827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Ma transformation
J'étais hétéro totalement jusqu'a ce jour de juillet, ce vendredi j'ai emmené ma femme et ma fille à l'aéroport pour les vacances (4 semaines dans sa famille), puis je suis aller faire les courses. A l'instant ou je suis rentré dans le centre commerciale, j'ai remarqué une femme mi-quarantaine, un physique de rêve, bien que son visage est très commun, elle avait un charme fou, je l'ai suivit pour remplir mes yeux de cette beauté pendant un moment, puis me suis mis a commencer mes courses, au détour d'un rayon, je me suis trouvé en face de cette femme et suis resté figé en la regardant, elle me fixait et soudain me dis "pourquoi me regardiez-vous avec tant d'insistance en rentrant", j'ai bredouillé "votre charme et votre physique, m'ont tellement marqué que je suis soumis a votre beauté", elle me répondis séchement "suis-moi", elle a terminé ses courses, dirigée vers les caisses et toujours en la suivant, sommes aller au parking. Là, elle me dit "puisque tu es soumis à ma beauté, tu vient avec moi et tu obéira à mes ordres, j'aime abuser d'un homme sans qu'il dise un mot et fasse tout ce que je veut, surtout sexuellement, tu ne dois que dire que tu accepte", je ne sais ce qui s'est passé en moi, mais j'ai répondu, toujours en bredouillant "Madame, vos désires seront des ordres et j'accepte de me soumettre aux moindres de vos désires sans dire un mot selon votre demande, des cet instant je vous obéirais entièrement", et je n'ai plus parlé, mais me suis exécuté à sa demande de ranger ses courses dans la voiture, puis elle me dit de prendre ma voiture et de la suivre, ce que j'ai fait immédiatement, en arrivant devant son immeuble, je me suis parqué et venus prendre ses courses, la suivant comme un automate, je fut surpris de voir que l'acsenceur allait jusque dans son appartement, elle avait tout le dernier étage. A peine entré, elle me dit de poser dans la cuisine les courses et de me foutre à poil, un fois nu, je du rangé les courses et me mettre à genoux dans le salon, là elle me parla de ce qui m'attendait, une fois expliqué ses désires, je du lui signé un papier l'autorisant de faire de moi ce qu'elle voulait pendant tout le week end et commença à mettre en pratique ce qu'elle venait de m'expliqué. Elle me travesti, m'attacha en travers de la table du salon ventre sur la table et fesses offertes, et commença à me carresser les fesses en insistant sur mon anus, puis appliqua un gel lubrifiant, j'avais envie de dire non, mais ces carresses me procurait un tel plaisir et j'avais l'ordre de ne pas dire un mot, que je me suis laissé faire, lorsqu'elle introduisit un petit vibro dans mon anus, je ne pu m'empêcher de dire "non pas dans mon cul", pour toute réponse, je reçu une bonne paire de claque sur les fesses et l'ordre de ne pas parlé, et continua l'introduction, un plaisir inconnu et intense m'envahi, c'était tellement agréable que je ne dis plus rien, et me laissait faire totalement, après 5 bonnes minutes, elle changea et en pris un plus gros en disant "voila la grosseur minimum que tu devra recevoir et autant de fois que je le souhaite" et enfonça le gode délicatement, un plaisir encore plus fort m'envahi et dis "hooo, ouiii", et elle renchérit "Tu vas devenir pour un week end ma salope, tu devra te faire enculer selon mes envies autant de fois que le souhaiterais", une fois le gode bien au fond de mon anus, elle commeça un lent va et vient qui me fit découvrir un plaisir qui était dix fois supèrieur à tous ce que j'avait connu jusqu'à ce jour et quand elle se fixa une ceinture gode et me sodomisa, j'ai eu presque immédiatement une jouissance et j'éjaculais sur le tapis, elle le remarqua et dit "Tu jouis deja, et sur mon tapis petite salope, tu devra nettoyé avec ta langue" et me donna 2 paires de claques sur mes fesses tout en étant bien enfoncée au plus profond de mon cul, le plaisir était tellement fort que j'acceptait sans dire quoi que ce soit tout en me disant que