827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Basket et sucettes..
Salut à tous ! ! Je pensais être uniquement hétéro mais je sais qu'une bonne bouche peut être féminine comme masculine.... Ma première expérience avec un mec s'est faite avec internet. je tchatais et je me suis fait brancher par un mec, au début c'était un jeu et j'y ai pris goût. On s'est donné rendez-vous et j'y suis allé. j'étais excité mais surtout angoissé. On est allé chez lui et j'ai pris mon pied.... Il m'a guidé vers sa chambre et m'a dit de me mettre à l'aise alors je me suis mis en boxer. Il est venu sur le lit et m'a demandé s'il pouvait me caresser. Je lui ai dit oui et il a commencé à me caresser le sexe puis il a passé sa main dans mon boxer. Hummmm.... Petit à petit, il m'a enlevé mon boxer et s'est placé entre mes jambes; là il a passé sa langue sur mon gland puis il s'est mis à me lècher le sexe. Il s'affairait sur ma verge comme un gourmand. Et j'ai compris qu'il en était un car il m'a sucé et lèché 5 fois de suite. je suis reparti avec les couilles complètement vidées. Je peux vous dire qu'on s'est revu et à chaque fois, c'était pareil. Je repartais lèger et comblé... Mais ce n'est pas de ça dont je veux vous parler.
Depuis 4 mois, un mec est arrivé dans mon club de basket. Il est sympa, on rigole bien et de temps en temps on fait des matchs en un contre un. Il y a 2 mois, on est allé joué dans une salle et après on est allé chez lui pour se changer car on avait décidé de se faire un resto entre potes. Je suis passé le premier et pendant qu'il prenait sa douche, j'ai regardé les magazines comme je faisais habituellement car j'aime bien "les mots flêchés". Et là, je tombe sur la couverture d'une revue, c'était une vraie surprise. Il y avait le visage d'un mec en assez gros plan en train de lècher une queue en érection. La façon dont il faisait ça montrait qu'il prenait beaucoup de plaisir à le faire. Cela m'a excité. Ce que je n'avais pas remarqué c'est que Christophe m'observait depuis quelques minutes. Il m'a dit : - Alors tu trouves ça comment ? Je me suis retourné et il était en peignoir. Il m'avais surpris et je savais plus quoi faire. Il m'a demandé si ça me choquait et j'ai répondu "non". L'air de rien, il a cherché 2 verres et a servi du whisky, mon pêché mignon à l'apéro. On a discuté et je lui ai avoué que j'avais été déjà sucé par un mec. Lui m'a dit qu'il adorait le faire. L'alcool aidant, je sentais une envie monter en moi. Il a pris la revue et la feuilleté en me montrant des photos. Je voyais des mecs sucer avec délectation des verges et je me disais que j'aimerais bien me faire pomper comme ça. faut croire qu'il lisait dans mes pensées car il a posé une main sur ma cuisse. Voyant que je me laissait faire, il s'est collé à moi et a commencé à m'embrasser dans le coup. Pour vous le décrire, il est métissé, cheveux bruns, yeux bruns, une bouche féminine, il est fin, d'environ 1m70. Moi je fais 1m80. Je sentais sa langue dans mon cou et je frissonnais de plaisir mais j'étais crispé. Il a dû le sentir car il m'a dit à l'oreille : - Laisse- toi faire. Il a entrepris de me déshabiller, ce qu'il fit parfaitement car en quelques secondes je me retrouvais en boxer. Il s'est assis sur mes cuisses et a posé un lèger baiser sur mes lèvres puis il a doucement enfoncé sa langue que j'ai laissé passer entre mes lèvres. Sa langue était fine comme celle d'une femme et un peu râpeuse. je me suis dit qu'elle allait être un délice sur mon sexe, ce qui m'a excité encore plus et m'a queue gonflait... Assis sur moi, Christophe avait passé ses mains derrière moi et me caressait les fesses à travers mon boxer et en même temps, il se frottait à mon sexe qu'il devait sentir durcir.Puis ses mains sont remontées, il m'a caressé les tétons, il faisait rouler mes pointes entre ses doigts. Je me tortillais sous lui, je sentais mes pointes durcir sous ses doigts et il s'est mis à les lècher, les sucer, les mordiller. Il me rendait fou, alors j'ai passé mes mains sous son peignoir et j'ai attrapé ses fesses. Elles étaient douces... Je sentais quelque chose contre ma queue. A peine le temps d'y penser et le voilà en train de descendre avec sa bouche et sa langue sur mon ventre. Il glissait entre mes jambes et rapidement il se trouva à genoux, la tête au-desssus de mon sexe. Avec une grande habilité, je me retrouvais nu... Sans rien dire, il s'est mis à me lècher. Sa langue, un peu râpeuse, était un délice. Je le regardais me lècher, c'était trop excitant. Ses mains me caressaient partout, pinçaient doucement mes tétons pendant que sa langue visitait mon entre-jambe. Elle passait partout, sur ma queue, mes couilles, entre mes couilles et mes cuisses.... Il savait ce qu'il faisait. Moi, je me sentais partir, je m'abandonnais à ses caresses