827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Pipe sur aire d'autoroute
Technicien dans un service après-vente dans les moteurs électriques, je parcourais le 1/4 de la France pour mes déplacements professionnels. Je vivais maritalement avec une femme de mon âge et tout se passait dans la logique des choses. Cependant, j'avais souvent envie de me trouver un jour, à genoux devant un type à qui je taillerai une pipe. Lors des longs parcours en voiture, j'y pensais souvent en imaginant me trouver plus ou moins obligé à réaliser mon fantasme. J'en bandais et je m'arrêtais souvent pour me branler dans un WC sur les aires d'autoroute où je lisais ces annonces évocatrices écrites sur les murs ou les portes. Une nuit, je rentrais de Lorraine par l'autoroute. Je pensais à ça et bandais depuis plus d'une demi-heure en me caressant de temps en temps. Je n'en pouvais plus, il fallait que je m'arrête ! Première aire d'autoroute, je m'y engage et dirige mon auto vers les sanitaires. Personne d'autre de garé. Je sors de ma voiture et je ne sais pas pourquoi, j'ai eu brusquement envie de baisser ma braguette et sortir ma bite. Je me dirigeais ainsi vers les WC, la bite à l'air en me masturbant. L'excitation étant à son comble, pour un peu j'allais décharger tout de suite ! J'essayais de me calmer. Je rentre dans les toilettes et me dirige vers un WC. Je rentre, pas de verrou, j'essaye le second : idem. Tant pis, je suis seul ; Je baisse mon pantalon et slip et commence à me masturber en lisant les invitations pornos de tous genres. Dans mon délire, je n'ai pas entendu la porte s'entrouvrir. Un homme d'une cinquantaine d'année, genre costaud était là devant moi. Je tentais de remonter mon pantalon. - Alors, on s'excite sur la littérature ? Ne te rhabille pas continue ton affaire, ça m'excite aussi ! Sur ces bonnes paroles il baisse sa braguette, descend pantalon et slip, affichant une bite plutôt imposante, en pleine érection, gland décalotté. - Çà donne quoi en vrai ? C'est pas mieux que de lire ? Regarde ! J'ai une belle bite ? Hein ? Allez, assied-toi sur le siège tu vas me la sucer. Toujours plus ou moins débraillé, mal à l'aise, en pleine panique, le voyant, le gars me pousse en arrière et je me trouve sur la cuvette des WC. Il s'approche et me frotte sa bite contre mon visage. - Allez mon minet tu vas aimer ça, ouvre bien ta bouche que je te la baise. J'en avais très envie, depuis le temps que j'en rêve, mais je n'ose pas ! - Monsieur fait le timide ? Un peu de courage, une bite comme ça, avec les couilles bien pleines, on ne trouve pas ça tous les jours. J'hésitais toujours ! Le gars me tire une claque. - Bon, il faut que je m'énerve ! ! Allez, assez discuté ! Tu vas me sucer comme une nana, et jusqu'au bout, je veux te voir tout avaler ! ! Compris ? Commence par me lécher les couilles et la queue ! Je sortis la langue et commençais à me délecter de cette grosse bite ; Je la léchais de bas en haut, en lui caressant les couilles avec mes deux mains ; C'était hyper génial, mais j'essayais quand même de cacher mes émotions. Je retardais le plaisir de poser mes lèvres sur son gland et d'avaler sa queue ! Visiblement il aimait ce que j'étais en train de lui faire ; Je bandais comme un dingue pensant que j'allais décharger dans mon slip, sans même me toucher. Enfin je pris sa bite dans ma bouche et entrepris un va-et vient lentement. C'était encore meilleur que dans mes fantasmes, pourvu qu'il se retienne pour que j'en profite le plus longtemps possible. Au bout d'un quart d'heure, il me dit : - Je vais me vider les couilles dans ta bouche et tu vas aimer mon sperme, alors je veux te voir tout avaler ! - O.K. j'en ai envie, elle est si bonne ta bite, vite, décharge tout ton sperme ! Il se contracta et je reçus d'énormes giclées dans la bouche et il sortit sa queue pour m'en mettre sur le visage. J'ai tout avalé en rabattant même le sperme qui était sur mes joues. En même temps, j'avais joui dans mon slip. - Donne-moi ton téléphone me dit-il, tu as eu l'air d'aimer çà la bite, alors je passe toutes les semaines ! Je me réserverai pour ta bouche. La semaine prochaine je passe mercredi, et je suis même avec un copain, alors si tu vois ce que je veux dire ! On te baisera à deux ! Ciao coquin ! Je me suis masturbé à nouveau, en pensant que j'avais hâte d'être à la semaine suivante.
