827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

SOS informatique
Je sais, j'ai des textes et des photos dans mon ordinateur auxquels je tiens beaucoup. L'informaticien est là, car mon matériel est en quenouille, et il le tripote dans tous les sens. Je lui demande d'essayer de ne pas détruire mes fichiers tout en sachant que l'intérêt que j'y porte risque d'éveiller sa curiosité. Il fait son travail et parvient à sauvegarder ce qui m'est cher. Il sait maintenant. Il n'a pas eu le temps de lire les textes mais par contre il a dû voir les photos de queues. Peut-être a t-il vu la photo où je me fais enculer, celle où je suce ou encore celle où mon visage est maculé de foutre frais. Je le vois à son air gêné de celui qui fait semblant de n'avoir rien vu. Il sait que je sais qu'il sait. Mais il sait aussi que je vois bien qu'il est excité par la situation. Son excitation est sans doute contagieuse car je sens une chaleur qui monte en moi. Je me paie un coup d'audace et je l'invite à ouvrir mon fichier photos, histoire de vérifier qu'il n'y pas de dégâts. Il l'ouvre et passe en revue mes photos hard les unes après les autres sans commentaires. Je suis debout derrière lui et lui assis devant mon ordinateur. J'ai le ventre juste à la hauteur de son épaule droite. Le cour un peu battant quand même, ma main se dirige vers ma braguette. Je me demande s'il a vu mon mouvement ou pas. J'espère bien car pour le cas où je me serais trompé j'imagine qu'il s'en serait allé à cet instant, mais il ne bouge pas et regarde toujours l'écran ou fait semblant de le regarder. Mes doigts s'activent doucement, sans brusquerie pour ne pas l'effrayer et j'atteins le petit bout de métal de la fermeture. Tout doucement je le descends vers le bas tout en regardant les mains de l'informaticien qui ne sont plus sur le clavier. Elles sont sur ses cuisses. La mienne est entrée dans mon pantalon et caresse le tissu de mon slip juste au-dessus de ma queue que je sens enfler. Il n'a pas pu ne pas voir maintenant. Il sait très bien ce que je suis en train de faire, mais il ne s'en va pas. Je ne sais pas si j'ai la berlue ou pas mais il me semble que son souffle s'est accéléré, que j'entends battre son cour. Je me jette à l'eau et plonge ma main dans mon slip en passant par le haut, par la ceinture, et j'extraie ma queue et la mets à l'air. Elle est là, dans ma main, moitié bandée, au-dessus de son épaule. L'informaticien ne bouge pas, il attend. Ses doigts sont remontés tout le long de ses cuisses et sont maintenant à hauteur des aines. Je tiens ma queue à quelques millimètres de sa joue et je fais coulisser. Comme il n'y a pratiquement aucun bruit dans la pièce, en dehors du ronflement du ventilateur, on n'entend que le chuintement humide de la peau qui va et vient sur la hampe et le gland. Un bruit mouillé, séduisant, attirant, fascinant. J'accélère pour le tenter et le bruit augmente. Il ne résiste pas et tourne la tête d'un quart de tour vers moi. Il n'a plus qu'à ouvrir la bouche pour me prendre. Il l'ouvre. Je glisse mon membre dedans sans lui demander son avis et il commence à sucer comme quelqu'un qui a déjà souvent sucé et qui aime ça. C'est parfait pour moi qui aime autant sucer que me faire sucer. Il a fait pivoter la chaise et se tient maintenant juste en face de moi et me pompe. Plus il pompe plus il a envie, plus il s'excite, plus il va vite. Il a mis ses mains à la base de ma queue avec le pouce sous ma hampe et quand il plonge pour m'engouffrer il vient toucher mes poils. Je n'ai pas besoin de lui demander quoique ce soit, il ouvre tout seul son pantalon pour nous mettre à égalité et il sort aussi sa queue raide. Comme il n'utilise que sa bouche pour ma queue il peut se caresser en même temps et il ne s'en prive pas ! Le spectacle me stimule autant que sa langue agile et je sens que mon jus est en effervescence dans mes couilles, qu'il cherche la sortie. Je sens venir une vague de foutre chez moi. Je le préviens, par politesse, pour le cas où il voudrait que je sorte ma queue, mais il ne bronche pas et ses yeux me disent qu'il est prêt. Il fait mieux, il abandonne sa queue pour mettre ses mains autour de mes hanches, sur mes fesses, et me maintenir en position. Il veut donc que je jouisse sur sa langue. Je le fais et laisse couler la semence dans sa bouche jusqu'à la dernière goutte. Le plaisir me secoue et me penche en avant, m'obligeant à m'accrocher à ses épaules. Il ne recrache rien et avale tout en silence sans un mot. Quand j'ai fini je lui fais signe de me laisser la place et il se met debout tandis que je m'assois sur la chaise ! Il a juste ouvert son pantalon tout à l'heure pour sortir sa queue et je fais donc descendre pantalon et slip. Je prends ses hanches à mon tour pour l'approcher de moi et je place sa queue dans ma bouche pour le sucer et le pomper du mieux que je peux. Mes mains sont sur ses fesses et mes doigts se glissent vers son petit trou. Il m'a permis de jouir dans sa bouche et je ne peux faire moins que de le recevoir à mon tour. Je ne le connais pas du tout ce type mais je sens quand il est sur le point de venir. Il a les couilles qui remontent tandis que sa queue se redresse et il râle de plaisir. Son gland fendu que j'imagine prêt à projeter sa semence est contre mon palais. Il enfonce ses doigts dans mes épaules et jouit. C'est fait, c'est parti, il s'arrête de bouger et tient ma tête. En giclant il approche son pubis de ma bouche, enfonçant sa queue à fond et me mettant le nez dans ses poils. Je reçois beaucoup de jus, beaucoup de semence épaisse, chaude et odorante qui coule directement dans ma gorge. J'avale tout à mon tour. Nous n'avons pas échangé deux mots, juste nos semences.

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.