les yeux fermés. Je savourais, je me délectais de ses caresses qui, je dois dire, valaient largement celles d'une femme, si pas plus. Sa langue devenait de plus en plus pressante sur ma verge et mes couilles. C'était si bon de se faire entreprendre ainsi par une personne qui se donnait à fond pour vous faire plaisir. Une de ses mains est venue rejoindre sa langue sur ma queue. J'en ai frissonné. Sa main m'a branlé et il m'a gobé les testicules tour à tour, j'ai senti ma queue durcir entre ses doigts. Puis sa bouche est remontée jusqu'à mon gland pour l'engloutir et descendre délicatement le long de ma verge et ses doigts se sont mis à malaxer mes couilles. J'ai posé mes mains sur sa tête pour donner de temps en temps le tempo mais en fait je ne faisais que suivre car il était très doué. Il me suçotait, m'aspirait, me lèchait, gobait mon sexe avec douceur et gourmandise, ce qui m'amena à la jouissance. Il m'a senti venir et il a placé ses lèvres juste autour de mon gland, et pendant que je giclais, il m'a branlé. Mon sperme a fusé en jets épais qu'il a avalé. A la fin de ma jouissance, il m'a lèché le gland délicatement et j'ai ressenti des décharges dans tout le corps. Je le regardais faire, il faisais ça avec envie. Il s'est arrêté et m'a dit : - J'attendais ça depuis un certain temps. Il m'a expliqué que depuis un mois, il se masturbait en pensant à moi, à ma queue qu'il aimerait sucer...... J'étais flatté et ma queue à recommencé à gonfler. Ilétait d'une douceur, cela contrastait avec son speed sur un terrain de basket. Il s'est relevé, son peignoir était ouvert, je voyais son sexe en érection, j'avais envie de lui rendre la pareil mais je n'osais pas. Il s'est assis sur moi, ses couilles touchaient ma peau ainsi que sa queue. Il m'a embrassé, je sentais le goût de mon sperme. J'ai hasardé une main entre nous pour toucher son sexe, il s'est soulevé. J'ai caressé sa queue, je l'ai branlé doucement, c'était la première fois que je touchais un sexe masculin à part le mien. Il était doux, je le sentais encore durcir entre mes doigts. Je me suis mis à lècher son torse, ses tétons. J'essayais de faire aussi bien que lui. Il gémissait, je regardais son visage et aussi ma main qui branlait un sexe de mec. Je la faisais coulisser lentement sur sa verge, alternant des mouvements rapides et d'autres plus lents. Il devait aimer car il haletait.... Au bout d'un certain temps, il m'arrêta et me leva du canapé pour me guider vers sa chambre. Il s'est allongé et m'a demandé de venir contre lui. Ce que je fit. On s'est caressé. J'avais envie de lui rendre la pareil mais je n'osais pas. Je lui lèchais le torse et descendais vers son ventre. Il m'a demandé si c'est ce que je voulais. Je lui ai répondu que oui mais que j'apréhendais de le faire. Il m'a parlé d'une voix douce et m'a guidé. J'avais son sexe dur à portée de ma bouche, ma respiration était forte. Du bout de ma langue je l'ai touché, sa texture était étrange. Son sexe était lisse comme le mien. Il m'a dit : - Prends ton temps Lentement, j'ai commencé à effleurer sa verge avec ma langue, ce n'était pas déplaisant, j'ai donc appuyé mes caresses pour finir par lècher pour de bon sa queue. Il me disait ce qu'il voulait et je le faisais. Je lui caressais les couilles tout en le lèchant. J'écrasais ma langue sur sa hampe comme il me le demandait, je la sentais tressauter sous ma langue puis il m'a demandé de la prendre en bouche. Je l'ai sucé lentement suivant ses conseils. Puis au bout de quelques minutes, je me suis occupé de sa queue comme je voulais. J'ai mis toute mon envie et ma gourmandise car j'appréciais ce que je faisais mais j'appréhendais une seule chose, sa jouissance. J'ai accéléré mes vas et viens, ma bouche gobait sa queue entièrement, ma main malaxait ses couilles. Sa verge avait un bon goût et ses gémissements me poussaient à faire de mon mieux. A force d'aspirer sa bite, il me prévint qu'il allait jouir, j'ai sorti sa queue de ma bouche et je l'ai branlé comme un fou. Il a joui en de très gros jets. Mes doigts en étaient plein de sa semence et sa queue aussi. Du bout de la langue, j'ai goûté à son sperme étalé sur son gland. Cela ne m'a pas dégoûté alors j'ai lèché sa queue pour en avoir plus. En quelques coups de langue, j'avais nettoyé sa verge. Il m'a attiré vers lui et m'a roulé une pelle douce qui n'a fait que me rendre encore plus dur. J'étais allongé sur lui, nos queues se touchaient et nous en profitions pour nous frotter l'un contre l'autre. Il m'a remercié pour ma fellation et je ne voyais pas pourquoi il l'avait fait car il m'avait fait la même chose.
On est resté comme ça un moment puis je me suis allongé à côté de lui. Il a pris ma verge entre ses doigts et je me suis assoupi......

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.