827 histoires gay et récits érotiques, textes homosexuels et bisexuels... Parce que la lecture est un plaisir, histoires-gay.com vous fait partager ses histoires excitantes et passionnantes, où s'entremêlent sexe, érotisme, homosexualité et parfois bisexualité.

l'anniversaire de Raphäel
Remontons à l’année de mes 15 ans (j’en ai aujourd’hui 18), au plus loin de mes souvenirs je me suis toujours senti attiré par le sexe fort ! Je suis donc en seconde générale dans un lycée assez ………coincé, dira t’on !!je suis assez bien intégré dans ma classe comme tous les footeux de mon bahut d’ailleurs !! on va dire que j’ai la cote avec les filles et que l’ambiance bon enfant qui règne dans les vestiaires après l’entraînement satisfait pleinement mon côté « ado curieux » bref je ne me gène pas du tout pour mater tous ces beaux corps sous la douche !c’était vraiment le pied ! j’ai d’ailleurs bien sympathisé avec un de mes collègues de terrain, le beau Raphaël, ce qui me valut une invitation à sa fête d’anniversaire de 18ans ! ce fut une fête magistrale ou l’alcool coulait à flot et pour la première je bus plus que de raison me mettant dans un état qui eu le seul mérite de bien faire rire tout les invités de la soirée !!! Raphaël m’emmena donc dans sa chambre et me coucha dans son lit pour me laisser décuver ! 5 heures passèrent avant que je n’émerge à 7h du matin avec un mal de tête magistrale je décidai donc de m’aventurer dans ce lieu inconnu et je trouvai Raph debout dans le salon en train de nettoyer les saloperies de la veille, il m’expliqua que j’avais trop bu et qu’il m’avait couché. Je le remercie donc et il me donna à boire un remède immonde mais qui eu le mérite de faire rapidement passé mon état vaseux. Pour le remercier je me mit donc à l’aider à ranger le bordel de la veille. Après avoir passer 2 heures à trimer comme des malades il m’invita à rester pour le week-end puisque ces vieux n’était pas là ! mes parents étant plus concentrer sur leur carrière que sur ma vie ne virent aucun inconvénient à ce que je reste. Nous partîmes donc nous coucher dans son grand lit et nous nous endormirent tout deux comme des masses ! lorsque je me réveilla à 18h00 il n’était plus à mes côtés. Je décidais donc de me lever de regarder un peu dans la chambre de mon bel éphèbe et là à ma plus grande surprise je tombais sur une série de revue porno gay !! Un peu troublé, je décidé de mater les revus ce qui eu pour effet immédiat un durcissement certain de mon anatomie intime !j’étais vraiment de plus en plus troublé ! et là il entra dans sa chambre me trouvant avec sa revu à la main, et tout gêné il commença à bafouiller quelques mots comme : « c’est pas ce que tu crois, c’est pas à moi……enfin si mais…… » Et il s’arrêta net quand il vu la bosse entre mes jambes et il me balança : -beinh je vois que sa te plait autant qu’à mo,i rouge de honte, je ne savais pas quoi répondre mais mon entrejambe trahissait le faisait très bien !! Il s’approcha alors de moi et approcha ses lèvres des miennes ! j’étais terrifié, pétrifié par une peur que plus rien n’arrivait à chasser de mon cœur, mais je ne bougeais pas et ses lèvres furent bientôt collée aux miennes. J’éprouvais une sensation toute nouvelle et je me détendais m’abandonnant à mon sort ! il introduit ensuite très doucement sa langue dans ma bouge et la sensation nouvelle se fit encore plus intense ! Instinctivement nos langues se chevauchèrent, s’entremêlèrent à un rythme de plus en plus effréné. Je n’étais plus du tout effrayé et je le lui fit bien comprendre au commençant à caresser son entrejambe qui avait prit des proportions impressionnantes. Nous avons alors arrêter notre baiser et il me demanda si je voulais aller plus loin. Je n’étais pas très rassuré mais son regard su me convaincre et j’acceptais