827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

Ludovic, mon cousin
J'ai beaucoup d'expérience avec les mecs et les filles, je suis donc bi. Lors d'une de ces visites, une de mes tantes me demande, le service d'héberger mon cousin âgé de 18 ans pendant un mois, car il fait un stage dans une entreprise à 5 Km de chez moi. J'ai revu mon cousin l'année dernière, et me rappelle qu'il est plutôt bien fait, mais parait beaucoup plus jeune que sont age, genre 14, 15 ans.
Je ne sais pourquoi, mais rien que de penser a lui, ma bite commence à gonfler, gonfler, si bien, que mon short se déformât et de plus, il sait que je suis bi, et que je suis très chaud.
Deux jours après, voila Ludovic qui arrive, habillé d'un Marcel blanc moulant, et d'un bermuda molletonné gris clair moulant, qui me laisse deviné qu'il a une belle paire de couille. Une chaîne autour du cou avec 2 lames de rasoir en pendentif.
Il s'approche de moi, et sans parler, se jette dans mes bras et m'embrasse sur le bas de la joue à la limite de mes lèvres. Surpris, mais content, je lui souhaite la bienvenue, puis lui montre sa chambre.
A ce moment la, je ne me doute pas ce qui allais arriver !
A peine dans la chambre, Ludovic se fout a poil, se met a quatre patte, et me dit : Viens me sauter, j'attends cela depuis très longtemps. Mon cul mouille, viens me bourrer.
Une invitation pareille, ça ne se refuse pas, je baisse, mon froc, et lui enfonce ma bite toute dur dans le cul. Effectivement elle est rentrée comme dans du beurre et jusqu'au couille.
Ludovic s'est mis a gémir de plaisir, je l'ai ramoné se petit salaud, comme il me la demandé. Brutalement je cogne mon gland au fond de son cul, il gueule de plaisir, puis je m'immobilise et attrape sa queue, et le branle, puis reprend brutalement mes coups de bites. J'ai l'impression que du sperme sort de sont cul, et gêné il avoue qu'a l'arrêt bus, il s'est empalé sur la queue d'un jeune rebeu.
Au bout de 10 minutes, je lui envoie tout mon sperme dans ses entrailles, et lui s'affale sur le lit. Il se retourne et entreprends de me nettoyer la bite avec sa bouche, mélange de mon sperme et celui du rebeu.
Ma bite commence a rebander, et nous continuons par un 69. Il me suce comme un dieu, délicatement, mon corps tremble, c'est trop bon. Ma bite au fond de sa bouche, il m'écarte les fesses et m'introduis un doigt, puis 2, 3 tout en continuant notre 69. Je n'ai pu résister longtemps, et j'ai joui dans la bouche de Ludovic, il a gardé la position, et a joui a sont tour dans ma bouche. Apres avoir avalé tout le sperme, nous nous sommes embrassé, caressé, léché.... Comme des bêtes.
Le soir a été presque tranquille. Je regardais la télé, puis Ludovic s'est approché de moi, nous étions nue, car j'adore vivre a poil, puis ma dit de le laisser faire. Il a posé sa tête sur mon bas du ventre, à renifler mon sexe, mes couilles, puis à délicatement lécher le contour de mes testicules remontant le long de ma bite pour enfin gober mon gland. Ma bite est dur comme du fer, il arrête et prend un rouleau de scotch d'électricien en plastique noir, puis scotch la base de mon sexe remonte sur ma bite entre mes couilles pour les séparées, et scotch ma testicule droite, puis la gauche, je bande comme un taureau, je mouille, puis commence a me scotché toute ma queue arrive au gland qui disparaît sous le plastique noir et ferme le dessus. Voila ma bite et mes boules toutes serrées comme une momie noire. Il me dit que je dois me retenir de pisser jusqu'à demain, et surtout de ne pas enlever le scotch.
Je suis super excité, Ludovic me demande de le sucer pour faire la même chose.
Apres lui avoir scotché la bite lui aussi, nous sommes allé nous couché, avec juste le droit de se rouler des pelles, ce que nous avons fait pendant au moins 1 heure.
Apres avoir assez mal dormi, vers les 5 h du matin, je descend boire un café, après quelque instants, Ludovic arrive avec la gaulle du matin tout comme moi, et me dit que c'est le moment de terminer notre partir d'hier.
Nous nous dirigeons vers le jardin, puis ont s'allonge sur la pelouse. A cette heure la, il fait assez frais et surtout pas tout a fait jour.
Ludovic défait doucement le dessus de ma bite, pour que juste mon gland sorte de ce scotch. Mon gland est rouge, et baigne dans ma mouille. Il fait de même.
Nous commençons par nous sucer le gland pour goûter à notre mouille.
Nos bites sont durent comme du béton, Ludovic me pouce pour m'allongé, et viens se positionné au dessus de ma bite, pour s'empalé ! Ce Ludovic ne cessera pas de m'étonner. Ce faire enculé par une bite enrubanné par du scotch souple d'électricien ou juste le gland ressort... et ben c'est top, essayé c'est garanti 100 % jouissance explosive.
Toute la sensation que je ressens, est concentrée sur mon gland puisque ma bite est scotchée. Il se déchaîne le petit salaud de Ludovic, il se ramone le cul tout seul, je suis aux anges. Apres 10 minutes, mon sexe explose littéralement dans sont cul, et n'en fini pas de giclée. Ludovic, lui tremble de tout ces membres toujours empalé sur ma bite. Il me regarde, se penche m'embrasse, et me dit doucement a l'oreille, j'aime baiser avec toi, et ont va tout essayé.
C'est mon tour, je me positionne au dessus de sa bite, et doucement, je m'introduis cette énorme bite noire dans le cul. C'est une sensation très bizarre, sa bite serré, est entièrement dans mon cul, je sens le gland de Ludovic avoir des spasme, comme s'il jouissait, j'accélère mais va et viens, mon cul est ouvert comme jamais, ça glisse, sa coulisse, c'est trop bon, je m'immobilise, l'embrasse, et il me dit avoir déjà joui dans mon cul, mais que sa forme sexuel lui permet de réjouir encore 1 ou 2 fois. Toujours empalé, je bascule sur le cote, et sans sortir sa bite, Ludovic me saute par derrière. A toute vitesse, ses couilles tapent sur les miennes. Il me lime comme une bête, moi, sa chienne. Et puis dans un grognement de chien, lâche pour la deuxième fois sont sperme dans mon cul qui dégouline à chaque pénétration. Il sort sa bite, j'ai cru que s'était fini, mais non, il m'installe sur le dos, et se jette sur moi, et me fourre a nouveau sa bite toujours dure et enrubanné avec le scotch noir dans mon cul plein de sont sperme.
Il ma limé encore 15 bonnes minutes, mais na pas joui. J'ai défait le scotch de sont sexe, toujours allongé, il s'est mis au dessus de moi, et ma déversé une quantité incroyable d'urine sur tout le corps. Ludovic se jette sur moi, m'embrasse, lèche mon corps plein de pisse, et me dis que c'est a mon tour. Je me lève, et lui pisse dessus également.
Je m'allonge a cote de lui, et délicatement ont se branle doucement jusqu'à éjaculation.
Un bruit dans la haie de cyprès nous fait sursauté...

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.