d'être enculer par une femme, et de ce fait me sentir un peu homo était meilleure que le sexe normal. Mon dépucelage dura environ une heure, puis elle me laissa attaché à la table et partit, elle revient après un long moment, regarda mon anus et dit "bien il s'est ressérrer un peu, ont vas reprendre ou je me suis arrêté dans un petit instant", elle s'intalla dans le canapé et bu un verre, un court instant plus tard, j'entendit l'ascenceur et une voix d'homme retentit, elle se leva et me dit "maintenant tu vas satisfaire mon mari", elle alla accueillir son mari, ils parlèrent un instant et ils arrivèrent, l'homme se mit devant mon visage et sa femme le déshabilla, et elle dit "ouvre ta bouche et suce salope", j'ouvrit la bouche et il m'enfonce lentement sa queue dans la bouche et se retir tout de suite et dit "tu ne sais pas sucer salope", je regarda la femme et elle ordonna "répond salope", et je dit "je n'ai jamais eu de relation avec des hommes et n'ai jamais sucer une queue", alors l'homme me donna quelques indications et me remis sa bite dans la bouche, j'ai appliqué ses conseils et me mis à le sucer selon ses indications, je fut à nouveau surpris, car ce n'était pas désagréable du tout, je trouvais même que c'était aussi bon et agréable que de lècher une chatte, et même peut-être meilleures, pendant que je le suçais, je pensais que j'était en train de découvrir que j'étais bi-sexuel et que j'appréciais énormément ce nouveau plaisir sexuel, et également que jusqu'à maintenant, j'avais manqué un plaisir incroyablement bon, je m'appliquais à mettre en pratique les indications et conseils que l'homme me donnait, et la femme avait remis sa ceinture et me sodomisait très lentement, d'être pris ainsi me fit vite arrivé au plaisir et je jouit à nouveaux, l'homme dit alors "Chérie, tu as trouvé une vraie salope et ont va pouvoir s'amuser longtemps avec et pas seulement nous", ces mots m'ont fait frémir, mais de plaisir, je ne sait ce qu'il entendait par ces mots, mais je prenais du plaisir à les entendre, une fois bien dur, il se retira de ma bouche et enfila un préservatif et sa femme se retira avec lenteur de mon cul et inversèrent les roles, lui me sodomisa avec un peu plus de force qu'elle, et elle retira sa ceinture et m'ordonna de lui lècher sa chatte, en moins de 5 minutes, je jouit à nouveau, et d'une force encore jaimais connu, ce qui me fit penser que je ne pourrais plus me passer de me soumettre aux désires des hommes commes des femmes et même des deux ensembles, et après un long moment du vas et vient de l'homme entre mes fesses et ma langue qui fatiguait un peu, l'homme se retira de mon cul et enleva le préservatif, et vient se finir à la main pour gicler tout son sperme sur mon visage, un nouveau plaisir indescriptible m'envahit et je cria de plaisir. Ils s'installèrent sur le canapé et discutèrent un peu, puis la femme vient me libérer de mes liens, et du me mettre à quatres pattes devant eux sur le tapis en attendant leurs nouveaux ordres. Après une bonne vingtaine de minutes, ils s'adressèrent à moi en m'autorisant seulement à répondre à leurs questions. Puis, après avoir répondu à toutes leurs questions, et leur avoir renouveler mon obéissance totale en acceptant de passer la semaine prochaine, en dehors de mon travail, à leurs ordres, l'homme m'expliqua que je devrais aussi satisfaire leurs amis quand ils seront ici, puis ils m'ordonna de le sucer et lècher sa femme, je me suis refait sodomiser par les deux et après avoir repris leurs plaisirs, ils m'attachèrent sur une chaise et sortir pour manger au restaurant. Quand ils rentrèrent, ils m'ont demandé de leurs expliquer mes motivation à leurs obéir, et je ne pu résisté à tout dire "A la vue de la perfection physique de votre femme, je suis devenu un automate, et lorsqu'elle m'ordonna de la suivre je ne pu refusé, j'était attiré par une force inconnue et devais lui obéir, mais surtout une fois attaché et qu'elle a commencé mon éducation en enfonçant le premier petit vibro dans mon