827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Mais quelle vacance!
La fin de l'année approche, je n'avais aucun programme pour mes vacances, mon père travaille en été et rien n'a été prévu. Je suis Farid étudiant en terminale18 ans, 1.70m faisant du sport toute l'année. Nous habitons dans une petite ville en bord de mer, mais j'aurais aimé aller à la montagne pour mes vacances, j'avais quelques économies, j'ai proposé à mes parents de me laisser aller faire du camping en montagne avec des copains de classe, l'idée leur a plu mais ils avaient peur qu'il m'arrive quelque chose ; finalement ils ont accepté parce que je leur ai dit que j'irai avec Slim un copain de classe du même âge que moi dont mes parents connaissaient la famille.
Notre choix se porta sur un camping dans une région de lacs. Nous avons préparé notre paquetage et on a pris le car pour notre destination. On ne devrait pas rester plus de 10 jours. L'endroit était beau, on plante notre tente à l'ombre d'un arbre. On fait un tour, il y avait peu de monde, le soir on fait notre dîner on mange et on se couche. Slim bougeait beaucoup je n'arrivais pas à fermer l'oeil. - tu n'as pas sommeil je lui dis. - non je n'arrive pas à m'endormir, je n'ai jamais dormi par terre. - moi non plus. Nous étions loin des autres tentes on a commencé à parler de tout et de rien jusqu'à arriver aux choses de filles, on parlait de nos copines de classe, on vantait la beauté de certaines, là j'ai commencé à avoir une érection et j'ai commencé à jouer avec mon sexe comme si je me branlais, Slim s'est rendu compte et m'a demandé ce que je faisais je le lui dis, il me dit que lui aussi bandait déjà. - et si on se masturbait ? - oui pourquoi pas... Et on s'est assis et commencé à nous masturber. - et si on le fait l'un pour l'autre, me dit Slim. - pourquoi pas ! Il a pris ma bite et je lui ai pris la sienne et on a commencé à nous masturber mutuellement, c'était mieux, on arrive à l'orgasme, on éjacule on se nettoie et on se couche, on était en short, torse nu. Le matin au réveil je trouve mon compagnon bite cul avec moi, m'entourant le torse avec un bras. Je me dégage, je le réveille, nous avions notre érection matinale, on va aux toilette on se soulage et on revient préparer le petit déjeuner. Après on est allé dans la forêt on a fait un peu de marche non loin du camping pour ne pas nous perdre, on s'est assis pour nous reposer, on avait chaud on a enlevé nos t shirts on est resté torse nu, là on a commencé à parler de ce qu'on a fait la veille et on l'a refait, masturbation mutuelle, en plus on s'est embrassé. Notre excitation était mutuelle, on voulait essayer autre chose. - tu as déjà fait ça avec quelqu'un ? il me dit. - non jamais, et toi ? - oui une fois, j'ai enculé et on m'a enculé. - ah bon, et comment ? - tu veux qu'on essaye ? - ça doit faire mal, on n'est pas des gays... - mais on peut se soulager, tu ne veux pas essayer ? - bof, pourquoi pas. - qui commence ? - toi si tu veux. - Mets-toi à plat ventre et relâche-toi. - Tu crois que cette bite pourra entrer dans mon petit trou du cul ? - Oui ne t'en fais pas ! Je baisse mon short et je me mets à plat ventre comme Slim m'a dit, il a commencé par me masser les fesses, il y déposa des bisous, il allait doucement tout en me chuchotant des mots gentils comme quoi que ça va être bon, que ça ne va pas être désagréable. Il mouilla un doigt et me le met dans le trou du cul, j'ai sursauté, il m' calmé tout en laissant son doigt dans mon cul, il a commencé à faire des va et viens et j'ai commencé à gémir sentant un peu de plaisir, il rajouta un deuxième doigt ça m'a fait un peu mal, mais j'ai ressenti du plaisir, là il me dit que bientôt je serai prêt, il rajouta un troisième doigt, j'ai senti qu'il allait me déchirer l'anus, j'ai poussé un cri, il me calma et continua son manège, j'ai ressenti du plaisir, il a retiré ses doigts me cracha sur la rondelle, mis de la salive sur sa bite et posa son gland sur mon anus, il s'étend sur moi et m'envoya son chibre dans les entrailles, j'ai presque perdu connaissance par la douleur ; il n'a pas bougé me laissant le temps de reprendre mes esprits. - tu me fais mal, je lui dis. - ça va passer, ça va être du plaisir. - vas-y doucement stp... - écarte tes fesses avec les mains et relâche toi, la douleur va passer, crois moi. Il commença a me pilonner j'ai commencé à sentir du plaisir. - oui vas y ça commence à être bon. - c'est ce que je t'ai dit. j'ai commencé à gémir pour de bon, là il s'activa me pénétrant de plus en plus fort en gémissant, moi je gémissais par le plaisir qu'il me donnait, j'ai senti un liquide chaud dans mes entrailles, il venait de jouir dans mon cul et il s'avachit sur moi en gardant sa bite dans mon cul, j'aurais aimé qu'il ne finisse jamais, il se retira de moi se nettoya, j'ai remarqué que le sperme coule encore de mon trou du cul, il y avait même un peu de sang. - comment c'était, il me demanda. - c'était pas mal. - c'est ton tour maintenant, pas besoin de dilatation, tu me la fourres. Il enleva son short se met à quatre pattes et m'invite à lui bouffer le cul, j'ai passé ma langue sur son trou du cul et il commença à gémir, il avait une belle rondelle, pas un poil. Mon chibre allait exploser. - vas-y mets là moi cette bite. je lui crache sur la rondelle, je mets de la salive sur ma bite et je mets le gland sur son anus et je pousse, ma bite disparaît peu à peu jusqu'aux couilles, je le prends par les hanches et commence à le pilonner, AAAAAAAAAAHHHHH QUE C'EST BON il disait et moi je gémissais pendant mes va et viens, son anus m'enserrait la verge, et je trouvais que c'est bon, et j'ai continué à le baiser, j'ai senti que mon orgasme approchait et j'ai accéléré la cadence et je me suis enfoncé le plus profondément possible et j'ai éjaculé trois bons jets, j'ai voulu que ça ne finisse jamais, je suis resté incrusté en lui jusqu'à ce que j'ai débandé. Je me suis nettoyé la bite et on est rentré au camping, moi je marchais d'une façon un peu tordu, j'avais encore mal au cul.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.