s'allongea dans son lit. au bout de dix minutes, j'entendais des bruits en dessous alors du côté du mur je souleva tout doucement mon matelas pour regarder et je vis la couette bouger au niveau de son entrejambe. Je n'arrivais pas à le croire mon cousin était en train de se branler juste en dessous de moi mais je regrettais qu'il laisse la couette je voulais tellement revoir sa queue et surtout la voir bander. Puis cela me donna une érection qui me faisait mal mais je fis du bruit et mon cousin m'aperçut en train de le mater il me demanda : « Ben alors cousin qu'est ce que tu fou ? - Euh ! Rien j'ai entendu du bruit alors je croyais que tu n'étais pas bien ! (Quelle excuse bidon mais je ne trouvais rien d'autre à lui dire) - Ah ! Désolé de t'avoir réveillé ! J'éteint tout de suite ! - Non ! Non ! T'inquiète pas ce n'est pas grave ! (Pitié n'arrête pas mais enlève la couette que je puisse voir pensais je) Puis je me suis recouché en espérant qu'il enlève la couette et que je puisse le mâter de nouveaux mais sans qu'il me voit. A ma grande déception il arrêta et coupa la lumière puis je m'endormi en ayant une trique d'enfer en pensant à ce que je venais de voir et en imaginant sa queue bander. Le lendemain matin, ma mère nous réveilla de bonne heure pour nous donner les consignes de la journée puis ils partirent avec mon oncle et ma tante. Au bout de dix minutes, mon cousin s'excusa et me dit qu'il allait dans la chambre et m'expliqua que puisque qu'il était chez nous, il ne voyait pas sa copine et qu'il avait des envies à soulager. Puis il alla dans la chambre. Quinze minutes après, je vis que je n'avais plus de serviettes de douche et qu'elle se trouvait dans ma chambre mais je savais aussi que mon cousin se donnait du plaisir solitaire. Je me suis décider à le déranger quand même et lorsque je frappa à la porte il me dit vas y entre et me demanda ce que je voulais alors je lui expliqua pour ma serviette et en le regardant je vis une énorme bosse qui déformait la couette. Mon cousin vit que j'étais fixé sur son entrejambe. Il me dit : « Ben alors mon cousin pourquoi tu fixe la bosse comme ça ? - Euh ! Je ne fixe pas, je rougissais de honte. - Attend je vois bien ton regard, tu veux la voir ? - Ben non ça ne se fait pas ! - Ben si tu veux, tu peux regarder le magazine avec moi et te soulager aussi moi ça ne me dérange pas ! L'occasion fut trop belle et j'accepta. Je me suis allonger sur son lit et il mit le magazine entre nous puis il continua à se branler et moi je commençais en passant la main dans mon pantalon de pyjama et lorsqu'il tourna la page pour voir une photo de deux mecs un qui suçait l'autre puis le second qui léchait une chatte d'une blonde très cochonne, mon excitation fut plus importante et mon cousin le vit et il me demanda si ce que je voyais me plaisais car j'avais l'air encore plus excité. Je lui répondis que oui car mon inhibition était tombé avec l'excitation et il me demanda ce qui me plaisait le plus. Je ne pu répondre ne le sachant pas vraiment et il me demanda si c'était les mecs ou la nana mais je ne savais vraiment pas et il me proposa de regarder la page suivante ou on voyait que les deux mecs voir mon excitation et ensuite celle d'après avec la nana. Rien ne se passa sur les deux pages mon excitation était toujours la même et il me posa la question gênante de comment j'avais réagit en le voyant nu la veille et je rougit et ne pu répondre il me proposa de se mettre nu devant moi pour voir j'accepta et je vis sa superbe queue bien bander qui devait faire 22 ou 23cm par 5cm de diamètre elle était énorme mais m'excita beaucoup et mon cousin le vit. Je me sentis très gêné mais pas lui il me demanda si je pouvais lui rendre un service car il n'aimait pas trop se branler alors il me demanda si je pouvais le branler moi même. J'hésita un peu mais accepta et je pris son engin en main elle était douce grosse et chaude et mon cousin continua à regarder le