827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Première défonce
Bonjour, je me nomme Arnold, j'ai 21 ans et j'habite à Amiens. Depuis maintenant trois ans, je suis complètement épanouï dans ma vie sexuelle et sentimentale. Oui, je le dis haut et fort : " je suis gay et fier de l'etre ! ".
Cependant, ça n'a pas été toujours le cas. A 18 ans, j'étais un jeune homme qui intéressait aux filles seulement pour faire comme les autres, comme tous les garçons de mon entourage. Je n'arrivais pas à trouver du plaisir à embrasser une lèvre pulpeuse, à caresser une fille, ou encore à la mater. Pendant la dernière semaine de juillet, semaine où tous mes potos étaient partis en voyage, il y a eu un déclic :Une nouvelle boite de nuit venait de se construire : Le pota cabana C'était une boite gay. L'envie d'assister à la soirée d'ouverture augmentait chaque jour. Etant seul, je n'avais pas de honte à y pénétrer.
Mais la peur de me faire reconnaître était très forte. Ou peut-être était-ce la peur de trouver enfin ma voie, mon épanouissement.
Prenant mon courage à deux mains, j'assistais enfin à la première et la plus charmante soirée de ma vie. Dès mon arrivée, un mec mûr d'une trentaine d'années s'est dirigé dans ma direction. On a d'abord bu un verre puis il m'a fait visité la discothèque : des salons situés au sous-sol, sous une lumière tamisée. Après une heure de conversation, il m'a caressé tendrement la cuisse. Une sensation qui était à ce jour encore inconnu m'avait frappée. Puis il enleva sa main de mon genoux. Machinalement, je fis de même. Toutes ces questions sans réponses devenaient tout à coup plus claires. Nous nous sommes ensuite dirigés vers le premier salon, on s'est allongés et je sentais enfin le désir dans ma queue qui montait. On se déshabilla mutuellement.
Il sortit alors un préservatif pour chacun de sa poche. Après ce passage obligatoire et indispensable pour notre bien-être, sa bouche s'approcha alors de ma bite et me frola le gland. Il me pompa ensuite pendant plusieurs longues minutes, il me crachait dessus tout en me regardant. Sa langue me titillait le gland rouge et dur. Je lui mis mon doigt dans son petit cul musclé, pour finir par la main entière. Il me proposa ensuite de le pénétrer. C'était merveilleux ! Une seconde plus tard et son trou béant me donnait envie. Je lui proposa de faire l'inverse. J'avoue que, sachant que j'étais très stressé, j'ai eu assez mal lors de ma première pénétration anale avec lui. Puis, au fil des minutes, la douleur s'estompa et l'envie et le désir de me servir de mes doigts étaient immenses. Pendant que je lui enfonçais ma grosse queue dans son cul musclé, je sentais ses mains me tripoter les couilles.
Toute la soirée fut une combinaison de jeux de mains, de bites et de parties de langues. Vers la fin de la nuit, nous nous sommes tournés face à face, debout, en se regardant et en se masturbant. Je n'avais même pas réalisé que toutes les personnes présentes dans la discothèque étaient venus nous admirer. L'excitation était intenable. Deux jets de sperme jaillirent de nos entraillent éclaboussant tout le monde. C'était l 'extase totale ! Pour une permière fois, faire l'amour, était quelque chose de merveilleux et surtout d'inimaginable auparavant.
Je conseille à tous les jeunes homo de ne surtout pas se gêner pour tenter de nouvelles expériences et d'aller au bout de leurs envies se faire prendre c'est tellement bon.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.