827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Dans ma cité
Au départ je suis seul avec un pote, on se suce, se branle tranquillement jusqu'au moment où une bande de reubeu nous surprennent mon copain arrive a s'échapper et je reste seul face à une dizaine de mecs excité par ce qu'ils ont vu.
Je me retrouve enfermé avec eux. Je deviens leur chienne, leur vide couille, leur pute. Ils m'attache a tuyau contre le mur, ils m'insultent assez. Ils me tendent leur énorme bites a sucer, j'ais les larmes aux yeux tant leur engins essayent d'aller plus loin. D'autre me tâte les fesses, mon trou. Le plus âgé enfonce son gland entre mes fesses, mes hurlements sont étouffés par l'énorme sexe dans ma bouche.
Je suce chacun d'entre eux, puis chacun me sodomise essayent d'être plus violent que le précédent. Mon corps se retrouve recouvert de leurs semences. Je ne sais pas combien de bites je viens de sucer. Dès qu'une bite libère ma bouche une autre la remplace. Peut être qu'il y a pas que les premiers mecs.
Je me fais enculer par toute la cité, et elle se vide sur moi. Mon cul ne fais plus mal et le plaisir m'as envoyé dans un autre monde où je ressens rien. Toutes ces bites qui sont passées dans ma bouche sont si bonnes et si grosses. J'en ais envie de plus.
Maintenant je suis seul dans la pièce plus de bruit, juste moi. J'observe la pièce et là rentre la première bande. Ils me demandent si j'ais aimé être la chienne du quartier. J'acquiesce d'un sourire. Puis ils rajoutent que c'est pas finie ils m'explique qu'un mec du quartier n'arrive pas a avoir de relation car sa bite et trop grosse pour les filles. Quand j'entend ses mesures je me sens tout chose. 33*8cm inimaginable dans mon cul et pourtant il veut bien essayer. J'arrive a peine a avaler son gland et la moitié de sa bite. Mais cela ne l'arrête pas au contraire.
Il passe derrière moi m'attrape par les hanches, le sperme déjà contenu dans mon trou lui permet d'être lubrifié au max. je sens mes lèvres s'ouvrir comme jamais. Il s'enfonce en moi. J'arrive pas a le croire qu'il arrive à avancer en moi. Il pousse encore et encore en moi ouvrant devant lui mes entrailles. J'aimerais bien gémir mes deux gland se sont présentés devant ma bouche. Je sens enfin ses couilles enfin ses deux balles de tennis tapé contre les miennes. J'hallucine il en moi et au max en plus. Il commence ses va et vient ce qui provoque en moi une montée de plaisir.
C'est si bon de sentir se monstre en moi. J'arrive toujours pas a imaginer cela. Ces va et viens deviennent de plus en plus violent. Sortant en moitié pour me défoncer au max. je m'écroule sur le sol subissant ses assauts de plus en plus violent et profond. Malgré sa taille sa jouissance est proche. Il se retire, me retourne, et s'enfonce dans ma bouche. J'ai du mal à respirer, je sans sa teub se gonfler ses jets sont puissant et très nombreux j'ai du mal à les avaler. Ma bouche est remplie de sa semence et sa coule encore de son engin.
Ils me laissent là, écroulé par terre recouvert de sperme. Je descend petit à petit du 7eme ciel, mon cul me fais mal et laisse échapper le trop plein de sperme. Je m'allonge sur le matelas qui se trouve dans un coin et j'attends, j'attends les prochains.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.