magazine quand d'un seul coup il passa sa main derrière ma tête et me poussa pour que j'aille la sucer. Elle avait une odeur forte mais tellement excitante que je commença par un léger coup de langue dessus puis il m'appuya sur la tête puis il me prit la bouche. Il faisait des va et vient tellement fort que je failli vomir. Au bout de dix minutes de ce traitement, mon cousin se crispa et je senti de long jets de spermes chauds me couler dans la gorge il y en avait tellement que je ne pu tout avaler. Pour ma première pipe, j'étais conquis et mon cousin aussi car il me dit qu'il ne s'était jamais fait aussi bien sucer puis il me dit qu'il ne fallait en parler à personne. On se leva pour aller dans le salon puis je pris ma douche. Juste après, mon cousin me demanda de l'aide pour prendre la sienne puis lorsqu'il s'allongea dans la baignoire je vis qu'elle avait déjà reprit de la vigueur et je la caressa doucement puis je ne pu résister à la reprendre en bouche et mon cousin éjacula une seconde fois dans ma bouche. Nous sommes sortit de la salle de bains et mon cousin voulu parler de ce qui c'était passé. « - Dis donc tu as aimé visiblement me sucer pour que tu recommence ! - Oui je trouve qu'elle est super bonne à sucer ! Et toi tu as aimé ce que je t'ai fait ? - Ouais c'était bien ! Tu avais déjà fait ça ? - Non c'était une première pour moi, je ne savais même pas que je pouvais le faire ! - Ben tu te débrouille super bien ! Dommage que tu ne sois pas une fille ! - Pourquoi dis tu ça ? - Ben tu sais se faire sucer ça va un moment mais c'est quand même mieux de pouvoir baiser ! Surtout que ma copine est une vrai cochonne et qu'elle aime que je la prenne par tous les trous ! - Ah bon ! Même derrière ? - Oh oui ! - Mais ça doit faire super mal ! - Non pas du tout si tu travaille bien le trou avant que tu l'ouvre avec les doigt et du gel intime, ça passe facilement ! » Mon cousin m'excita encore plus et ses paroles me donnèrent envies d'essayer. Et il le vit facilement à la bosse qui déforma mon pantalon. Il se rendit à la supérette à côté de la librairie puis il revint avec un sac de course et il sortit de celui ci un tube de lubrifiant et il me dit que voyant l'excitation que sa me procurait, il voulait me faire essayer. J'acceptas mais je ne voulais surtout pas avoir mal ! On alla dans la chambre et il me caressa doucement puis je commençais à le sucer lorsqu'il prit du lubrifiant sur son doigt et qu'il me l'introduisit je fus surprit et eu un mouvement de sursaut, il me dit de me détendre qu'il allait faire doucement. Puis il me mit un premier doigt, qu'elle sensation nouvelle et agréable de sentir son doigt chaud en moi puis il en mit un second puis un troisième et faisait toujours des va et vient avec. Au bout de quinze bonne minutes, il me dit que j'étais prêt et me demanda de venir sur lui et de m'allonger dessus. Ma queue était écrasé entre nos ventres et il venait de se lubrifier un peu plus la queue lorsqu'il présenta son énorme gland à ma rondelle. Il poussa délicatement je sentis que ça forçait et d'un seul coup son gland passa en me faisant très mal il ne bougea pas pour que mon trou se dilate suffisamment puis il continua son avancé. Mon dieu que c'était bon de le sentir en moi ! Il était au fond de moi je sentait ses couilles contre mon trou et il me regarda en me demandant si ça allait puis il me roula une pelle monumentale. Il embrassait tellement bien ! il me lima pendant un bon moment toujours dans la même position à cause de son pied puis il se crispa et poussa des gémissement et je senti son sperme chaud au fond de mes entrailles. Son excitation devait être très grande car il y en avait beaucoup et ça me coulait le long du trou. Nous nous sommes redouché ensemble et il me prit encore deux fois dans la journée. Et la dernière fois il me donna du plaisir supplémentaire en me suçant et en avalant mon sperme.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.