alors d’entreprendre cette aventure avec lui. Nous nous sommes retrouvé rapidement entièrement nu et nos bouches fusionnaient dans la plus parfaite harmonie, il commença alors à me lécher le coup puis les tétons, faisant frémir tout mon corps puis descendit vers ma verge qu’il saisit avec la bouche faisant tourner mon gland autour de sa langue et suçant intensément mon pénis avant de descendre vers mes testicules qu’il goba d’un coup et fit rouler sous sa langue. Cette première expérience, cette première fellation fut divine et l’apothéose fut ce moment inédit et premier où je remplis sa bouche de mon sperme, il remonta alors vers la mienne et me fit partager mon essence intime dans un jeu de langue défiant toutes règles. Je voulut alors lui rendre ce plaisir intense qu’il m’avait procurer et je me retrouvais nez à nez avec son bel engin, un beau sexe d’homme d’environ 18 cm et dans toute sa splendeur. J’avançais timidement ma bouche en direction de cet objet de plaisir et me mit en fermant les yeux à le déguster ! je me mis alors à le sucer comme un fou, m’étonnant moi même, c’était comme si j’avais toujours fait ça ! je jouait avec ma langue autour de ce sexe turgescent, remontant de bas en haut et tétant cet objet comme un nouveau né téterait une sucette. Ma bouche semblait lui procurer un plaisir inouï puisque je sentait sa lance se raidire d’avantage et comme prise d’étranges spasmes, à ma plus grande surprise et pour mon plus grand plaisir ma bouche fut rapidement inondée par une semence chaude dont le goût sucré me procura une immense satisfaction. Raphaël m’embrassa alors et me retourna sur le lit à ma plus grande surprise. Et sans que je ne m’y attende une nouvelle sensation inonda mon corps, il avait relevé mes fesses et avait introduit dans mon trou sa divine langue. La sensation était extraordinaire, d’une rare intensité ! Sa langue glissait en moi de la façon la plus langoureuse qui soit me procurant un plaisir jusque là inconnu. Ce plaisir fut très vite décuplé lorsqu’il introduit d’abord un doigt puis deux ! et maintenant la cadence il me fait jouir comme jamais je n’avais joui. Mon anus était maintenant à lui, je lui appartenait et il le savait bien. Je prenais un plaisir fou et d’un coup je sentis une froideur intense envahir mon postérieur, il m’expliqua que c’était du gel et que j’allais aimé la suite même si au début cela faisait un peu mal. Je sentis alors à la porte de mon anus une chose dure qui forcée le passage, et facilitée par le gel l’introduction de sa queue en moi se fit sans problème. Au début je ressentis une vive douleur qui au fur et à mesure que Raphaël me pénétrait semblait disparaître au profit d’une sensation tellement forte et jouissive. Il continua ses vas et viens me procurant un plaisir inouï. Ce traitement dura environ 20 minutes avant que je ne découvre un autre plaisir défendu, se fut pour moi l’apothéose lorsque mon amant remplit mon être intérieur de son sperme chaud. Raphaël après m’avoir inondé les entrailles s’endormit sur moi ou plutôt en moi. Je venais de vivre le plus beau et le plus chaud moment de ma jeune vie. Par la suite Raphaël devint mon petit ami et nous fîmes l’Amour tout les jours pendant 1,5 an !! Se fut extraordinaire mais ce que je découvris par la suite le fut encore bien plus………… Il me fit découvrir toute les joies du sexe entre homme et maintenant je ne peux plus m’en passer, je suis devenu accro à ces plaisirs……

Cette histoire t'a excité ? Rejoins le t'chat Sexe !

Actualité
827 histoires gay sont actuellement disponibles à la lecture !
Accès membre
Inscrivez-vous gratuitement &agreve; l'espace membres et bénéficiez de facilités et d'offres exclusives réservées aux membres !
Bonne nouvelle
Vous avez désormais accès gratuitement à la totalité des histoires.