cul, j'ai su que je ne pourrais plus rien refuser et que seul le plaisir de cette femme allait compter pour moi, puis vous êtes arrivé et j'ai découverte le plaisir de la bi-sexualité, ce plaisir qui vous rends dépendant, puisque beaucoup plus fort, intense et agréable que le sexe normal, je ne souhaite que vous obéir et vous voir jouir, votre plaisir est mon unique but pendant la semaine que vous voudrez bien me soumettre, et si vous le désirez, je suis célibataire pendant 4 semaines et serait heureux de vous obéir pendant les vacances de ma femme, qui elle, est trop traditionnel dans les rapports intimes, et maintenant que j'ai découvert enfin le vrai plaisir sexuel, je ne pourrais plus m'en passé et souhaite vous obéir totalement, au moins pendant ces 4 semaines, et si vous le souhaitez également certain jours après le retour de ma femme, car je ne pourrais plus avoir de plaisir normalement", et il me coupa pour me dire "Il faut être certain que tu le veut, car tu devra porter en pemanece des dessous sexy, voir très sexy de femme pendant le temps ou tu sera dans cet appartement, et tu ne devra jamais rien refuser et parler le moins possible, voir pas du tout, tu devra exécuter toutes les demande, aussi bien de nous que de noa amis, et accepter également d'être l'objet de nos soirées ou tu devra certain soir satisfaire une dizaine, voir plus de personnes, hommes et femme confondu", j'ai alors baissé mon regard et répondu " je ferais tout ce que vous voudrez, je ne souhaite qu'être votre salope comme vous m'avez appelé jusqu'a maintenant, dès cet instant je serait tout ce que vous voudrez, votre salope ou pute selon vos désires", la femme m'a répondu "Salope et même pute, vraiment tu accepte tout", toujours le regard baissé "oui madame et monsieur, tout, mon plaisir est d'être sexuellement votre chose, votre objet, votre salope, votre pute et tout ce que vous souhaitez, je veut vous appartenir en dehors de mon travail totalement pour la durée de ma liberté familliale au moins". Pendant ce premier week end, ils m'ont fait et fait faire sexuellement beaucoup de choses dont je n'avait jamais pensé, et dès le lendemain, ils ont fait participé deux autres couples, et une fois seul avec eux, je leurs est avoué que je souhaitais encore en vouloir, que je n'était pas rassasié, et à ce moment ils ont compris qu'ils pourraient tout faire de moi, j'ai gardé pour moi le moment ou j'ai pris le plus violent plaisir de ma vie, c'était lorsque 2 femmes se relayaient dans mon anus et que j'avait les trois queues devant mon visage, je suçait et branlait a tour de role, subir les assauts de plusieurs personnes en même temps est un plaisir indescriptible tellement c'est bon. Le lundi, je fut peiner par ce qu'ils m'ont dit, car ils étaient dans la région de Lausanne que pour 1 semaine encore, ils échangeaient leurs appartement avec des amis, qui sexuellement n'étaient pas aussi libertin et vicieux qu'eux, mais qu'ils s'entendaient bien pour l'échange de leurs habitation et qu'ils aimaient se défouler aussi pendant leurs vacances avec les amis des lieux qu'ils fréquentent dans leurs quètent du plaisir de dominer un homme, de l'exiber et de l'offrir à plusieurs personnes. Pendant cette semaines, dès que j'avait terminé mon travail, j'allait les rejoindre et me soumettait totalement à leurs ordres, j'ai du satisfaire chaque jours entre 6 et 10 personnes, le mercredi ils ont fait un jour entièrement hommes, et le jeudi entièrement femmes, c'est après ces deux jours bien distinct que j'ai compris vraiment le sens bi-sexuel, et que je suis un bi totalement au plus profond de mon être, j'ai pris un égale plaisir aussi bien le jour hommes que le jour femmes, ainsi que les autres jours, c'était à chaque fois une découverte et un plaisir nouveau, car jamais un jour ressemblait au précédent, et même si c'était identique, le plaisir que je ressentait était différent. Maintenant ils sont partit et je suis vraiment en manque...

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.