J'attendais avec impatience la semaine suivante, et m'arrangeais le mercredi pour avoir un déplacement sur le secteur à proximité de l'aire d'autoroute où j'avais rendez-vous vers 22h. J'allais avoir 2 bites à sucer, et bien qu'encore timide de cette nouvelle situation, j'en étais déjà tout excité. Toute la semaine, en repensant à mon aventure, je m'étais masturbé plusieurs fois par jour ! Après avoir dîner dans un Routier, je reprenais ma voiture et j'empruntais l'autoroute. Sortie à l'aire en question. Arrivé devant les sanitaires, j'avais le coeur qui s'était emballé et je bandais comme un dingue. Une voiture, celle du gars que j'avais sucé, et un poids-lourd un peu plus loin, le copain dont il m'avait parlé Sans doute ? Je sors de mon auto et me dirige vers les WC. Les deux gars étaient déjà là. - T'en redemande mon minet, puisque tu es venu ? Tu as aimé la bite ? Hein ! Et bien on va te satisfaire ! Je ne sais pas pourquoi, mais il y avait une certaine ironie dans ses propos ! Mais bon, j'avais tellement envie de revivre l'expérience ! - Tu vas te mettre à poil, O.K. ? - Vous êtes sûrs ? Mais pourquoi à poil ? - Histoire de nous exciter un peu plus, allez fout-toi à poil. Je n'en voyais pas trop la raison, et comme je discutais à nouveau, ils m'ont empoigné et pendant que le routier me tenait par derrière, l'autre a ôté mes chaussures, m'a déboutonné et baissé le pantalon, puis les chaussettes, slip et le tee-short. En 30 secondes, je me trouvais totalement à poil dans ces toilettes pour hommes. Le routier a ramassé mes affaires et les prenant avec lui, il est sorti des WC. Ça sentait vraiment l'embrouille, et je commençais sérieusement à paniquer ! C'est alors que l'autre gars s'est adressé à moi : - Voila, on te laisse là, à poil, et tu vas faire la pute pour nous, toute la nuit. T'a aimé la bite l'autre jour ? Alors là tu vas en avoir des queues, de toutes tailles et toutes les couleurs. Mon ami routier a fait passer le message à tous ses collègues avec sa CB, et tu devrais avoir une bonne vingtaine de gars qui vont venir te mettre ou se faire sucer. Plus peut-être d'autres occasionnels ? - Alors on ne dit pas merci ? - Et nous, demain matin on viendra chercher le pognon. Rassure-toi, tu auras ta part, mettons 25 % çà te va ? Enfin tout de façon, t'as pas trop le choix ? Et on te ramènera tes fringues. Amuse-toi bien tapette ! - J'oubliais, c'est 20 € la pipe et 50 € pour te faire enculer ! - Avant de partir, tu vas m'en tailler une petite, à genoux, histoire de te mettre en bouche ! Il se place devant moi, sort sa bite et je me suis mis à le sucer, à dire vrai avec beaucoup moins de plaisir, vu la situation. A moment de jouir, il me tenait la tête et il m'a déchargé tout son sperme dans la bouche, et m'a forcé à avaler. - Bon c'est pas tout çà, j'ai un métier moi ! Enfin toi aussi maintenant, ah ! Ah ! Ah ! Et il partit.
Je restais bêtement à poil dans ces WC, et que faire ? Plus de fringue, pas la clef de ma voiture ! Le piège complet. J'allais tenter une sortie pour me cacher quelque part, mais au moment de franchir la porte, j'ai vu un gars s'approcher. Je me suis retourné en essayant de me cacher dans un des deux WC, mais ils ne fermaient toujours pas à clef ! - Alors il est là le PD ? J'ai une de ces envies de me faire sucer la bite ! J'entendis le gars qui ouvrait la porte d'à côté, puis celle du WC où j'étais. J'ai eu beau tenté de retenir la porte, elle s'ouvrit sans problème. - Ah, il est bien là ! Allez, viens me baisser la braguette et le froc, ma bite n'en peut plus ! Et il parait que tu en redemandes ? Tiens les 20 € ! La nuit ne faisait que commencer ! !

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.